Lettre à Mathieu

Pour ce défi 206 chez les Croqueurs de Môts

Asfree nous demande d’imaginer qu’un personnage fictif rencontré

à travers un roman ou un film nous écrive ?

A moins que se soit nous qui ayons quelque chose à lui dire.

Alors voilà, comme je n’ai guère de temps en cette fin de saison

je me suis inspirée d’un ancien défi , j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

Bonjour Mathieu,

Je pose à l’instant  le roman de Clémentine Célarié

dans lequel tu joues le personnage principal.

J’avoue que je me suis empressée d’en commencer la lecture

afin de pouvoir répondre à un défi chez les Croqueurs de Môts 

“On s’aimera” ce livre, au titre emprunté à un célèbre chanteur

raconte l’histoire d’une famille engluée dans sa richesse matérielle,

smartphone, écrans divers, et autres symboles du progrès de la technologie

et  se retrouve soudain bloquée dans sa luxueuse maison

par une violente tempête de neige ….

Je suis admirative, Mathieu, devant ta détermination

de vouloir réunir cette famille de “geek” complètement à l’Ouest.

i'm accroJe ne sais encore si tu es parvenu à leur réapprendre à se parler,

à s’écouter, à se regarder, à se toucher, à s’aimer

mais j’apprécie ta persévérance et le ton enjoué que tu as utilisé pour y arriver.

Alors il faut que je te dise pourquoi j’ai choisi cette lecture.

Tout comme toi Mathieu je me retrouve bloquée par une violente tempête dans ma vie.

Avant j’étais engluée dans une ambiance, métro, boulot, dodo, famille,

quand un tsunami a tout fait basculer.

Alors je me suis réfugiée derrière des écrans divers ,

chaque matin je me levais en mettant mes statuts à jour

puis je faisais le tour de mes contacts virtuels.

Après la pause café je commentais le statut ou l’article

de Pierre, Jacques ou Paul, puis voila cool j’avais un nouvel ami.

Avant midi j’allais vite voir si l’un ou l’autre

avait commenté mon dernier article et …. rien.

Je me suis retrouvée désarmée avec le sentiment

que mes amis me délaissaient parce qu’il n’avaient

que faire de mes états d’âme.

Maintenant j’aimerais tant qu’un petit gars comme toi Mathieu

m’aide à retrouver ma vie d’avant .

Du coup, tu vois,  je me suis posée quelques questions afin de comprendre

pourquoi je suis tombée dans cet engrenage.

Pour se faire je me suis inspirée d’un article dans un magazine

Que j’ai un peu tourné à ma sauce!!!

Voici ce qu’il nous dit :

Pourquoi sommes nous addicts aux réseaux sociaux et pas que

Simplement, enfin c’est pas si simple,

parce qu’on se façonne une vie parallèle.

On a besoin de reconnaissance,

mais on ne la trouve pas dans la vie réelle.

Alors que sur les réseaux sociaux, blogs y compris

on a l’impression d’être une super star

parce qu’on a des centaines d’amis même des grandes stars

Qu’on ne connait, ni d’Eve, ni d’Adam enfin parfois on les connait

Ce qui m’a valu un coup de gueule un jour sur mon compte privé de FB

On nous tague un peu partout, on réagit à notre statut,

On s’extasie qu’on puisse se lever le matin

Prendre son bain, manger aller aux toilettes …

On nous oblige à aimer et commenter

Ne pas aimer, est une chose impossible

On s’expose sur les photos, de nos vacances, de nos soirées

On expose, nos amours nouveaux ou déchus.

Bref on fait notre People en nous fabricant une image.

Et le comble, c’est qu’on adore ça et on en redemande!!!

On y cherche aussi un psy à moindre coût

On  utilise les blogs et les réseaux sociaux comme thérapie.

Ils sont notre confessionnal.

On n’est pas face à la personne à qui l’on se confie.

Il n’y a ni pleurs, ni cris, ni silences, ni regards

Qui en disent long,  juste des mots et des smileys.

Et ça fait tellement de bien de “PARLER”

Que finalement, dès qu’il nous arrive le moindre évènement,

On envoie un message à l’un de nos contacts

Et on attend impatiemment derrière son écran une réaction.

D’ailleurs il me tarde de voir vos commentaires 😉

J’aime beaucoup le livre de Clémentine Célarié qui nous ouvre les yeux

sur une virtualité devenu hélas tellement réalité.

 

14 réflexions au sujet de « Lettre à Mathieu »

  1. J’adhère 100 % à ce que tu écris d’autant qu’en ce moment j’essaye de passer moins de temps dans ce monde virtuel qui m’a beaucoup apporté mais qui me lasse aujourd’hui. J’y arrive …. pour me consacrer à une toute nouvelle addiction le sport qui m’évite de penser et qui augmente ma confiance en moi. Bisous

  2. quand la vie virtuelle devient plus qu’une récréation… attention danger !
    belle analyse Domi
    bises
    hi hi hi en pause je ne regarderai la suite que dans 1 semaine !

