Les plumes d’Asphodèle : L’ego dans tous ses états!!!

ego1

 Toi le philosophe

Qui m’apostrophe

Chaque nuit tu vagabondes

Dans mon monde

Comme un fantôme diaphane

Dans une vielle cabane.

De derrière ta psyché

Bien caché

En toute transparence

Tu joues de mon innocence

Tu me demandes d’être honnête

Mais la vérité tu n’acceptes

J’aimais pourtant quand ta poésie

Rimait avec fantaisie

Mais tu viens de lever le voile

Sur ce que tu représentes sur la toile

Tes mots savants

Sont devenus pour moi insignifiants

Tu parles dans le brouillard

Tu joues à colin-maillard

Derrière un foulard de dentelle

Dans une lumière artificielle

Je te crains moins lorsque tu es visible

Que lorsque tu te fais invisible

Ta nouvelle politique

Prend des goûts de vomique

Tu cherches à briller

Mais le cristal est usé

Ton énigme est introuvable

Parce qu’elle est déplorable

Avec toi mon vin s’est transformé en eau

Il est devenu aussi insipide

Que toi tu es devenu schizoïde

Tu voulais voir ma nudité

La voici en toute virtualité

Ton lagon je n’ai fait que traverser

Je ne veux plus m’y arrêter

ADIEU

-dimdamdom-

A travers mes mots je ne cherche pas à faire du mal à qui que ce soit,

Souvent j’utilise ma poésie pour évacuer mes maux,

Je laisse à chacun la possibilité de les interpréter selon leur motivation

Et surtout je n’ouvre pas de débat sur les miennes.

Alors à vous tous qui me lisez,

Considérez que ce poème n’est autre qu’un exercice d’écriture

Auquel j’aime participer.

Ce qui m’amène à cette citation de Bertrand Russell

« L’objet de la philosophie,

C’est de partir d’une chose si simple

Que ça ne vaut pas la peine d’en parler et d’arriver

A une chose si compliquée que personne n’y comprend plus rien. »

les plumes d'asphodèle sur la plateforme apln-blog

les mots sur le thème :

transparence- invisible – introuvable – fantôme – innocence – voile 

dentelle – brouillard – psyché – honnête – insignifiant

-dessous – eau – politique – nudité – diaphane

visible – cristal – lagon – lumière – briller

vérité – fantaisie – traverser + vagabonder – – vin

 

32 réflexions sur « Les plumes d’Asphodèle : L’ego dans tous ses états!!! »

  1. Bonsoir Dim… en plus de ton texte j’aime bien les deux citations, début et fin… des mots imposés en nombre qu’il fait placer dans un texte cohérent… bravo ! Bonne soirée, bises

  2. Bonsoir,

    Confucius a dit (Un philosophe)

    Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d’ennuis te seront épargnés.

    Par rapport au texte en lui même, où il faut placer des mots, tu t’en tires bien et avec aisance. Je n’ai jamais essayé ce genre de jeu…

    Bonne soirée et bisous

    EvaJoe

    • Evajoe, j’ai supprimé mon commentaire et le tien parce qu’en fait il ne t’était pas adressé du moins la première phrase . J’avais fait un copier-coller de la réponse faite à Justine et ai oublié d’effacer cette phrase.
      Donc désolée !!!
      Bisous
      Domi.

  3. Comment ne pas apprécier? Que les rimes soient rimes de caramels ou pas, le Coeur Lui est valeureux et l’Âme a du panache. J’adhère sans réserve certes mais aussi avec admiration et soutient sans réserve votre plume d’acier.
    Le copain chaland qui passe partager… ce qui lui est accessible chère domi.
    Bisous et pensées partage.
    Pat.

  4. C’est fort bien écrit et,
    J’admire ton style Domi.
    Même si de ce jeu de mots ,
    Il ne faut pas user.
    Car tu le sais…
    Certains mots peuvent tuer !
    Même une plateforme …

    Et cela serait fort regrettable.

