On ne nous dit pas tout …

Pour ce nouveau défi chez les Croqueurs de Môts,

Marie nous demande de créer un petit acrostiche

sur un sujet tristement actuel : le coronavirus.

 

Carrément méchante

Ostensible peste

Rien ne t’arrête

On te redoute

Nébuleux poison

Alarmant pour certains

Vaudevillesque pour d’autres

Il faut réfréner pourtant

Robustement le fléau

Unissons nous pour

Secourir les plus fragiles

-dimdamdom-

 

Ce soir en Belgique, des mesures drastiques semblables à nos pays voisins,

ont été prises. Il a fallu de nombreuses heures pour arriver à un accord collectif.

Il faut savoir que la Belgique est sans gouvernement depuis bientôt un an,

que nous avons plusieurs provinces et chacune veut mettre son grain de sel

et en attendant le virus se propage … 👿

Avoir un coeur d’artichaut

Il était une fois un petit artichaut

Qui avait le coeur si gros

Qu’un jour pour se réjouir

Décida, pas que d’un fil, de se découvrir.

Le petit végétal

Fit tomber chacun de ses pétales

Je t’aime, un peu, beaucoup …

Pas du tout

Quand il arriva à la taille

Il se retrouva sur la paille

Et c’est sans aucune pitié

Que d’amour son petit coeur fut dévoré.

D’où l’expression

Avoir un coeur d’artichaut.

-dimdamdom-

Pour ce deuxième jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

les Cabardouche nous demandent de composer

une poésie en utilisant des proverbes et des expressions connues.

Padi-Pado nous disent les Cabardouche

Pour ce défi 232 chez les Croqueurs de Môts, les Cabardouche ont dit …

Padi-Pado , alors voili-voiloù !!!

 

A l’aube, vers 5h45,  le parc de Beauval a perdu 3 quadrumanes.

Un a été vu dans une halle, se régalant de bananes.

Le 2ème a été vu dans une grande surface bavant devant des gâteaux à la crème.

Et le 3ème malheureusement…… est là à se gaver de … mes extravagances 😆