Cher voisin (suite)

Les vacances étant sensées être une période de détente

Me voilà bien enchevêtrée dans les broussailles

Etant donné qu’aujourd’hui le temps est maussade

Je m’en vais vous raconter mes déboires avec mon voisin.

Chez nous c’est la ville et les maisons sont presque toutes mitoyennes.

Dans la mesure du possible nous essayons de faire bon ménage avec nos voisins.

Dans mon cas actuellement j’ai un voisin qui n’est pas méchant

Mais juste un peu très con 😯

Aussi nous profitons qu’il est en vacances pour faire nos travaux,

Car nous n’avons qu’une ballustrade qui nous sépare

Et il n’aime pas notre vis à vis qui j’en conviens tombe juste au dessus de son jardin.

Son lierre j’avoue qu’il nous avait demandé

Il y a quelques années si ça nous dérangeait,

Nous avons dit que non, car il s’était enchevêtré dans la ballustrade

Ce qui nous donnait l’impression d’avoir une haie naturelle.

Oui mais voilà nous ne pensions pas qu’il allait prendre autant d’ampleur,

A certains endroits c’était de véritables troncs.

Tant que nous pouvions le maîtriser au niveau de la ballustrade c’était bon,

Mais nous avons une maison qui fait 18 mètres de hauteur

Et voilà que le lierre a pris sur un côté auquel nous ne pouvions accéder

Du coup il grimpe, il grimpe sans que nous puissions le rattraper.

Nous avions repeint notre façade

Il y a quelques années et tout est à recommencer.

Ces derniers jours, j’ai arraché le lierre dans la palissade,

Puis je l’ai démontée planche par planche,

Puis j’ai rasé le lierre côté voisin.

Oui mais voilà les planches ont morflé et trés peu sont récupérables,

Encore des frais pour notre pomme.

Et le comble c’est que le voisin nous a demandé

Qu’on ne jette pas les déchets dans son jardin

Pour ne pas abimer ses fougères et qui dit fougères, dit forêt vierge.

En juin nous avons également élagué un sapin de notre autre voisine

Qui arrivait presque au dessus de notre maison

Empêchant toutes fleurs de respirer,

Mon mari a pris de gros risques pour le faire.

Et le voisin au lierre qui doit avoir deux mains gauches

Lui donnait des ordres  en le faisant grimper toujours plus haut,

Afin que Monsieur mon voisin puisse avoir plus de soleil chez lui.

Mais jamais il n’a proposé son aide.

Il a aussi enlevé du lierre sur son autre mur mitoyen, celui de sa voisine

Et a balancé les déchets dans son jardin.

Alors imaginez  cette pauvre femme atteinte d’un cancer

Qui ne peut rien faire ni engager d’argent pour qu’on lui arrange son jardin.

 Malgré ça nous n’avons jamais eu de mots avec ce voisin,

Nous améliorons notre maison comme nous le pouvons

Mais par contre je ne compte pas aller ramasser les déchets de « SON »  foutu lierre 😉

Non mais allo quoi!!!

Je vous ai fait un petit montage

Afin que vous compreniez de quoi je vous parle.

A notre extrème droite, la photo plongeante sur une grande table

C’est le jardin du voisin extrème 😉

De l’autre côté c’est celui de la pauvre dame

Et nous nous les surplombons avec notre terrasse.

Vous pouvez également voir la hauteur et l’épaisseur

Des branches de ce foutu lierre.

Vous comprenez maintenant

Qu’en ce moment j’ai d’autres priorités que le net

Mais cela ne m’empêche pas

D’avoir une petite pensée pour chacun de vous 😉

 

 

27 réflexions sur « Cher voisin (suite) »

  1. Moi j’aimerais bien t’avoir comme voisine … j’aurais des jardiniers presque à demeure, et qui plus est, gratos !!! hihihi

    Ben oui, le lierre une fois que ça s’installe, il n’en fait qu’à sa tête, une solution, lui donner à boire … mais pas que de l’eau !!! Tu y mets un peu de désherbant total, et voilà,, plus de lierre (je sais, je suis la voisine idéale !!! MDR !)

