Avec des si …

Pour le défi 232 chez les Croqueurs de Môts

les Cabardouche nous demandent de composer une poésie

commençant par des « si » et se concluant par un conditionnel enchanteur

à la manière de Jean Luc Moreau.

Voici ma participation …

Si j’étais conne
Je ne serais pas aussi bonne

Si ma tante en avait
Elle s’appellerait Maurice

Si j’avais soif d’eau
Je boirais de l’au delà

Si j’étais la lune
Je décrocherais la terre

Si j’étais millionnaire
Je ne serais pas célibataire

Si j’étais président
J’arracherais des dents

Si j’étais Atchoum
En Chine je serais en quarantaine

Si j’avais un marteau
Je porterais des faux cils

Si j’étais un chat
Je ne donnerais pas ma langue

Si j’étais un chien
Je serais infidèle

Si j’étais un taureau
Je porterais des cornes

Si j’étais un loup
Je cacherais ma queue

Si j’étais un cochon
Je mangerais de la confiture

Mais je ne peux pas être tout cela

-dimdamdom-

9 réflexions sur « Avec des si … »

  1. toujours beaucoup d’idées ; et l’illustration aux petits oignons.
    Nous sommes presque tous riches … comparé à nos frères d’Afrique, de Madagascar, et de bien d’autres endroits. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.