Tout ça pour une histoire de fesses!!!

Zemanta Related Posts Thumbnail

LES PLUMES 29 – Résultats de la collecte de la SAGESSE !

fesse, attendre, richesse, dent, refuser, doute, vieillesse, circonspection,

vertu, crépuscule, lune, philosophie, âge, vanité, sérénité, psalmiste,

paix (celui qui écrit des psaumes), graver, gracile, grenadine,

image, réflexion

&&&&&

Rester assis au bureau nuit gravement à la santé

Alors  j’ai arrêté de travailler.

Ne croyez pas que c’est à cause d’un manque de vanité

 Pas non plus à cause de la vieillesse

 J’ai toujours l’âge de travailler

 Mais à force de me voir refuser des avantages

 Que je méritais pour bons et loyaux services

 Je me suis levée un matin fatiguée, éreintée

 Avec une dent contre mon patron.

 Faut dire qu’il me cherchait depuis tout un temps

 C’est sans aucune circonspection

 Que ce matin là je l’envoyais promener.

 Une longue période de doute s’installa en moi

 Je cherchais la sérénité que je ne trouvais plus

 Même lorsque le crépuscule m’apportait son croissant de lune.

 Puis je me suis assise devant cet écran

 A attendre je ne sais qui je ne sais quoi.

 Mon cher époux, essaya par tous les moyens

 De me sortir de cette torpeur envahissante

 Quand il tomba sur cette jeune femme gracile

 Qui se donnait des airs de femme sans vertu

 Qui n’avait pas de paix dans le ventre peut-être ailleurs non plus.

 Mon pauvre chéri se rendit vite compte

Qu’elle avait pour toute richesse philosophique

 Des émissions cultes comme « Citron-Grenadine« 

 Je l’ai laissé revenir, il m’a joué le psalmiste ….

 Parole, parole … chacun connait la chanson

Mais c’était sans compter

 Que mes fesses étaient désormais gravées sur ce tabouret

 A qui je dédie cette petite réflexion poétique !!!

 

 Mon tabouret…

 Avant que je ne te connaisse

 Mon coeur était en détresse

 Pfff rien qu’une histoire de fesses

 Mon chéri me trouvant devenue molle de fesses

 Se laissa tenter par de jolies fesses

 Alors je suis venue sur toi poser mes fesses

 Et suis passée à confesse

 Est arrivée Jill-Bill notre maîtresse

Et sa cour en liesse

 Mon chéri, lui est revenu à mes fesses

 Car sa maîtresse

 En vérité n’était qu’une folle de messe

 Depuis il me colle aux fesses

 De peur qu’ici on ne s’intéresse

 De trop près à mes fesses

 Il voudrait maintenant que je te délaisse

 Il me couvre de caresses

 Je le sens en détresse…

 Et moi c’est sans délicatesse

 Mais un rien de politesse

 Que je lui dis “ Mes fesses”

 -dimdamdom-

Voilà chère Asphodèle

Ce que la sagesse m’a inspiré

Juste une histoire de fesses

Et une belle image en prime 😉

Voyons ce que pense la « SAGESSE » africaine de ma petite histoire ? :

 « On apprend l’utilité des fesses que lorsque vient le moment de s’assoir. »

Ce qui m’amène à la citation suivante

Pour le dico-citations

Sur l’annuaire pour les Nuls

annuaire pour les nuls sur la plateforme apln

 « L’érotisme, c’est de donner au corps les prestiges de l’esprit »

Or

« La pornographie , on a du mal à la définir,

mais dès qu’on la voit, on la reconnaît tout de suite. »

 

 

44 réflexions sur « Tout ça pour une histoire de fesses!!! »

    • Non fiction pour la fin, mais le début c’est bien une partie de ma vie!!! Burnout après 28 années de carrière 😆 Pour la fin si je n’avais pas été attentive c’est clair que cela aurait pu m’arriver!!! L’abus nuit en tout 😉
      Bises Astrid!!!
      Domi.

  1. Un seul mot: bravo pour cette histoire de fesses qui aurait pu très mal finir. Fais chaud, très chaud!!! je commence déjà à en avoir marre, il faisait 30° sur le parking de l’inter!!! l’horreur. Bisous MTH

    • Oui Marie très chaud comme mon histoire qui je te rassure n’est que fiction, mais qui peut arriver à n’importe qui dans une vie de couple!!! On dira que c’est juste un retournement de situation 😉
      Je te souhaite un bon week-end!!!
      Bisous
      Domi.

