Te souviens-tu….c’était en 1914 pour les Anthologies Ephémères de Quichottine!!!

les anthologies éphémères sur apln-blog

Vous souvenez-vous, l’an dernier, en septembre,

Nous lancions un appel à rassemblement

Pour la belle et généreuse idée de

Dame Quichottine qui récidive ici (CLIC) 

Après avoir effeuillé la marguerite,

Nous aboutissons logiquement à un Mariage (CLIC),

Auquel vous pouvez prendre part activement,

Par l’écriture ou par l’illustration.

Je vous rappelle que ces histoires à plusieurs mains

Seront mises en vente et que , je cite :

“Les bénéfices des ventes seront intégralement reversés à l’une des associations

Se chargeant de réaliser les rêves des enfants malades.”

Avec le souhait et l’accord de Quichottine

Voici ma participation!!!

te souviens-tu c'était en 1914 sur apln-blog

Te souviens-tu c’était en quatorze

Un quatorze exactement

En ce temps là point de téléphone

Et encore moins de smartphone

Pas de nom d’utilisateur ou de mot de passe

Pour s’écrire des mots d’amour

Je me souviens cette année là

Nos regards qui n’étaient pas de glace

Se sont croisés lors d’une conférence internationale

Dont le thème était “Paix dans le monde”

Tu parles d’une escroquerie, un déballage d’illusions.

On ne nous a pas laissé réfléchir longtemps

Puisqu’une semaine après tu partais pour le front.

Pendant ces quatre années nous nous écrivions

Et chaque jour notre amour se renforçait

Tu n’avais pas encore découvert ma jolie cambrure

Mais tu es resté patient jusqu’à ton retour,

Où tu te hasardas à demander ma main à mon père

Te souviens-tu c’était en quatorze

Un quatorze exactement

Il faisait soleil, le parvis de l’église était parsemé

De roses rouges emblème de toute une vie d’amour.

-dimdamdom-

16 réflexions au sujet de « Te souviens-tu….c’était en 1914 pour les Anthologies Ephémères de Quichottine!!! »

  1. Il a de la chance d’en revenir et d’épouser sa belle… qui aurait pû finir dans les bras d’un autre s’il était mort au champ d’honneur… On dit jamais deux sans trois, ok côté bonne chose, sinon !! Bon dimanche Dim… bises

  2. Tu aurais pu le mettre dans la communauté il y a cent ans, également.
    Ceux qui sont revenus de cette boucherie ont eu, si l’on peut dire, de la chance.
    Mais les séquelles physiques et psychologiques ont dû être nombreuses.
    Bises et bon week-end.

  3. Un amour qui s’est concrétisé malgré la grande guerre. Quichottine et ses deux copines font un boulot exceptionnel pour cette 4ème anthologie. Je suis fière de faire partie de ce mariage ! Bises et bon dimanche. ZAZA

  4. En ce temps là ils étaient patient les amoureux……Quand on pense que de nos jours on consomme bien avant histoire de voir si tout *’s’encoche* bien.
    d’un autre côté compréhensible la vie est courte autant profiter de tout, sans excès toutefois…………..Dommage que ce soit ces guerres qui engendre des si beaux écrits…

  5. Si je ne participe pas cette année au mariage des anthologies , c’est pour moi une très belle expérience et t’encourage dans ce sens avec ce beau poème 🙂 . Bon dimanche et bises

  6. Un très beau texte qui trouvera sa place dans ce quatrième ouvrage. Je participe cette année, et mon texte a déjà paru sur mon blog et dans le rappel des participants.

    Quelle chance pour ces deux-là d’avoir pu se retrouver, et heureusement qu’il y en a eu car nous ne serions pas là les uns et les autres…Sourire!!

    Belle fin de dimanche et bisous d’EvaJoe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *