Le tango est une pensée triste qui se danse …

Pour ce défi 202 mené par Luciole chez les Croqueurs de Môts

“Le tango est une pensée triste qui se danse! (Enrique Santos Discépolo)

La peur est l’énergie qui contracte, referme

attire, court, cache

et blesse.

L’amour est l’énergie qui s’étend, s’ouvre, envoie

reste, révèle, partage

et guérit

La peur enveloppe nos corps

dans les vêtements.

L’amour nous permet

de rester nus.

La peur s’accroche et se cramponne

à tout ce que nous avons.

La peur retient,

l’amour chérit.

La peur empoigne,

l’amour lâche prise

La peur laisse de la rancoeur,

l’amour soulage.

La peur attaque,

l’amour répare.

Neale Donald Walsch

13 réflexions au sujet de « Le tango est une pensée triste qui se danse … »

  1. Cher Domi.. C’est du vécu !
    Te lire fait vibrer, entendre les sons.. les étirements des bandonéons .. avancer les pas.. puis revenir en apesanteur une jambe se glisse puis se rétracte et enlacés nous avançons à grands pas. Un temps nos corps ne bougent plus, seul nos cœurs battent plus fort puis dans élan fougueux nos deux corps à grands pas font un tour de piste sur le paquet ciré…
    J’ai pu lancer mes cannes pour danser ce tango… avec toi !!
    Sniff sniff que j’ai aimé !

  2. le tango inspire bien les photographes et les peintres et ce poème choisi, et superbement traduit (bravo la traductrice ou le traducteur, rarement cité) : avec un peu d’imagination, il suit le rythme du tango lui aussi.
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.