Va t’faire foutre avec ton calendrier d’la poste!!!

Faut que je vous raconte

Voilà à l’instant que je reviens du bureau de poste.

J’avais un petit colis à envoyer à une amie chère

Déjà que j’ai mis des semaines pour l’envoyer

Je sens qu’on me cherche misère.

J’habite la capitale de l’Europe

Celle-là même où tous les mois

Se déroule le sommet Européen

Celle-là même qui abrite l’OTAN

Celle-là même qui possède la plus belle place d’Europe

Et voilà que j’arrive au bureau de poste de mon quartier.

Je demande au monsieur politiquement correct

De procéder à l’envoi de mon colis

Il me demande : sécurisé ou pas?

Je lui demande la différence de prix

Cela fait 3€, j’étais prête à accepter

Mais lorsque je lui ai demandé le tarif

Je constate que l’envoi coûte presque le double

Du contenu de mon colis.

Dans ce cas avec tout le respect que j’ai pour cette amie chère

Je décide de ne pas accepter l’envoi sécurisé

D’autant plus que le contenu n’est autre que des culs de bouteilles en plastic

Que l’amie chère nous demande pour une création.

Voilà que je veux faire le payement via Bancontact

La machine ne fonctionne pas.

Je demande de pouvoir aller retirer l’argent

Au terminal qui se trouve devant la porte

Voilà que celui-ci ne fonctionne pas non plus.

N’ayant pas d’argent liquide sur moi

Je suis contrainte de rentrer à la maison

Avec mon petit colis sous le bras.

Je monte quatre à quatre les escaliers

Pour prendre un peu d’argent liquide

Et me voilà partie cette fois

Au point poste se trouvant à la librairie

Près de chez moi et moins loin que la poste.

Là on m’annonce qu’ils ne font plus les services postaux.

Ils m’envoient un peu plus loin à un autre point poste

Là on me dit qu’ils n’ont jamais eu ces services.

Donc ma chère Mamazerty, il te faudra encore un peu attendre

Je ferai cet envoi demain 😉

C’est ainsi que j’ai du parcourir environ 3 km à pieds

Bon que je sois valide!!!

Dans le cas où la poste venait distribuer ses calendriers

Pour les fêtes de fin d’année

Je pense que je ferai comme cette petite vieille….

C’est un bon vieux facteur qui passe en début d’année

Avec ses calendriers de la poste.

Il sonne à la dernière maison de la rue, une petite vieille

Qui est à la fenêtre de l’étage lui demande: C’est pour quoi?

Le facteur répond :  C’est pour le calendrier de la poste.

La p’tite vieille répond : Non pas besoin de compost.

Le facteur lui dit :  Ce n’est pas du compost,

C’est le calendrier de la poste en perdant un peu patience.

La petite vieille dit à nouveau : Non, je ne veux pas de compost.

Le facteur excédé lui répond : Va te faire foutre avec ton compost

Et la p’tite vieille lui répond : Et toi va te faire foutre avec ton calendrier de la poste. 😆

 

 

 

Le bal des mots dits!!!

http://i47.tinypic.com/6rrmzr.jpg

 

Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites !

Tout peut sortir d’un mot qu’en passant vous perdîtes ;

TOUT, la haine et le deuil !

Et ne m’objectez pas que vos amis sont sûrs

Et que vous parlez bas.

Ecoutez bien ceci :

Tête-à-tête, en pantoufle,

Portes closes, chez vous, sans un témoin qui souffle,

Vous dites à l’oreille du plus mystérieux

De vos amis de cœur ou si vous aimez mieux,

Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire,

Dans le fond d’une cave à trente pieds sous terre,

Un mot désagréable à quelque individu.

Ce MOT — que vous croyez que l’on n’a pas entendu,

Que vous disiez si bas dans un lieu sourd et sombre —

Court à peine lâché, part, bondit, sort de l’ombre ;

Tenez, il est dehors ! Il connaît son chemin ;

Il marche, il a deux pieds, un bâton à la main,

De bons souliers ferrés, un passeport en règle ;

Au besoin, il prendrait des ailes, comme l’aigle !

Il vous échappe, il fuit, rien ne l’arrêtera ;

Il suit le quai, franchit la place, et cætera

Passe l’eau sans bateau dans la saison des crues,

Et va, tout à travers un dédale de rues,

Droit chez le citoyen dont vous avez parlé.

Il sait le numéro, l’étage ; il a la clé,

Il monte l’escalier, ouvre la porte, passe, entre, arrive

Et railleur, regardant l’homme en face dit :

« Me voilà ! Je sors de la bouche d’un tel. »

Et c’est fait. Vous avez un ennemi mortel.

 

-Victor Hugo-

 

Si ce mot dit

Pensez-vous

Soit sorti

De ma bouche

Alors que je sois maudite!!!

.

.

 

 

.

 


  • Plus

 

Partager l’article !
 
Le bal des mots dits!!!:

 

Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites !

Tout peut sortir d’un mot qu …

Pétition contre la bêtise et la méchanceté !!!

http://i47.tinypic.com/2ij40zk.jpg

 

Aujourd’hui, mes chers amis

Je vous livre mon coup de gueule

Bon je vous rassure

Je ne vais pas ressortir

De vieilles salades

Mais parfois la coupe

Se met à déborder.

Je vous explique.

Depuis quatre ans

Que je suis sur la blogosphère

Dans ce monde pas toujours net

J’ai constaté, qu’il y avait

Des personnes qui souvent, trop souvent

Au nom de la Liberté d’Expression

Se permettent d’insulter ouvertement d’autres personnes.

Parfois très grossièrement, parfois de façon insidieuse

Allant jusqu’à les harceler en privé.

Pour ma part, j’ai donné

Et ai appris avec le temps à repérer

Ce genre de personnage.

Alors si je fais cet article aujourd’hui

C’est par solidarité pour ces personnes

Qui parfois, s’enfouissent dans le mutisme le plus complet.

Je viens donc de m’inscrire à une nouvelle communauté

Pétitions, diffusions et droits des
animaux

Sur laquelle vous pourrez faire suivre

Toutes vos pétitions, diffusions

Qu’elles soient pour les humains ou les animaux.

Aussi je vous donne le lien de l’auteure de cette nouvelle communauté

Une personne au grand coeur et beaucoup d’entre vous la connaissent déjà

Puisque c’est notre amie TACHKA

Voilà Tachka, ma première participation à ta communauté

En espérant que tu auras de nombreux adeptes.

Voici aussi un poème que j’ai écrit pour ces personnes pas nettes!!!

.

 

http://i44.tinypic.com/2214c7.jpg 

 

Je n’aime pas les gens

Qui cachent leur désenchantement

Derrière un écran

Je n’aime pas les gens

Qui maquillent leur photo

Pour paraître beau

Je n’aime pas les gens

Qui continuellement pleurent leur misère

Et qui au final pètent plus haut que leur derrière

Je n’aime pas les gens

Surtout ceux

Qui fuient vos yeux

Je n’aime pas les gens

Surtout ceux

Qui ne parlent que d’eux

Je n’aime pas les gens

Qui riment poésie

Avec hypocrisie

Je n’aime pas les gens

Qui vous épient

Parce qu’ils sont envieux comme des pies

Au final j’aime les gens

Qui pratiquent l’adage

Qu’on ne jouit bien que de ce que l’on partage

-dimdamdom-