Deux en un, pause forcée !!!

Je hais les haies
Qui sont des murs.
Je hais les haies
Et les mûriers
Qui font la haie
Le long des murs.
Je hais les haies
Qui sont de houx.
Je hais les haies
Qu’elles soient de mûres
Qu’elles soient de houx !
Je hais les murs
Qu’ils soient en dur
Qu’ils soient en mou !
Je hais les haies
Qui nous emmurent.
Je hais les murs
Qui sont en nous.

Raymond Devos          Aujourd’hui 22 juillet, pause forcée, c’est pas plus mal il tombe des cordes.
J’ai très mal dormi, mes orteils me faisaient trop souffrir. J’ai pris un Dafalgan et un anti inflammatoire et j’ai pu enfin m’endormir.
Ce matin Sainte mère Douleur l’a mise un peu en sourdine, mais m’a fait comprendre qu’elle ne tolèrerait aucune chaussure. Pas de médecin dans le voisinage proche, une pharmacie mais en congé annuel. Finalement la gérante du camping a sorti sa trousse de secours et j’ai pu me faire une jolie poupée.
Il ne me reste plus qu’à prendre mon mal en patience en passant de ma tente au sanitaires où je peux me brancher pour vous donner quelques nouvelles. Quoiqu’il en soit je vous rassure, je vais très bien, je profite de cette belle expérience pour me vider la tête.

Me croirez-vous si je vous dis que ce matin même l’église était fermée, alors il ne faut pas espérer trouver une pharmacie ouverte en juillet. Il ne me reste plus que ma tente pour méditer, mais bon je préfèrerais marcher 😀

Aujourd’hui 23 juillet,  c’est l’automne … non je ne vais pas vous chanter toute la chanson.
Je vais mieux. Ce matin j’ai chaussé mes chaussures de marche pour me tester. Je sens encore une gêne du pied droit mais c’est nettement mieux. Pour réhabituer mes pieds j’ai fait le tour du village, puis je me suis arrêtée à la friterie de la place. Je n’avais que 5€ , l’appareil pour les cartes de crédit était en panne. La dame m’a proposé boulette, frites, mayonnaise pour mes 5€ . Voilà ce qu’on m’apporte, franchement à choisir j’aurais préféré moins de frites pas de boulette et un petit verre de rosé. Du coup j’ai laissé la moitié. A cette allure il faudra que je marche minimum 25 km . Bon plus sérieusement demain je fais une mini étape de 5,7km question de réhabituer mon petit peton .
A défaut de trouver Saint Jacques, j’ai vu Saint Ghislain.Plaisir d’un soir 😀

La folie des grandeurs 😆

 

 

8 réflexions sur « Deux en un, pause forcée !!! »

  1. 5 euros rien a dire bon c’est pas le Pérou mais au moins ça cale le ventre et comme ça ça donne quelques forces……Pas de bol dans ce patelin pas d’argent, pas de messe pas de pharmacie…..au moins t’as pas dépenser en mettant dans le tronc ton obole du coup…..Bises

  2. Si le pied va mieux … c’est le principal. Vu la photo, question repas, c’est pas le top. Je ne sais pas si tu veux aller jusqu’à Saint Jacques mais tu as intérêt à ménager tes pieds.
    Bisous Domi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.