Au delà des apparences pour les jeudis de la poésie chez Asphodèle et Lenaïg!!!

Pour ce jeudi de la poésie

Deux défis en un

D’une part « Le jeudi de la poésie chez Asphodèle »

la poésie du jeudi chez asphodèle sur la plateforme apln

 

Le moqueur moqué

Un escargot se croyant beau,

Se croyant gros, se moquait d’une coccinelle.

Elle était mince, elle était frêle !

Vraiment, avait-on jamais vu

un insecte aussi menu !

Vint à passer une hirondelle

Qui s’esbaudit du limaçon.

Quel brimborion,

s’écria-t-elle !

C’est le plus maigre du canton !

Vint à passer un caneton.

Cette hirondelle est minuscule,

Voyez sa taille ridicule !

Dit-il sur un ton méprisant.

Or, un faisan

aperçut le canard et secoua la tête :

Quelle est cette si minime bête

Au corps si drôlement bâti !

Un aigle qui planait leur jeta ces paroles :

Êtes-vous fous ? Êtes-vous folles ?

Qui se moque du précédent

sera moqué par le suivant.

Celui qui d’un autre se moque

A propos de son bec, à propos de sa coque,

De sa taille ou de son caquet,

Risque à son tour d’être moqué !

 -Pierre Gamarra-

D’autre part

A l'abordage le défi sur apln-blog

Pour la communauté : « Les Croqueurs de Mots »

Lenaïg Boudig à la barre n°118

 Les jeudis/poésie, suggestion « Au-delà des apparences »

Si j’ai choisi ce thème

En utilisant d’une part un auteur connu

Et d’autre part mon histoire vécue

C’est sans doute

Parce que ceci explique cela

J’ai longuement hésité de participer à ce défi

Car je suis encore tellement écorchée

Du regard des autres

Que ce soient ceux d’hier

Comme ceux d’aujourd’hui

Les pires sont ceux qui s’apitoient

Afin de tout savoir

Puis une fois qu’ils savent

Ils ne vous voient plus

A toi mon enfant différent

Je veux te dire

Que ta différence est celle

D’avoir toujours voulu être différent

Des enfants différents

Et aujourd’hui, je te dis merci

De t’être battu tant et tant

Que tu as fait de tes parents

D’heureux grands-parents

Merci aussi à ta compagne

Qui a fait sa vie avec mon enfant différent

Et je suis heureuse d’être aujourd’hui sa belle-maman!!!

Aujourd’hui tu as trente ans

Quel bel âge mon enfant

-dimdamdom-

17 réflexions sur « Au delà des apparences pour les jeudis de la poésie chez Asphodèle et Lenaïg!!! »

  1. moi je dirai juste à propos du poême choisi:
    vos gueules les mouettes!

    je viens faire la fête à la différence et aussi lever mon verre pour tes deux ans…
    mazette, deux ans et déjà mémère!!!!!!!
    je m’incline!!!!!

  2. Tu veux que je te dise, même si je les ai découverts récemment tes « délires » comme tu dis, et bien je les aime !!!
    Particulièrement ceux d’aujourd’hui. La différence ce sont bien souvent les autres qui la font.
    Heureusement les regards ont changés.
    Bonne soirée – bisous
    Monelle

  3. Je découvre cet auteur Pierre Gamara, moquez-vous oui un jour viendra pour X raison on se moquera de vous… et toc ! Sur terre dame nature en fait parfois à sa tête côté naissance, et l’enfant qui est venu au monde autrement ben on s’y attache car ma foi il est attachant… et tant pis pour ceux qui ne comprennent rien à rien… voilà… Bises, jill

  4. Une jolie découverte… d’un auteur que je ne connaissais pas.
    Un joli défi, comme toujours, très joliment relevé… avec un très beau message pour ton enfant.
    Et… Un joyeux anniversaire, pour ces deux ans… vite passé quand même lol

    Mes amitiés,
    Lauriane

  5. Je ne te connais pas depuis longtemps Domi mais, oh! … que je t’apprécie … ce billet en dit long, très, très long et ce que je ressens de ton écrit c’est si beau ! Tu es formi … formi … formidable … encore une fois Heureux Anniversaire des Nuls !
    Douce poursuite de cette soirée,
    Gros bisous.

  6. Un très bon choix pour le jeu d’Asphodèle. D’autre part j’aime beaucoup ton propre poème, hommage à ton fils « différent » pour ceux qui ne voient que par leurs yeux, mais qui oublient de regarder avec leurs cœurs.

    Car comme le disait la célèbre citation d’Antoine de Saint-Exupéry, dont j’ai fait ma devise dans la vie : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ».

    Bises.

  7. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…oh oh, tu es un aigle…si si, un aigle…tu survoles tout ça, sans te soucier du quand dira-t’on et tu te porteras bien mieux, loin de toutes ces conneries dites dans ton dos…Voilà, c’est ce que j’ai décidé de faire…M’en fous de ce que l’on dit de moi, de ce que l’on pense de moi, l’essentiel étant que je suis ce que j’ai envie d’être…les autres, ben ma foi, je m’en tape royal ! Devise simpliste ? Oui, surement, mais devise où je me sens bien…bien dans mes bottes, dans mes chaussons, dans mes chaussures, dans mes baskets…en fait, peu importe ce que j’ai aux pieds, je suis bien… 🙂
    Alors, ça te fait quoi de fêter les 2 ans ? Tu as bu ? Bourrée ? oh oh, bourrée pour tes 2 ans…tu es précoce hein ? 😉
    Bises Domi, passe une très bonne journée et je n’ai toujours pas trouvé le truc sur les belles mères…

  8. Bonjour Domi,
    Au travers du texte, on comprend l’histoire. c’est touchant, mais en même temps, je suis ravie de voir, que nous les différents, on vit aussi….
    bisous

  9. bouhhh ! tu vas te moquer de moi et tu auras bien raison : je ne connais pas du tout cet « auteur connu » dont j’ai apprécié sa malice bon enfant. et je découvre un peu de ta vie et de ton courage pour faire au mieux avec les difficultés que cela a dû impliqué et le regard des autres.
    Amicalement

  10. Je viens tardivement mais j’ai fait comme j’ai pu ! Bravo pour le choix du poème et ton propre texte, les deux entrent en résonance et c’est très émouvant. J’imagine mieux ce que tu as dû subir et combien tu dois savourer le bonheur d’aujourd’hui, celui d’être mamy, une mamy dynamique et encore bien jeune ! Gros bisous Domi et bon bloganniversaire à ton annuaire qui doit te demander un sacré boulot ! 😉

  11. Coucou Domi 🙂
    Bravo pour le double défi 🙂
    Je ne connaissais pas le poète que tu as choisi …j’aime le côté « fable »
    Félicitation pour ton enfant et petit-enfant ( joli peton) on oublie que les bébés sont si minuscules 🙂

  12. On aurait dit une fable de La Fontaine, tout au moins j’ai eu cette impression.
    Quant à ton poème différent, c’est fort joli. La vie réserve des surprises et il n’est pas toujours facile de s’en accommoder, félicitations mémé !

  13. Coucou Dom, je découvre avec beaucoup de plaisir ton univers, un grand merci de ta visite sur le mien.
    Je suis très touchée par tes deux textes et notamment par le tien, très bien écrit, qui évoque avec pudeur la différence, bravo, j’aime beaucoup.
    Je reviendrai même si je ne suis pas une littéraire mais j’aime…
    Très bon week-end, bisous.
    Lylou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.