Le dixième et le onzième jour …

       Dans ch’nord tu braies deux fois :

eul première in narrivant, et l’chegonde, pasqué tu veux pu arpartir !

 

Derniers jours, 29 et 30 juillet

Ici se termine ma formidable aventure, je passe ma dernière nuit dans mon nid.

Aujourd’hui j’ai fait grand ménage, j’ai fait ma lessive, rangé mon sac à dos,

pansé mes bobos, jeté le superflu et surtout préparé mon itinéraire pour demain.

Vous n’allez pas me croire il me faut presque autant de temps pour rentrer en train

que d’aller à pied 😯

Je suis arrivée hier dans un super camping que je vous recommande vivement

si vous voulez passer de bons moments en famille, situé au bord d’un lac où les enfants

peuvent nager, faire du pédalo, du surf … avec mini golf, accrobranche, escalade, triathlon,

randonnées etc …

C’est drôle moi qui ai très peu dormi cette quinzaine hier je me suis endormie

comme un bébé et je n’ai pas eu froid .

Aujourd’hui j’ai passé une super journée, je n’étais plus tout à fait dans l’ambiance

Compostelle, si ce ne sont mes pieds qui me l’ont rappelé.

Ce matin le boulanger est passé dans les allées en klaxonnant, ça me rappelait mon

enfance, je me suis dépêchée de m’habiller pour ne pas le rater.

Les voisins d’en face m’avaient vue arriver la veille avec mon sac à dos

et installer ma petite tente ( j’étais la seule au milieu de tous les mobile- home)

Ils avaient compris que je n’avais pas de café, du coup

ils m’ont invité à le prendre dans leur caravane.

Ma voisine d’à côté m’a vu laver mon linge et m’a prêté son étendoir.

Me voyant traîner la patte elle m’a proposé de me conduire à la gare demain.

Et la cerise sur le gâteau c’était la visite surprise de Sylvie une copine de classe

qui a fait un détour énorme pour venir me voir.

Ça m’a fait chaud au coeur de la retrouver sur mon «chemin».

Nous avons passé une super après midi à papoter sur un banc

en sirotant un bon petit vin blanc et des galettes qu’elle m’avait apportés.

C’est fou tout ce que m’a apporté ce chemin.

J’ai appris tant de choses à commencer par l’humilité.

J’ai appris à aller chercher mon énergie au plus profond de mon être,

à surpasser mes angoisses, à me débrouiller dans les situations difficiles.

J’ai appris à me taire et à écouter.

Ce soir je suis prise entre l’envie de continuer et celle de retrouver mon petit confort

et je pense déjà à recommencer … oui je sais je me répète 😀 

Merci encore à vous d’avoir été là … là aussi je me répète 😆

7 réflexions au sujet de « Le dixième et le onzième jour … »

  1. Se lancer là-dedans, mode de vie simple, même si que temporairement, une leçon de vie sans nul doute, alors vivre ainsi à l’année ou pas… faut voir hein !! Surtout l’hiver… on est content d’avoir un feu et un toit…. merci, bises

  2. Une très belle aventure, il te reste pleins d’étapes pour reprogrammer une marche.
    Connais tu ce très beau et très émouvant film : THE WAY, LA ROUTE ENSEMBLE, personnellement je l’ai découvert par hasard en streaming, je te le conseille, peut-être reconnaîtra tu des endroits ou tu es passé.

  3. c’est bon de pouvoir te lire et non plus juste avoir le droit à un « j’aime » sur ta fesse de bouc !
    à bientôt pour le sujet des croqueurs (je repars vendredi pour 10 jours, si j’ai le thème avant je programme !)
    gros bisous super Dômi

  4. Merci pour toutes ts impressions livrées au fil des kilomètres .
    La dernière étape a été vraiment positive et a remis les batteries à niveau , il est où ce camping ?
    Bon mardi
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *