Joyeuses Pâques !!!

Avant j’écoutais mes amis, ma famille , mes voisins,

je leur parlais en les regardant dans les yeux,

maintenant j’attends derrière mon écran

un like, un Smiley, un commentaire, un partage

et je suis désespérée de constater

qu’on est bien plus seul derrière son écran

entouré de 1000 amis, que dans la vraie vie.

Je vous souhaite à toutes et tous

de Joyeuses Fêtes de Pâques.

Attention, ne vous gavez pas trop de chocolats,

ça rend patraque .

Je voudrai être moi …

C’était en mai 2015 … je cherchais des mots pour mes maux

J’ai trouvé ces quelques mots …

Toi l’auteur dont je ne connais que le pseudo

Sache que je n’ai pas volé tes mots

Je les ai trouvé si justes et si beaux

Que j’ai eu envie de les associer à mes maux.

 

Moi qui n’aimais que toi, moi qui ne pensais pas

Pouvoir regarder là où tes yeux n’étaient pas,

Moi qui t’ai adulé comme on prie les dieux

Moi qui ne savais pas vivre autrement qu’à deux …

 

Moi qui te mettais haut dans l’échelle du coeur

Prête à me saboter pour te lancer des fleurs,

Je me suis oubliée en croyant trop en toi

Je ne me voyais plus car je ne m’aimais pas.

 

Aujourd’hui, j’ai compris qu’il me fallait trouver

D’abord l’enfant perdu puis la femme envolée

Celle qui était en moi et que j’avais laissée

Pour être un peu de toi, occultant mes pensées.

 

Je n’en garde pas moins un souvenir merveilleux

Mais je suis à ma place et je me sens bien mieux

Quand enfin je m’écoute et défends mes idées

Je n’ai plus peur de moi, j’ai envie d’exister.

 

L’amour est un échange, pas une vénération

Le sentiment d’aimer n’est pas une addiction,

C’est en devenant soi qu’on peut enfin donner

Quand on se sait capable d’être soi-même aimée.

 

– Mayane-

 

J’ai mis trois années pour devenir celle que je suis

Ca ne s’est pas fait sans mal

Ca résonne encore en moi

Mais je suis fière du chemin parcouru

Et d’être enfin moi.

Voici ma participation au second jeudi poésie

mené par Luciole pour les Croqueurs de Môts

Le tango est une pensée triste qui se danse …

Pour ce défi 202 mené par Luciole chez les Croqueurs de Môts

“Le tango est une pensée triste qui se danse! (Enrique Santos Discépolo)

La peur est l’énergie qui contracte, referme

attire, court, cache

et blesse.

L’amour est l’énergie qui s’étend, s’ouvre, envoie

reste, révèle, partage

et guérit

La peur enveloppe nos corps

dans les vêtements.

L’amour nous permet

de rester nus.

La peur s’accroche et se cramponne

à tout ce que nous avons.

La peur retient,

l’amour chérit.

La peur empoigne,

l’amour lâche prise

La peur laisse de la rancoeur,

l’amour soulage.

La peur attaque,

l’amour répare.

Neale Donald Walsch