Dahu au génépi … c’est Top Chef

top-chef

Ingrédients

1 lapin des neiges savoyard ou à défaut un Dahu

 1 oignon rouge

  1 litre de jus de carotte

  du gras

 du sel, du poivre

 3 verres de génépi sec

 

Découpez ou faites Découper la bête en six morceaux :

les cuisses, les pattes avant et deux morceaux de râble (Dos).

Gardez la tête pour la Décoration.

Faites suer un oignon rouge émincé. Réservez sous film alimentaire.

Faites sauter, façon de parler, les morceaux salés du Dahu Dextrogyre

dans une cocotte ajouter de la graisse D’oie,

huile d’olive, beurre, ou tout corps gras qui vous paraîtra sympathique.

Dorez comme il vous convient.

Flambez avec un verre de génépi.

Buvez le Deuxième.

Diminuez le feu.

Réintroduisez l’oignon rouge (Bravo !) et Déglacez

c’est le cas de le dire, la viande avec le jus de carotte,

cuillère après cuillère en arrosant pendant 32 minutes environ.

Finissez le Dernier verre de génépi, rectifiez l’assaisonnement.

Servez chaud dans la cocotte avec la sauce réduite

en Disposant les deux cuisses du côté gauche

et les deux pattes avant côté droit, pour reconstituer le Dahu.

Une petite purée, puisque vous êtes en forme,

de pomme de terre Dorées à l’huile d’olive accompagnera généreusement

ce plat typique que vous rehausserez finalement de quelques feuilles de cerfeuil.

Un peu d’histoire …

Qu’est ce qu’un dahu?

Le dahu est un mammifère

proche du lama et du bouquetin.

« Dahu condamné à marcher sur les pentes sur sa droite

car ses pattes du côté droit sont plus courtes ».

Cette particularité lui permet de parcourir aisément les pentes abruptes.

D’ailleurs, c’est à la vision d’un Dahu que Darwin conclut sa théorie

sur l’évolution et la sélection naturelle des espèces.

recettes2

 

recettes grolandaiso-allobroges du grand Chef Salengro

Voici ma participation au défi « C’est Top Chef »

Sur l’annuaire pour les Nuls

annuaire pour les nuls sur apln-blog

 

 

14 réflexions sur « Dahu au génépi … c’est Top Chef »

  1. Ah ni lapin des neiges ni dahu, moi et la montagne c’est deux, et pour cause suis du plat pays… alors un bête garenne fera l’affaire ou un agneau de Pâques… mais merci à toi, bises JB

  2. Je connais bien le dahu, il y en a beaucoup ici dans les Pyrénées, vu les pentes ! 😉
    donc, je pourrai t’en fournir un sans problème.
    Bon, je vois quand même que tes recettes sont souvent accompagnées d’alcool, une fois c’est le whisky, une fois le génépi, et la prochaine ? 😆
    Bises et bon week-end à Bruxelles, où cela a bien chauffé hier !

  3. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…bon, c’est décidé..nous allons nous faire une chasse au dahu…dans la prochaine manif, on va direct à l’Elysée et on se farcit le dahu national hein…si, si, je suis sure qu’avec ta recette il fera un bon dahu aux oignons…et pour une fois, ça ne sera pas nous qui serons bouffés à toutes les sauces 🙂
    Bises Domi et bonne journée…normalement, dans quelques heures, je serai en route pour Andorre…encore 🙂

  4. elle à l’air bonne la recette sauf que trouver un Dahu c’est pas simple faut déjà boire du génépi avant de partir faut aussi avoir une sacré casserole en plus du plat pour le refaire tel que vif. A part cela ermci pour el génépi zi crois que houps zi tangue. Bisous

  5. Facile! Pas de quoi en faire une montagne !
    J’irai plutôt au resto du chef Salengro

    [img]https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/beenaps/upload/company/541392_176252912564061_1900129595_n_1.jpg[/img]

    Câlinsss!!!

  6. Bon je pars derechef chasser le dahu sur les monts D’arrhée à la pleine lune avec un grand sac auquel on adjoint un lacet pour le fermer et un bâton pour faire entrer le dahu dedans. Puis je le cuisine pour le faire suer et avouer qu’il n’est qu’un vulgaire lapin (Hobbitus Lapinus Garus Vulgaris).
    Merci de ce moment de pur bonheur
    Bises printanières

  7. Moi ça me rappelle Abraracourcix sur un bouclier porté par Astérix et Obélix dans l’album Astérix chez les Helvètes. Le bouclier était en pente. Merci pour le partage ! Je te fais plein de bisous. Lolo

  8. Dû à une intense flemme et surtout à de grandes balades à pied dans la campagne reverdissante, j’ai déserté le PC, il faudra ma pardonner le retard pris dans les lectures.
    Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier à sa juste valeur cette succulente recette 😀 😀 😀 Mais j’ai prépaé une non recette pour demain 🙄 Bises d’ici

Répondre à Renée Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.