Le temps qui court!!!

Image (35)

“Le temps passe et repasse mais les souvenirs restent à la place”

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

“La jeunesse est chose si légère, cueillons quand il est temps cette fleur passagère.”

45 ans se sont écoulés entre les deux clichés!!!

Quelle émotion en découvrant les photos de mon enfance

Ce matin dans ma boîte mail.

Merci!!!

 

Nous n’étions pas différents

Juste pas les mêmes parents

Nous avons partagé le même nid

Croyant que ce serait pour la vie

Nous sommes retournés chez nos parents

Nous leurs manquions tellement

De force avons quitté le nid

Cela s’est fait sans bruit

Peut-on leur en vouloir

Même si bien souvent nous pleurions dans le noir

Tort ou raison?

A chacun sa raison

Avons fait notre chemin

Parfois caha, parfois cahin

Avons laissé s’écouler le temps

Tellement longtemps

Qu’aujourd’hui nous nous retrouvons

Et voilà que nous bredouillons

Tant de choses à dire

Tant de choses à se souvenir

-dimdamdom-

Image (23)

35 réflexions au sujet de « Le temps qui court!!! »

  1. Eh oui eh oui… la vie ne se pose pas, elle continue et nous emporte loin de notre jeunesse, reste les photos que l’oeil regarde avec une larme… soi, les autres, pour certains qui n’y sont plus déjà, perdus de vue etc… c’est peu de chose une vie finalement, vivons-là au mieux et quittons-là en bon terme, sans trop de regret et remords…. bises de jill jeune fille !

  2. emouvant ton poème et tes photos d’enfance. Tu n’as pas changé en fin de compte, tu as gardé la même expression et le même sourire. J’aime beaucoup ton billet du jour. Belle journée

  3. Tu n’as pas changé !! La même façon de te tenir sur l’escalier..le même visage souriant expressif.. J’aime ton poème.. émouvant de retrouvailles avec ce camarade vu sur FB.
    Je t’embrasse fort chère Dominique.

    • Merci Jeanne.
      Ce camarade est mon frère de coeur, nous avons vécu ensemble dans une famille d’accueil et nous nous sommes retrouvés après 40 ans grâce à lui qui a fait les démarches. Pour moi désormais la boucle est bouclée 😉
      Bisous Jeanne.

  4. Bonjour,
    Inexorablement le temps nous emporte dans le sillon de la vie. Reste en effet les souvenirs des photos et laisser les regrets au vestiaire, la vie n’en est que plus douce.
    Bonne journée
    Bises

  5. Bonjour Domi, quelle émotion à lire ton billet, les photos à 45 années d’écart prouve que tu as toujours le même sourire, la même pose sur l’escalier. Merci pour ce beau poème sur le temps qui passe… trop vite d’ailleurs bisous et bonne journée MTH

  6. Les liens du cœur ne s’effacent pas, qu’il est beau de pouvoir les resserrer et les reprendre, comme si c’était hier. beaucoup d’émotion derrière tes mots.

  7. Très émouvant, Domi. Je suis contente que tu nous fasses partager tes souvenirs et ton bilan en un poème qui forme … un sablier, pour le temps qui court ! Mais, pour toi, comme pour nous tous, le sablier ne pourra pas s’inverser, il faut s’apaiser, rechercher le bonheur avant que le sable n’ait fini de s’écouler. Emouvant et très beau ! Gros bisous !

    • Et bien Lénaïg, tu m’as fait découvrir que ce texte prenait la forme d’un sablier, crois-moi c’était tout à fait intentionnel!!!
      Merci mille fois pour ton interprétation de mes mots!!!
      Bises.
      Domi.

  8. Merci à vous tous pour vos messages !!!
    Pendant des années mon nom était “Personne” et la seule personne qui aurait pu me donner un nom qui me corresponde ne l’a pas fait!!! Voilà qu’aujourd’hui nos chemins se séparent et que je reçois ces photos d’enfances que j’ai espérées si longtemps!!!
    Serait-ce le hasard??? Dans ce cas on dira que le hasard fait bien les choses!!!
    Aujourd’hui je sais enfin qui je suis!!!

  9. Haaan hé bé !!! Une séquence nostalgie drôlement émouvante qui a dû te faire chaud au coeur ! Une pièce du puzzle s’imbrique, ta vie va cahin-caha mais tu verras, ce qui doit arriver…arrive toujours quand il le faut, quand nous somme prêts…ou pas ! 😉 Bises Domi, je ne t’oublie pas mais je suis dépassée par les évènements et ça ne va pas s’arranger, peut-être juillet (finalement) sera-t-il plus calme malgré le Centre…)…

  10. Hello Domi,
    Toujours émouvant les photos d’enfance… et c’est toi sur la 1er photo ?
    C’est marrant, ça me fait penser, quand j’étais petit je croyais que les photos étaient en noir et blanc parce que du temps où elles avaient été prises, les gens voyaient la vie en noir et blanc ! 😉
    Enfin je suis pas très photo en général… mais tu dois t’en souvenir… 😉
    Bon aprem,
    @+

  11. Savoir qui tu es, si tu le sais maintenant, c’est bon, cela va te faire avancer plus vite et mieux malgré ce que tu viens de passer. Je comprends encore mieux. Difficile pour moi de parler de certaines choses sur un blog.
    On dirait que tu as fait exprès de poser sur l’escalier. En tous cas c’est très réussi.
    Ta poésie est réussie et juste.
    Gros bisous