    Ralala les histoires de voisins … c’est jamais triste, et y’en a toujours un qui est le « dim(dam)dom » de la farce … naaaan j’ai pas dit que c’était toi … quoique … hihihi ….

    Bon courage à toi quand même … parce qu’à mon avis, avec un tel voisin, tu n’as pas fini de jardiner !!!

    Big Bisousss … et à bientôt pour la suite de l’aventure ??? 😉

  2. Bonjour Dom, que je suis tranquille moi, ne pas avoir de voisin…. sauf qu’en face chez moi, c’est moche, très moche, comme dis mon mari, cela ne te gêne pas vraiment, et bien si, cette vue sue cette maison me déplaît!!! mais j’avoue que c’est moins grave que toi, nous faisons ce que nous voulons et c’est un sérieux avantage, pas de dispute avec les voisins puisqu’il n’y en pas, mais… pas de bavardages sympas comme quand la maison était habitée par la vieille Dame maintenant décédée! voilà, je compatis c’est tout ce que peux faire, je sais que c’est peu! bisous MTH

  3. Ces querelles de voisinage sont détestables et empoisonnent l’existence !

    Bon courage Domi 🙂

    Dis à ton voisin qu’il aille se faire voir à lierre 😆

  4. Coucou Domi,
    Effectivement, c’est un peu comme chez moi, mais j’ai horreur des conflits et même si mon voisin, fonctionnaire de police qui ne devrait pas ignorer la loi, vaut mieux régler les problèmes à l’amiable que de se taper dessus.
    Ce qui me coûte, c’est que je suis propriétaire, le poux ronchon ‘ayant pas partie prenante dans la propriété. Et cela me gave de devoir encore aller râler, même gentillement. Il faut que le trouve un subterfuge.
    Pas facile la confrontation des cultures et pourtant je suis devenue zen en prenant des années, car si cette situation s’était produite il y a 30 ans, je fonçais dans le lard du voisin. L’âge apporte une certaine sagesse.
    Bises et bon après midi. ZAZA

  5. Coucou Domi!

    Ah que les voisins sont chiants parfois, surtout dans les cas extrêmes. J’ai la chance d’en avoir mais à distance respectable, et je suis fort bien.

    Mais les voisins ne sont pas tous comme le tien, certains sont pire, rire…Et d’autres fort sympa!

    Courage, fuyons…Hi hi

    Bisous

    EvaJoe

    Moi je viens de temps en temps sur le net pas le temps de toucher terre en ce moment, mais la semaine prochaine devrait être plus calme.

    Allez kiss Miss

  6. mon voisin refuse que l’on taille les buissons qu’il a planté mais qui poussent vers chez nous et la loi est avec lui ! c’est lui qui doit tailler pas nous !!!! bonne soirée

  7. Pour le moment je suis en appartement mais dans un peu plus d’un mois,ça va changer. Esperons que tout ira bien de ce coté là…
    Normalement c’est à celui qui envahit de couper ce qui dépasse…
    Bon courage parce que vraiment c’est hyper pénible ce genre de chose! 👿

  8. Comme je te l’ai dit les problèmes de voisinage je connais… pas des histoires de plantes, les murs sont trop hauts mais tam tam d’un côté et percu de l’autre… vive la tranquillité !!!!

  9. Soir Domi…la bucheronne…où sont les 7 nains ? Ton histoire m’a fait pensé aux 7 nains, je ne sais pas pourquoi !
    Je comprends tes déboires et je compatis…amen !
    Pour ton fils, grave porte poisse dis donc, mais l’essentiel est que tout finisse bien…et non, non, je ne suis pas une douce mamie…je suis…heu..spéciale je crois…Bises Domi et bon courage, bonne nuit, elle est bien mérité

  10. Domi,
    Pas facile les rapports de voisinages. Un thème qui a fait couler de l’encre. Un camarade chanteur de mon coin (Kino) avait composé une chouette chanson là dessus mais je la retrouve pas. Courage.
    @+

  11. Difficile le voisinage pour toi. Vous avez coupé le lierre mais il va repousser. Pas facile étant donné votre différence de hauteur, mais après tout, il l’a bien cherché ce cher voisin, tu envoies du débroussaillant sur son lierre et tant pis pour les fougères à côté, elles tourneront de l’oeil. Mais le lierre …. difficile de s’en débarrasser.
    Courage !!!
    Bisous

