La magie de l’écriture .

Je me berce dans l’illusion d’un jour

pouvoir écrire aussi bien qu’un grand écrivain.

Je me suis toujours demandé d’où me venait cet amour des mots

et c’est en fouillant dans une vieille manne de ma forteresse secrète

que j’ai trouvé une photo de mes grands-parents.

On y voit mon grand-père dans son uniforme de Général ,

un petit homme à la moustache frétillante et l’oeil goguenard

plongeant droit dans le décolleté affriolant de ma grand-mère.

Malgré sa petite taille , il n’en était pas moins démagogue,

il était très fort pour gagner de la popularité,

on le disait aussi très versatile.

Ma grand-mère, malgré son vêtement léger pour l’époque

n’avait rien d’une hétaïre de la Grèce Antique.

Elle avait le regard doux, un peu absent .

En regardant plus loin je trouvais sur une tablette poussiéreuse,

à côté d’un bouton de manchette de mon grand-père,

un petit carnet au papier jaunissant.

Il était en quelque sorte son confident.

Quand son époux partait griser les foules,

elle aimait s’assoir sur la mousse tendre

à l’orée du bois pour y déposer ses maux.

C’est ainsi que j’appris que mon grand-père pendant l’occupation,

avait fauté en mettant en cloque une jeune infirmière

qui l’avait soigné dans un hôpital de guerre.

Je comprenais désormais mieux le regard lointain de ma grand-mère.

-dimdamdom-

Voici ma participation au premier jeudi poésie

mené par Lénaïg pour les Croqueurs de Môts

11 réflexions sur « La magie de l’écriture . »

  1. Écrire, en plus du plaisir de jouer avec les mots, permet effectivement d’exprimer ce que l’on tait ce que l’on n’ose ou peut dire. Il était précieux ce petit carnet pour ta grand-mère surtout à une époque où on avait pas d’autres façons de s’exprimer et où on taisait encore plus ces choses-là. Ton billet du jour m’a beaucoup émue. Bon weekend Domi. Bisous

  2. Coucou Domi. Merveilleux poème qui nous révèle en effet le secret de ton amour pour les mots et qui lève le voile sur un secret de famille tout en faisant revivre par tes mots plus puissamment que par des photos ton grand-père et ta grand-mère. Gros bisous.

  3. Que c’est bien dit..avec tes mots bien a toi, en toute légèreté.
    On ne dit pas tout, et c’est bien plus tard souvent par hasard que l’on découvre les choses.. de la vie !
    Merci chère Domi. Avec mes pensées chaleureuses, je t’embrasse.
    Jeanne

  4. Un très beau billet rempli de tendresse et de nostalgie… Moi aussi, j’ai découvert sur le tard bien des secrets de famille dont je me serais bien passé… Pas facile de vivre avec ! Désillusions garanties !
    Merci chère Domi et bcp de bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.