Oeil pour oeil , dent pour dent pour l’atelier de Ghis!!!

Les mots imposés pour l’atelier de Ghis n°46 sont :

Bourgeoise, bagatelle, braise, bretelle, envie,

 Dénuder, lever, coller, aimer, danser

l'atelier de Ghis sur apln-blog

 Quand il voit sa Fernande

Le Fernand il bande

Il aime son regard de braise

Quand il la baise

Oui mais il lui arrive parfois

De se lever avec la gueule de bois

Mais attention quand sa bourgeoise

Dans la chambre il croise

Et que se dénuder elle n’a pas envie

Son regard il vaut mieux qu’il dévie

Et surtout mettre son protège-dents

Avant qu’elle lui en colle une dans les dents

C’est elle dans la danse

Qui toujours donne la cadence

Voilà que sans remord la Fernande

Le renvoie aux Calendes

Fernand n’a plus qu’à oublier la bagatelle

Et à remonter ses bretelles.

-dimdamdom-

Ce qui m’amène à cette citation

Pour le dico-citations

De l’annuaire pour les Nuls

annuaire pour les nuls sur la plateforme apln

“Oeil pour oeil, dent pour dent”

 

28 réflexions au sujet de « Oeil pour oeil , dent pour dent pour l’atelier de Ghis!!! »

  1. Super et amusant, comme d’habiture, Domi !
    J’ai fait dans l’humour moi aussi, tu verras, et heureusement, Florence l’a bien pris ! 😀
    Bisous et bon après-midi.

  2. C’est l’amour vache, dis-donc ! Pauvre Fernand !

    Bravo, Domi, pour cet œil posé sur ce couple pas banal !
    Amusant mais pas pour Fernand (rire)

    Bisous,
    Cathy.

  3. Ton billet est tellement imagé que je voyais défiler devant mes yeux toute la scène !

    J’ai bien ri !

    Lorsque je verrai mon ami Fernand, je ne pourrai m’empêcher de lui dire de “remonter ses bretelles 😆

    Merci d’être venue déposer un bien joli poème sur mon billet consacré à Béatrice.

    La bise du Nord

    • Bonjour Josy!!!
      Je souris moi aussi en t’imaginant lire mon poème d’aujourd’hui comparé à celui que je t’ai déposé chez toi mdr!!! Bon je te rassure ce n’est pas du vécu, du moins pas chez moi mdr!!!
      Bisous et bonne soirée!!!
      Domi.

  4. Ah oui, ce défi est parfaitement relevé (et pas que le défi, ma foi) Ah bien sûr le Fernand devant sa Fernande ne peut rien faire d’autre mais dès qu’il voit Lulu, là, il ne bande plus. Le pauvre doit bien avoir du mal de rêver de bagatelle avec une bourgeoise aussi féroce. Gros bisous à toi ma belle

  5. Florence – Testé pour vous

    Bonjour Domi…tiens, on dirait l’histoire de ma famille actuellement : oeil pour oeil, dent pour dent…Mon oeil et la dent à mon fils Damien…hi hi hi…
    Bravo pour ton texte, toujours humour à fond, j’adore…comment tu vas ? Tu sais je pense aux pauvres Fernande qui ont du en entendre les pauvres…Allez, je file…quand je pense à Fernande…c’est malin, j’ai la chanson en tête maintenant…Bises Domi, à très bientôt et dors bien…non non, pas de Fernande dans votre lit hein

    • Ce serait mentir si je disais que je n’avais pas pensé à toi, heu je parle des yeux et des dents hein!!! Pour le reste je ne me le permettrai pas 😆
      Morale de l’histoire … toujours mettre son protège dents et se méfier des regards de braise hihi!!!
      Bisous Flo et courage!!!
      Domi.

  6. Brassens n’aurait rien trouvé à redire à ton poème coquin…
    j’adore ton humour, ta fantaisie.
    “A défaut de te faire de l’oeil,
    Je vais avoir une dent contre toi !
    Avoir un pareil talent !!”
    pfff !
    Bonne nuit

  7. Wouha! ma Domi, quelle pêche, et puis ça cogne, vive eux, doit se dire le dentiste, 😡
    C’est vrai qu’en te lisant on peut écouter du Brassens, on n’est pas dépaysé. Chacun son style je ne pourrai pas écrire celà, mais qu’importe, c’est toi qui écrit le mieux.Puis Ghislaine et toi n’êtes vous pas les maitres mots des ces blogs. Ils m’ont ensorcelés Et ça a déclenché uncataclysme cranien et cervical. Ah! toi en Belgique, Ghislaine à DRAP un quartier périphétique de Nice, Vous êtes loin toutes les deux. mais je vous aime tout pareil, un de mes fils quand il était enfant, disait ça. ” Tu sais Maman, c’est toi que je préfère, mais Papa je l’aime tout pareil” Cherche l’erreur!……. 😛
    Gros Bisous, ma Domi aujourd’hui c’est fini pour moi l’ordi, bécause, mes enfants. mais demain nous sommes seuls alors il va devenir rouge de servir, et come il sait lire, il deviendra violet.
    Josette

  8. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…Me revoilà, moi, le regard de braise..euh…de la braise éteinte alors, mais bon, ça reste de la braise…comment vas tu ? Moi, impec malgré mon yeux qui commence à m’emmerder sérieux…mais je ne peux même pas le jeter et le remplacer, obligé de faire avec…allez, je file, je continue mon tour des blogs…bises Domi, à plus tard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *