Des moments ordinaires devenus extraordinaires

Pour ce jeudi poésie du défi 254 chez les Croqueurs de Môts

mené par Jeanne Fadosi , j’ai pris du retard et pour cause …

Jeanne nous demandait de raconter une journée ordinaire

et après celle que je venais de passer j’ai eu bien du mal

à être sereinement dans le sujet.

Voici tout de même ma petite participation.

Il y a des journées ordinaires

Qu’on attend, qu’on espère

Sans tension ni horaire.

Mais trop souvent c’est la galère…

Alors le soir quand je pose mes valises

Je sors quelques clichés que j’immortalise

.😍

 

15 réflexions sur « Des moments ordinaires devenus extraordinaires »

  1. J’ai vue Pomponnette dans une prison ..
    .. au Pont Levis Baissé
    Elle aurait pu se sauver..
    Un jardinier qui sans façon avait baisser son pantalon.
    Un petit cheval, ayant au front une étoile !
    Un âne gris, harnaché et chargé comme un baudet…
    Et puis des fleurs et un tracteur..
    Un escargot, et un papillon….
    Mais c’est tout un inventaire que notre Amiral à eu la chance de voir..
    Mais.. Elle ne nous à pas tout dit ..

    Bisous Domi.. Très beau reportage !!

  2. De bons moments d’humour et de tendresse, la jolie Pomponette, le facétieux jardinier qui fait rougir les tomates, le papillon, l’escargot escaladeur, la grenouillette,le minou et le herisson, ça ressemble à ce que j’aime dans mon jardin, et le tracteur que nous avons vendu…
    Bises Dim dam dom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.