  12. Emouvant ce billet Domi par tout ce chemin parcouru et par les souvenirs que ces photos font remonter , 45 ans ce n’est pas rien , un sourire qui traverse l’écran quel que soit ton âge .
    Bonne soirée
    Bisous

  13. Pas le même escalier peut-être, mais la même petite frimousse quand même 😆
    Sympa de retrouver ces photos qui te rappellent des souvenirs avec des personnes peut-être un peu perdues de vue. Le principal étant de ne pas oublier !
    Quant à savoir qui tu es … tu portes un nom, le tien ! Peu importe qu’on n’a pas su t’en donner un à conjuguer avec le tien … il y a des gens qui ne comprendront jamais rien 😉
    Bisous ma Domi … (aujourd’hui je suis arrivée à aller chez le dentiste … sans tomber en panne ! OUFFF ! 😆 )

  14. Merci Domi pour ce partage émouvant …. j’aime regarder les anciennes photos qui nous laissent tant de souvenir …. 🙂
    Bisous Domi et bon aprés midi ( ici lourd et orageux ) 😉

  15. Bel écrit pour chanter les retrouvailles et un retour sur le passé qui n’est plus que dans la mémoire
    La vie qu’elle soit ru, ruisseau, rivière, torrent, cascade ou long fleuve pas toujours tranquille, ne s’arrête jamais.
    Belle soirée
    Bisous

  16. Encore un grand merci à vous tous qui venez me lire et m’encourager!!!
    Aujourd’hui je me sens dans un état de prostration, incapable d’ouvrir le partage avec qui que ce soit!!!
    Et pourtant depuis que j’ai retrouvé ma personnalité je sens que je commence à mieux comprendre les choses.
    C’est un peu comme un aveugle qui retrouve la vue après des années plongées dans le noir, il faudra se réhabituer à revoir la vie en couleur!!!
    Je reviendrai vous lire, vous commenter, mais pour le moment je n’ai plus aucune force.
    Bises amicales à vous tous.
    Domi.

  17. L’enfance nous marque de façon indélébile, j’y crois de plus en plus et détermine toute notre vie. Il faut donc faire très attention à notre comportement vis à vis d’eux.
    Ces deux photos sont géniales.
    Gros bisous.

  18. Il y a des moments, comme cela, où la nostalgie du temps passé nous rattrape! eh, oui!
    cela me rappelle Noël 1013: nous avions enfin réussi à nous retrouver tous les six (frères et sœurs)alors que cela n’était pas arrivé depuis dix ans … la ‘commémo’ des Noëls anciens était au rendez vous!
    Bon courage et bises; Simone 😆

  19. Coucou Domi
    Comme je sens que je ne vais pas avoir le temps de t’envoyer ce soir ma participation au défi 147, je me dépêche de t’envoyer le lien avant que le violent orage qui éclate (tout comme avant hier, hier et cette nuit) ne m’en empêche :
    http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com/tous-les-humains-sont-parents-a117874194

    Je reviendrai te lire, promis, dès l’arrêt de la tourmente
    avec mes excuses et mes plus grosses bises bien claquantes… comme le tonnerre en cet instant… je coupe !

  20. De belles retrouvailles émouvantes ! C’est super de se retrouver après tant de temps ! Vous avez sûrement beaucoup de choses à vous dire ! De belles photos du temps passé. Cela doit remuer beaucoup d’émotions. BISES

  21. coucou Dominique, j’avais dit que je viendrais , je suis venue :mrgreen: et oui, tu étais une petite fille déterminée et souriante et il semble que tu sois bien restée ainsi…..
    (rôôô en plus tu as une de ces lignes!!!!!!mazette!!!!!)
    un beau poême de résilience….tu sais faire face et rebondir et tu as beaucoup d’humanité en toi….(j’ai lu çà dans mon marc de café ce matin) alors je te bise et te dis:continue…..

  22. Coucou Domi
    Je suis d’accord avec Mamazerty : tu es superbe sur la 2ème photo …. quelle ligne ! J’y vois une fort jolie femme !
    Que tu sois prostrée ne m’étonne pas du tout… on le serait à moins !
    Ne t’inquiète pas… tu vas peu à peu retrouver ton allant : une force intérieure va surgir de tes déboires actuels… peux pas t’expliquer mais je le sais ! Il suffit que tu trouves enfin la perche qui va t’aider…. Ça met du temps ! Ça se fait pas à pas, démarche par démarche ! Puis tu pourras te poser, enfin…
    Même si la situation est ensuite un peu de traviole, tu y gagneras ton estime, ta dignité, (C’est terrible quand on la perd…. ), car tu auras galéré pour la retrouver… et tu feras tout pour la conserver ….
    Toute ma tendresse, ma chère Domi et bravo pour ton billet qui m’a bcp touchée !

  23. C’est juste émouvant et ca me touche. En plus les photos sont superbes et ca fait tout drôle car on a l’impression que tu n’as jamais quitté cette marche .
    Bisous

  24. Bonjour Domi,

    je te comprends que tu dois être virée à l’envers. Ton article me peine beaucoup car ce doit être très dur être abandonnée, je ne puis le concevoir pour des enfants et cela me touche énormément quels que soient les personnes.

    ce doit être pour toi une sorte de délivrance si je puis dire.

    Tu vas retomber sur tes pieds et tu aimeras converser avec ton frère car moi je vois que c’est ton frère.

    Bises amicales et gros calin dans ces circonstances Domi,
    amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.