  12. Ah c’est le hic quand pas sur une île, le voisinage envahissant et ce parfois de plusieurs façons, verdure et bruit…. Chez moi d’un côté c’est le liseron de l’autre le lierre que nous arrachons nous même puisqu’il laisse pousser aussi… Fâcheux c’est vrai et si frais en plus à votre charge… Bon courage Dim, bises de jill

  13. aïe aïe ! j’ai eu droit à la voisine qui me donnait ses enfants à garder pour sortir avec ses différents amants, et oui, je suis gentille et j’étais mère au foyer, la poire idéale, j’ai eu le voisin qui tous les weekends faisaient griller ses sardines, j’ai eu la piscine construite à 50 cm de mon grillage, super la sieste avec les « ploufs » et autres cris de joie ou pleurs même ! j’ai eu les gamins d’en face qui jouaient au ballon dans la rue et immanquablement ce dernier atterrissait sur ma rocaille écrasant mes renoncules. j’ai eu droit aux repas de fêtes entre voisins qui durait jusqu’à plus d’heure et auxquels on ne participait pas, on buvait un coup par politesse et on retournait à nos pénates, la sangria c’était pas notre tasse de thé et leur musique, pas la nôtre. (j’ai horreur de la variétoche, je suis plus classique). et puis les repas se sont espacés, faisant place à des bastons entre femmes souvent. on restait en retrait, c’était pas trop la classe, l’ambiance. ils s’insultaient et ne se parlaient plus, une guéguerre qui n’en finissait pas. les voitures mal garées ? insultes ! tout était un prétexte pour s’envoyer sur la gueule. sauf nous. nous étions très disciplinés disaient-ils. c’est sûr on ne nous entendait pas et surtout on ne prenait pas parti ni pour l’un ni pour l’autre. Nous avions pourtant trois enfants dont un handicapé, mais ils jouaient dans le jardin et n’embêtaient personne. tous nos voisins avaient la cheminée sauf nous. tous avaient le sèche-linge sauf nous. inutile de vous décrire l’odeur de mon linge quand je le décrochais, mais je ne disais toujours rien. et puis un jour, la bonne dame « sardine » a décidé de faire pousser un lierre sur la façade de notre garage qui donnait chez elle. Un peu de verdure disait-elle, ça fera joli. le lierre s’est étendu, à très grande vitesse, tel le haricot magique. Jusqu’au jour où on n’a plus pu faire basculer la porte du garage. Il a fallu élaguer. Le lierre avait même soulevé les tuiles et cassé certaines.
    Elle m’a vu couper le lierre qui était chez nous, elle n’a rien dit. Je n’ai rien dit. Je pense que dans ce petit lotissement (nous étions 7) tous savaient que Catherine (moi) se faisait « manger » et tous profitaient de la situation. J’étais la plus jeune des femmes, et la moins toilettée. Car c’était le défilé de mannequins dans la rue, mannequins ridés certes, mais taille svelte, ce que je n’avais pas non plus. Il y a même eu des histoires de co-cul-faction aussi, avec les déchirements que je vous laisse imaginer. Je n’aime pas les querelles, il en faut pour que je me rebelle. J’ai courbé le dos, et puis un jour, lors de la réunion trimestrielle des co-propriétaires j’en ai profité pour dire ce qui me dérangeait, publiquement. Comme ils n’avaient rien à nous reprocher, ils s’excusaient, et petit à petit, le temps passant nous n’avons plus jamais été ennuyé. Nous avons acheté un sèche-linge et le lierre a été arraché et remplacé par une bougainvillée. Dame Sardine a changé son barbecue de place et les enfants n’ont plus jamais joué au ballon dans la rue. Je n’ai pas de conseils à donner, mais ce que j’ai appris c’est que le silence parfois est plus fort que tout. le silence dérange l’agresseur. Ne rien dire, ne pas répondre aux attaques, on dort bien mieux.

