Flore et Zéphyr

Pour ce premier jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

Lénaïg nous proposait d’écrire ou de choisir un poème

sur le thème suivant : Un doux Zéphir.

Voici mon choix :

Flore et Zéphyr

 

Par un jour de printemps
Flore errait en forêts
quand Zéphyr dieu du vent
S’éprit de ses attraits.

Dans un nid de campagne
il souffla ses ardeurs
et la prit pour compagne
promettant son bonheur.

Caressée par Zéphyr
les fleurs virent le jour
respirant de plaisir
réjouissant nos parcours.

Puis les abeilles au ciel
descendirent pour offrir
une lune de miel
à Flore et à Zéphyr.

Lui mué en Mistral
l’emmena sur le Rhône
en un voyage astral
semant en longues aunes.

Puis mué en Sirocco
pour d’autres graminées
ils traversèrent tout chauds
la Méditerranée.

Ainsi Flore et Zéphyr
Partout et de tous temps
en d’éternels soupirs
s’aimeront à tout vent.

Patrick NAUDIN ( Poète français )

 

 

8 réflexions sur « Flore et Zéphyr »

  1. j’ai aimé découvrir ce poème c’est beau le vent de l’amour !
    j’ai laissé une page pour le défi de lundi…enfin j’espère car hier je ne pouvais pas me connecter suite au piratage qui a bloqué mon compte blogger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.