  2. il faut tout de même rester polie avec ton mari il a commis une erreur, il revient vers toi et veut se faire pardonner il faut oublier cet accident de parcours je ne sais pas si ton histoire est fiction ou pas mais dans la vie il faut savoir mettre de l’eau dans son vin et marcher sur le chemin de la paix

    • Tu as raison Flipperrine , il est rare que je parle de ma vie privée sur les blogs, donc considère ce texte comme fiction 😉

  3. Eh eh… ah les hommes et les fesses du sexe faible…. Même les patrons s’y intéressent… Suis bien une maîtresse, mais que de la cour de récré…. plus si affinité, ah non ! lol…. Bonne soirée à toi, bizzz jill

  4. Ping : LES PLUMES 29 – De la SAGESSE dans les textes ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  5. Joli traitement de la consigne, Dom.
    Ton deuxième texte m’a fait beaucoup rire, ponctué par l’image désopilante tout en bas…
    Plus personne ne doute que tu aies de jolies fesses maintenant!

  6. Ben dis donc omi,
    pour une histoire de fesses,
    C’est une belle histoire de fesses…!
    Bravo à toi et à tes fesses….
    Qui méritent bien qu’on les regarde
    Et s’y attarde !
    Ton talent n’a d’égal que ta sagesse.
    Je t’embrasse amie Domi.
    Justice

  7. Ha voilà donc pourquoi tu nous as gratifié de tes « fesses », c’est pas beau ça ! La prochaine fois que tu me mets un mot à côté de la plaque, je le vire (c’est dans mon règlement tu le sais, c’est moi qui ai le dernier mot hein !!! :mrgreen: ) ! Bon, ça valait le coup surtout pour la dernière image (mouhaha), je sais ou je me doute que c’est vrai pour le début mais je me doute que la deuxième partie n’est que pure fiction ! Cependant attention quand même, à trop chérir ton tabouret ton chéri pourrait aller voir ailleurs ce qu’il s’y passe !!! 😆 Je plaisante bien entendu, je me doute que vous devez avoir une forte complicité pour que tu te permettes cet humour ! Bon, allez, je fais une pause et m’en vais te mettre ta tannée tu sais où, warf !!! (j’ai lu 10 textes d’affilée, je peux hein ???) 😆 Bises coquinette et la prochaine fois si je donne un thème style « épinette », ne me donne surtout pas un mot qui rime , sinon je te passe à la moulinette !!! 😆

    • Merci pour ta circonspection à mon égard , il me semble que certains ont la dent dure et semblent oublier que dans la « sagesse » africaine, il se dit ceci : On apprend l’utilité des fesses que lorsque vient le moment de s’assoir. J’aurais du commencer mon texte par cette phrase ou le terminer 😉 Je crois même que c’est ce que je vais faire 🙂 🙂 🙂
      Bisous Aspho et merci pour ton ouverture d’esprit!!!
      Domi.

  8. Hey ! coucou ! ça ! pour une histoire de fesses, c’en est une ! y’a pas de doute, et une bien bonne en plus, comme celle que tu as laissée sur mon dernier billet que j’ai adoré et j’en ris encore ! merci, je n’ai pas eu le temps de répondre car belle maman était la maison et que hotmail m’a jetée comme une malpropre, alors j’ai déménagé chez outlook, faute de mieux et voici ma nouvelle adresse, elle doit sûrement s’afficher quelque part dans mon message, et puis ne pas confondre « femme folle à la messe et femme molle à la fesse ! » qu’on se le dise !

  9. Notre Fess Side Story, finalement commune, ma chère Domi mérite surtout cela: 😆 Mon texte se voulait surtout d’humour, à ma manière, parfois un peu décalée et cette fesse au milieu de ce florilège de mots plutôt sérieux m’a donné tout de suite envie d’en découdre avec elle. En général on découd le pantalon, rarement la fesse. J’ai donc entrepris de lui régler son compte en un style volontairement un peu obscur et nécessitant un certain effort quant à la lisibilité. Ca m’a pris du temps, comme toujours car je soigne beaucoup mes écrits, plutôt courts d’ailleurs. Ce petit pamphlet n’était pas dirigé contre l’auteur (propriétaire?) de la fesse incriminée. Et la liberté des Plumes entraîne parfois de petites entorses. Quoiqu’il en soit je t’embrasse (sur les joues) et continuerai de venir te lire, bien sûr. 😛

    • 😳 😳 😳 😳
      Me voici rose comme mes fesses mdr!!!
      Merci Claude pour ce commentaire qui me va droit au coeur…. grenadine hihi!!!
      Bises et soit toujours le bienvenu.
      Domi.