    • Waouh ça c’est du commentaire hihi!!! Tu sais suis comme toi, je n’aime pas les effusions de sang lol!!! Donc comme je le dis dans mon article, nous arrangeons notre maison du mieux que nous pouvons sans faire d’esclandre.
      Cette aprèm ça va nous permettre à mon mari et moi d’aller faire une balade en moto et visiter les magasins de bricolage pour trouver notre nouvelle ballustrade à moindre prix 😉
      Merci pour ton avis 😉
      Bisous
      Domi.

  14. le lierre est envahissant et quand il s’accroche aux murs, il peut faire des dégâts. Il faut profiter de l’été pour faire du nettoyage. Avec le sourire, c’est mieux. Mais ceux qui cohabitent dans des logements mal isolés et sans verdure aimeraient sans doute avoir ce genre de soucis.
    bises

  15. Jour Domi…En tous les cas, ce lierre a fait parler, a fait s’exprimer…que de commentaires et des super intéressants…j’ai lu, j’ai souri, fait « oh, c’est fou ça ! » ou…bref, je me suis éclatée à lire…j’adore
    Bises Domi, bon lierre, bonne balade à moto…et as tu trouvé la balustrade ?

  16. Plus qu’une solution, le désherbant total, c’est radical… :mrgreen:
    j’ai la chance d’être en pavillon et sur les 11 proprio de cité , je n’en connais que 5, les plus proches , donc , pas de soucis et pas de guerre de voisinage.
    Des conseils entre voisins pour éviter d’avoir du bruit, style des branches qui deviennent envahissantes et qui pourraient , éventuellement , et patati et patata …
    tout cpomme Florence, je me suis amusée à lire les commentaires et certains m’ont bien fait sourire, oui, je sais ce n’est pas ce qui fait ton jardin !!!!
    tout gros bisous ma belle

  17. Soir Domi…As tu achevé le lierre ? Merci pour le poéme, ça m’a touchée…en plein dans le mille madame ! Je pars pour 4 ou 5 jours, vers d’autres cieux. Je serai donc absente ici et ailleurs…à jeudi ou vendredi, passe une bonne semaine…Bises Domi, à très bientôt…et tu me diras pour ta belle-fille, ton fils…je croise toujours les doigts hein…j’ai des crampes

  18. Coucou ma Domi ; même si on croit à la bonne volonté de ses voisins , il vaut mieux s’en méfier.
    Je te comprends super bien quant à la « nuisance » de ceux-ci.
    Sur le terrain , d’un côté de la maison, on a planté il y a déjà pas mal d’années de beaux arbres, mais tout près de « chez nous ».
    Un arbre, ça grandit ; donc, maintenant, ces arbres « planent » au-dessus de chez nous,avec les feuilles qui tombent de notre côté et les gouttières qui se bouchent !
    Mon homme est un pacifique, alors je dois le houspiller pour que tout soit élagué au maximum en automne.
    Bon courage , car c’est sciant , ce genre de situation !!!!!
    Gros bisous ******

  19. Bonsoir Domi

    Bon, ça va, ça me paraît gérable (c’est vrai que ce n’est pas marrant) mais tu me rappelles que nous avons été obligés de déménager et Oui!Vendre notre maison, pour deux voisins qui avaient la rage et qui se cherchaient toujours des poux dans la tête en nous mêlant à leurs histoires et il fallait tantôt prendre parti pour l’un ou pour l’autre et ça devenait impossible à gérer.

    Pour l’instant, dans notre nouvelle habitation, ça se passe plus calmement et je prie pour que ça continue, bien que s’entendre en bon voisinage n’est pas toujours facile.

    Je te souhaite bien du courage (rire), surtout que le lierre, j’en ai eu à m’occuper dans mon ancienne demeure et je ne te dit pas qu’elle galère, même traité, il repousse toujours où on ne l’attend pas.

    Bisous et douce nuit
    Le Noctamplume

  20. bienvenue au club des gros travaux hein super Domi, j’imagine avec ton habit de héros et ton coupe haie!!!:) Bah, moi c’est dans le gros travail aussi, on s’amuse comme on peut hein, quand on fini un truc, ça fait tellement plaisir, qu’on en oublie la fatigue, belle journée et prends bien soin de toi, doux bisous, bon courage hein soeur d’armes:)♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.