Défi n°129 : Que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître!!!

 

ipp

 Nous n’étions pas différents

Juste pas les mêmes parents

Nous avons partagé le même nid

Croyant que ce serait pour la vie

Nous sommes retournés chez nos parents

Nous leurs manquions tellement

De force avons quitté le nid

Cela s’est fait sans bruit

Peut-on leur en vouloir

Même si bien souvent nous pleurions dans le noir

Tort ou raison?

A chacun sa raison

Avons fait notre chemin

Parfois caha, parfois cahin

Avons laissé s’écouler le temps

Tellement longtemps

Qu’aujourd’hui nous nous retrouvons

Et voilà que nous bredouillons

Tant de choses à dire

Tant de choses à se souvenir

-dimdamdom-

Sur cette unique photo de mon enfance

Je suis à gauche entourée

De ma soeur et mon frère de coeur

Nous avons vécu dans la même famille d’accueil.

Nous nous sommes retrouvés après 40 ans

Depuis nous nous revoyons régulièrement.

Pour Ce défi n° 129 Enriqueta nous invite à un voyage en nostalgie…

De choisir dans nos photos anciennes une qui date d’au moins de 20 ans

 De la raconter sur notre blog en expliquant pourquoi on l’a choisie.

 

 

36 réflexions sur « Défi n°129 : Que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître!!! »

  1. Bonjour Dominique, ah pas drôle enfant de se voir confier… mais la vie adulte des uns et des autres étant ce qu’elle est, je ne juge pas, je regarde cette photo… merci à toi… bon lundi Croqueurs, bises de jill

  2. Une manière douce et sensible de partager une histoire pas banale
    Retrouvailles positives et bons souvenirs d’enfance

    j’aime le ton de ce billet , émouvant
    quand à la photo , j’imagine combien elle est précieuse pour toi
    vraiment

  3. Bonjour Dom, je regarde cette photo avec attendrissement, la vie est ce qu’elle est, vous vous êtes retrouvés, n’est-ce pas le principal, partager ce vécu de votre enfance, savoir ce que chacun est devenu, c’est un « challenge », cette photo est très belle, tu as l’air d’une petite bonne femme très sérieuse, avec un regard un peu triste pour une enfant. Mais…. c’est ainsi, tu ne peux changer le passé. Maintenant tu souris beaucoup et moi je t’aime beaucoup!!! bisous MTH

  4. Comme ces retrouvailles ont dû être émouvantes. La vie peut séparer parfois, volonté de tuer un passé difficile et en vieillissant souvent l’envie revient de renouer avec lui. Belles journée et semaine.

  5. Bonjour chère Domi,
    Me voici de retour de Normandie mais je n’ai pas encore eu le temps de me pencher sur les nouveaux défis que tu proposes.
    Celui-ci est bien émouvant et se revoir même longtemps après est toujours un plaisir quand on a de bons souvenirs communs.
    Bises bien amicales.

  6. ahh les larmes aux yeux !
    encore aujourd’hui les enfants sont victimes des soucis des adultes …
    enfants ballotés …. et pas toujours écoutés
    ravie que tu aies pu retisser le lien et combler ce vide ..
    bises

  7. Je suis très émue à la lecture de ce poème qui nous confie ta vie de petite fille.
    Vous aviez de beaux vêtements.. le père Noel semblait vous avoir sous son aile,
    Ta jeune vie n’a cependant pas du être facile ..
    …mais tu as su la mener à bien
    Je te félicite pour ce beau résultat et je t’embrasse bien fort!

  8. Bonjour Dominique,

    Ton poème est particulièrement émouvant. Des année surement difficiles à oublier et qui heureusement se sont terminées par des retrouvailles, qui se sont poursuivies. Les années d’enfances ne peuvent jamais s’oublier (le bon et le moins bon).
    Bises bien amicales.

    Henri.

  9. Tu es toute mignonne Domi sur cette photo, et ton
    texte est très émouvant… J’ai vécu un peu cette
    situation alors, je te comprends d’autant mieux..
    Les retrouvailles si tu es as faites, c’est tant mieux,
    moi, je n’ai pas pu ..
    Bises et merci encore pour ces instants de ta jeune
    vie.
    Justine

  10. Bonjour Domi,
    Un grand merci pour tes voeux à l’occasion de mon anniversaire 🙂
    Effectivement j’ai un peu lâché l’annuaire et mes passages se font plus que rares 😐
    J’espère que tout va bien pour toi.
    Bon mardi
    Bisous ensoleillés du sud

  11. Merci, Domi, pour ce bout de vie très attachant et émouvant !

    J’aurais juré (et même craché !) que tu étais la demoiselle du milieu, tout sourire dehors !

    Bien sinueuse est parfois la vie mais c’est quand même un voyage à faire ………

    J’aime bien le défi qu’offre Enriqueta ! Je le ferais bien mais n’ai « malheureusement » pas beaucoup de photos à me mettre sous la dent (Eh oui !), une ou deux peut-être (!!!)

    Je t’en offre déjà une, de moi, par ce lien : http://chemin-je-t-aime.apln-blog.fr/2010/01/27/paysagesinterieurs/
    (Je suis au milieu de mes deux filles, j’avais trouvé marrante une certaine similitude …tu verras !)

    Si tu veux faire un beau voyage en bateau (et pas n’importe lequel !) viens voir sur mon blog ………..GROS BISOU : sabine.

    Tu es quand même bien « mimi » sur la photo ! Mais ……..à quoi pouvais-tu donc songer si sérieusement ?
    Ah, je sais …………..à la dinde que tu venais de faire fuir par le jardin, quelques jours avant, pour pas qu’elle soit mangée pour Noël (RIRES), ça te ressemblerait bien !!!!!

    Non non, pire, tu as fait du troc avec le Père Noël (éclaaaaat de rire !)

  12. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…Finalement, une histoire qui se termine bien non ? Dis, tu as gardé le bonnet et l’écharpe ? Sur la photo, tu en tires une tête…tu es jalouse du bonnet sans pompon de ta soeur ? Mais si, je t’assure, les pompons te vont à ravir, allez, tu peux sourire.
    Bises Domi et passe une bonne journée..à bientôt et vive les pompons

  13. La douleur est maintenant enfouie sous des tonnes de bonheur. La vie a ses cruautés qu’il faut savoir subir mais quand elle vous offre ces grands instants de bonheur, alors on ne lui en veut « presque plus » Gros bisous à toi et que ta vie soit belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.