    Personnellement,
    Je ne m’aventurerais pas
    A participer à ce jeu là…
    La vie est trop courte…
    Chez moi, un être cher se meure
    Un ami de toujours se meure…
    Alors, à la bonne heure
    Les épées et les heurts…
    Me font mal au coeur !!!
    Bonne soirée Domi.
    Justine

    • A travers mes mots je ne cherche pas à faire du mal à qui que ce soit, souvent j’utilise ma poésie pour évacuer mes maux, je laisse à chacun la possibilité de les interpréter selon leur motivation et surtout je n’ouvre pas de débat sur les miennes.
      Alors à vous tous qui me lisez, considérez que ce poème n’est autre qu’un exercice d’écriture auquel j’aime participer.
      Bisous Justine et bonne journée!!!
      Domi.

  5. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…Une belle poésie, tu as su dire ce que tu ressens et chacun peut l’interpréter à sa façon, sans se prendre la tête ou prendre la tête à qui que ce soit…bravo en tous les cas.
    Je suis rentrée de week-end..ça fait du bien de se poser au soleil, à Agde, tranquillou, regarder la mer, la plage…yes, c’était du du bon
    Et toi, ça va ? Tu vas bien ? Tu as passé un bon week-end, sans prise de tête ? J’espère que oui..bises Domi et ne regarde pas trop ta balance…il faut se balancer de la balance..hé hé

  6. Ping : LES PLUMES 21, les textes en TRANSPARENCE ! | Les lectures d'Asphodèle, et les humeurs…

  7. Voilà je viens de t’ajouter ! Désolée mais hier j’étais hors-ligne et aujourd’hui aussi, sauf que je n’ai pas vu ton comm (je les surveille même déconnectée^^) Pfffiou ! C’eût été dommage de passer à côté de ce moment où tes maux et tes mots se mélangent pour nous donner un joli moment de lecture même si je n’aimerais pas être icelui ou icelle à qui tu t’adresses !!! 😎 Comme tu le dis, on le prend sans se prendre la tête ! Bises Domi et bonne fin de soirée !

  8. 👿 Je viens de supprimer TOUT mon com…

    Un triple défi, placer les mots, philosopher et poétiser : Bravo !
    Lisse tes plumes, ça imperméabilise 😉
    J’adore ta réponse aux coms « poil à gratter » !!
    Je ne sais plus ce que j’avais écrit d’autre…
    Bises de Lyon

  9. On peut dire que cette longue liste de mots t’a inspirée !
    Ces mots semblent vraiment faire corps avec ton vécu et soutiennent le sens de ton poème.
    Ce qui ne peut être entendu, tu le dis sur le papier (ou par le clavier). C’est ta part des choses… elle t’appartient.
    Ta vérité, au-delà de la colère, tient en ces mots :
    « J’aimais pourtant quand ta poésie
    Rimait avec fantaisie »
    J’espère que la fantaisie de chacun(e) reviendra éclairer nos pages… même si je pense qu’il faut laisser entendre, sans les voiler, les mots qui disent le ressenti profond et si j’espère que les ondes que les remous provoquent ne blessent personne.
    Bonne journée, dimdamdom. Erin

  10. Domi,
    Je précise à tes fidèles lectrices,
    que je ne suis en rien concernée par ton poème..
    Et suite à ce que je t’ai répondu sur mon mail, voilà :
    le pire est arrivé. Mon ami de toujours est décédé ce matin !
    Bisous .
    Justine

    • Tu n’es pas concernée Justine pas plus que ceux qui viennent me lire, sauf qu’il est arrivé dans une période difficile de ta vie et qu’il t’a chagriné et je te présente mes excuses car ce n’était pas le but recherché.
      Je te présente mes sincères condoléances pour cet ami décédé.
      Bises
      Domi.

  11. Ton poème tape juste. Création et justification ne vont pas de paire. Tu dis ce que tu as à dire, sur le coeur ou ailleurs et comme dirait Rotpier et pis c’est tout. Bonne journée à toi.

  12. Bonjour, Domi,
    Ah ! L’égo…Il est malgré tout toujours présent en nous mais…à des degrés très divers. Et j’ai beaucoup de mal – notammment chez les artistes peintres – à dissocier leur oeuvre d’un énorme égo que je découvre lorsque je les rencontre lors de vernissages.
    J’ai bien aimé tes mots pour traduire ce mépris.
    Bises
    Denise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.