  3. Une belle analyse que tu fais dans cette lettre à Mathieu. Je ne peux que t’approuver. Sans être addict, le blog, est une façon de garder le contact avec le monde. J’ai adhéré à ce mode de communication quand je me suis retrouvée en longue maladie, privée de mon travail. Plus de contact avec l’extérieur, plus moyen de s’ extérioriser, et le besoin d’exister. Une excellente thérapie, un peu chronophage, mais nécessaire pour maintenir un équilibre.
    Bises et bonne soirée Dômi

  4. Comme c’est bon, cette lettre à Mathieu, Domi ! Tout y est si vrai ! Ah ! Savoir doser, ce qui n’est pas si facile que ça ; mais, il le faut, hein !!!
    Bon mardi !
    Bisous♥

  5. Que de belles vérités..!
    Mais perso.. je dirais que, entre nous deux cela n’a pas été que virtuel.. puisque tu es venue avec ton Ex. jusque chez moi.. et ce fut une belle journée!
    Je suis heureuse de recevoir des mots gentils de personnes que je ne rencontrerai probablement jamais.. mais je les aime comme cela et leurs commentaires m’aident à aller un peu plus loin dans le temps.
    .Pour moi c’est un appui sincère et j’y crois ! Merci à ceux qui viennent me lire et que je vais lire aussi c’est un échange bien agréable.
    Je te fais un gros bisou..et te remercie pour ton beau billet qui fait réfléchir!

  6. Ah génial, Dômi ! Un texte extra qui en dit long sur les comportements actuels qui risquent même de s’aggraver progressivement avec les nouvelles technologies … Tout est dit dans ta lettre et tout y est si vrai !
    En ce moment, un mois de Mai particulièrement chargé avec famille, amis… Une vie sociale bien agréable… et un blog au point zéro ! Le Temps n’est pas élastique !!!
    Un grand bravo, vraiment !
    Et Merci de me rassurer, car je commençais à déprimer devant la page commentaire bien blanche… Dois-je continuer ???
    Je t’embrasse très fort en espérant pour toi une vie meilleure

  7. Ah que j’ai aimé ! Je ne te passe pas de la pommade, hein. Ta lettre à Mathieu est juste vraie, malheureusement. Tu t’es vite aperçue que les réseaux sociaux et moi … pas le temps. J’avais cru pouvoir aller y lire un peu et puis … Je disais que le temps passait trop vite, je dis maintenant qu’il galope. Je suppose que, d’ici peu, je dirai : au triple galop !
    Encore un défi manqué pour moi. Même cela, je n’y arrive plus. Pourtant … j’avais pensé écrire à Guy de Maupassant et puis … le temps a filé et je me suis retrouvée au lundi.

    Bonne fin d’après-midi.
    Bisous Dômi

  8. Excellente lettre Domi et je suis en parfait accord avec les constats dressés . Les réseaux sociaux ont tout à fait ce rôle que tu décris , il faut savoir s’en protéger car on devient vite complètement addict . Je me suis fixée quelques règles pour ne pas être toujours devant mon clavier sur les blogs , et j’avoue qu’en ce moment je passe plus de temps dans le jardin ou en sorties que sur mon ordi .Mais le virtuel peut rejoindre la réalité et là c’est vraiment le top quand l’amitié s’installe .
    Bonne soirée
    Bisous

  9. j’aime beaucoup cette actrice et ton défi est rondement mené ; peut être rencontreras tu un Matthieu devant l’étal d’un marchand de fruits ou en attendant ton bus ; il te racontera ses histoires de bébé (sa femme et lui n’arrivent pas à dormir à cause du chéri) ou de boulot, ou d’artiste pas reconnu ; bref, j’espère que tu le rencontreras.
    Je te souhaite une bonne soirée et merci pour ta participation.

  10. Bonjour,
    Ça donne envie de lire ce livre !
    Pour ma part, je ne suis pas très réseaux socio ! Cependant, il y a du vrai dans cette analyse.
    Merci pour ce partage !
    Bonne journée !

  11. 😛 c’est bien vrai tout ça ma brave dame ! alors une seule solution…aller voir dehors si le printemps est enfin arrivé…Gagner tous les jours une heure par exemple le matin avant d’ouvrir l’ordi…se désinscrire d’une partie des réseaux sociaux…ne rien publier de perso sur FB par exemple …bref garder une partie de virtuel mais ne pas en devenir accro !

    bisous et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.