  10. Bonjour domi,
    tu as vu que mon moral est un peu en berne, mais je m’oblige à réagir, alors j’ai participé au défi du X….
    Je reste comme à chaque fois, ébahie par tes mots en forme… ça doit chauffer le carafon (lol)
    bisous

  11. Je constate que tu as été contaminée par la gifitude de miss Asphodèle. 😆 J’adore ton, pardon, tes textes, qui sont très fessetifs. 😉 😀
    Bises 😀

  12. Coucou !
    Je suis d’accord, les fesses, c’est très important ! Je prends bien soin des miennes, non sur un tabouret, comme Sharon, mais sur un magnifique oreiller !
    Bon lundi !

  13. Ah! Domi, je suis bien heureuse de voir cette image finale du chien qui tire ton pantalon.
    Faut dire comme Jean Gabin  » t’as d’belles fesses tu sais » lui c’était les yeux d’Arletty, mais qu’importe, le vin pourvu qu’on est l’ivresse. Moi tu vois tu peux écrire ce que tu veux, j’ai compris que ce que tu écris est pensé sur le moment. Et c’est drôle, ça rafraichit un peu, et je ne te prends pas au sérieux, quoique?……….
    Je t’embrasse très fort, ton amie blogueuse (et pas blagueuse), josettelausy
    httm://marrainesuisse.skynet.blogs.be

  14. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…Me voilà de retour et de suite, je lis ton histoire de fesses…belle histoire d’ailleurs, mais je te découvre non pas fesses posées sur ton tabouret mais au milieu des coquelicots, tout sourire (ce ne sont pas tes fesses qui sourient..;quoique j’en sais rien en fait..Moi, je vois ton sourire, celui de ta figure)…comment vas tu ? Week end en famille ? Moi, impec…retour hier, aujourd’hui Andorre faire le plein de clopes et hop, me voilà…à bientôt Domi, je te fais une belle bise..non non, pas sur tes fesses

  15. Je ne suis plus très présente mais j’avoue que je me suis laissée prendre par ton histoire de fesses… Heu … de sagesse !
    Pauvre maîtresse de la cour de récré, la voilà mêlée à tes histoires de couple !!!
    Fin de mois, j’espère être un peu plus disponible.
    Bisous

  16. Florence – Testé pour vous
    Re soir Domi…tu es toujours sur les fesses ? Tu n’as point bougé ? Ben dis donc, ça t’a coupé les jambes ou quoi ? Bises, à demain sur tes 2 jambes

  17. Eh eh…te voilà encore mutine! Assise sur tes fesses, tout ça pour nous faire découvrir tes textes en liesses. Ou pour faire vivre l’annuaire des nuls 😉
    Un moment d’humour qui me fait trembler les fesses tant je ris…et en plus c’est contagieux cette histoire de fesse!
    Allez je te laisse pour que tu puisses lever ton digne popotin et prendre un peu l’air…peut-être pour poser les dites fesses dans le transat de ton jardin 😉
    Bisous Domi,

  18. Ping : La poésie du jeudi avec Marcel Proust | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  19. Oh la diablesse
    Elle nous parle de ses fesses
    Avec délicatesse.
    En vitesse
    Avec ivresse
    Ou même impolitesse
    Je les caresse
    Jusqu’à la liesse
    Un sourire de tendresse
    Elle m’adresse
    Maitresse
    C’est une promesse
    Pour toi je ferai des prouesses
    Jusqu’à la vieillesse

    • Hum Jean-Charles, mes fesses en frémissent de te lire ici, mais que va penser ta promise à qui tu promets monts et merveilles d’ici 20 ans, ta vieillesse sera déjà bien engagée, auras-tu encore cette liesse pour une simple histoire de fesses !!!
      Quoiqu’il en soit je suis ravie de ta visite en ces lieux 😆
      Bisous sur les deux ….. joues bien évidemment.
      Domi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.