Défi 183 chez les Croqueurs de Môts : Abécé nous mène en bateau !!!

C’était hier

On a pendu la crémaillère

J’ai reçu de Belgique de la bière

De Suisse du gruyère

Du thé d’Angleterre

Du café de la Cordillère

Des cailloux venant d’une huitrière

Que j’ai jetés à l’arrière

De la choucroute de Bavière

Du cochon en bétaillère

Du saucisson d’une charcutière

Du couscous dans une semoulière

De Bourgogne tout une escargotière

De Tirlemont de la betterave sucrière

Du chocolat d’une chocolatière

Et me voilà à braire …

Pour les retardataires

J’ai préparé quelques tupperware

Merci à vous bande de rastaquouères

Tout cela est somptuaire

Seulement voilà, j’ai le mal de mer

Vite vite allez me chercher ma mère

Avant qu’on ne me ramasse à la petite cuillère.

En partant n’oubliez pas de passer la serpillère

Car j’ai tout vomi sur le pont hier.

Et tant que vous y êtes faites une petite prière

Je vous donne rendez-vous au cimetière.

-dimdamdom-

Ohé Matelôts!!!

Il était une fois

Un joyeux équipage

Embarqué sur un coquillage

Ensemble il naviguait sur les Môts

Et au fil des Môts

Se partageait de jolis Môts ….

C’est ainsi qu’à commencé cette belle histoire

Voilà déjà trois ans

Je suis heureuse du chemin parcouru

en votre compagnie et j’espère que cela durera toujours 🙂

Bises amirales.

Dômi.

 

13 réflexions sur « Défi 183 chez les Croqueurs de Môts : Abécé nous mène en bateau !!! »

  1. Trois ans capitaine Dômi ouf ta dernière phrase me rassure, un temps j’ai pensé que tu souhaité faire escale et tu signe bises amirales. Un galon que tu mérites.
    à tout bientôt lundi bises d’écume d’un moussaillon vétéran

  2. avant d’embarquer tu aurais pu choisir plus léger
    oups par dessus le bastingage tu risque de passer si tu n’es pas amarinée !
    j’espère que tu resteras encore longtemps notre amiral Dômi c’est un plaisir de naviguer en ta compagnieon ne voit pas le temsp passer

  3. Trois ans de mots cela se fête effectivement, mais même si tes pirates sont généreux, il faudrait que tu trouves un bon remède contre le mal de mer, pour un capitaine de vaisseaux, cela fait tache, non ????? 😀 😉

  4. Coucou amirale Dômi, merci beaucoup d’avoir pensé aux victuailles ! Ah je crois que rares sont les marins chevronnés qui n’ont pas eu un jour le mal de mer … Gros bisous !
    😛

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.