Le fabuleux destin de Eugénie Boudin !!!

 

Pauvre Germaine qu’est au plus mal

Son Mathieu l’est à son chevet et il pleure

Après une vie très banale

Il se voit en décompter les heures

 

Mais voilà que la Germaine

Avec un air coquin lève les yeux

Suppliant son Mathieu qu’il se démène

Avant qu’elle monte vers les cieux

 

Le Mathieu se dit qu’elle délire

Mais non elle a l’air d’y tenir beaucoup

Sachant que de toute façon elle allait mourir

La voilà qui s’accroche à son cou

 

Alors le Mathieu s’exécuta

La voilà qui prend du plaisir

Chose à la quelle il ne s’attendait pas

Elle finit même par lui demander de la nourrir

 

Il lui apporta un festin de reine

Qu’elle engloutit aussitôt

Mais le Mathieu ne pouvait cacher sa peine

Pourquoi n’y avoir pas pensé plus tôt

 

Voilà la Germaine qui se redresse

Demandant une cigarette

Voyant son homme en détresse

Lui demande pourquoi il s’inquiète

 

Et bien voilà ma chérie

Si j’avais été un peu plus coquin

J’aurais pu sauver notre pauvre Eugénie

Et lui éviter de finir en boudin

 -dimdamdom-

La cour de récré de Jill Bill

Conclusion de l’histoire

Il ne faut jamais oublier de faire plaisir (à) autrui 😉

36 réflexions sur « Le fabuleux destin de Eugénie Boudin !!! »

  1. Bonjour élève DimDamDom… Un père Mathieu pas très porté sur la chose… Les dernières volontés de la Germaine ont fait des miracles, pour Eugénie il est trop tard… lol… Oups, sois la bienvenue à la cour de récré m’dame Boudin Eugénie… n’oublie pas les pommes, sourire… merci à toi, bises de m’dame JB

  2. Plié de rireeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    Une poésie oleine de saveur avec de belles rimes, mais d’Eugénie point car elle a finie en boudin, pourtant à la cour de récré ils auraient pu faire ripaille …

    Bravo Domi j’ai aimé..

    Bisous d’EvaJoe

  3. Ralala … le Mathieu en aura sauvé une sur deux … c’est déjà pas si mal ! … mais l’histoire ne dit pas si le festin de Germaine était ou pas un boudin aux pommes … !!!

    Bises Domi … trop drôle ton histoire … (à oublier très vite au chevet des mourants … pour cause de fou rire aussi incontrôlable qu’assuré !!!)

    • A vrai dire je cherche sur internet des blagues correspondant au prénom puis je les tourne à ma sauce 😉 tout en essayant d’y joindre un peu de mon savoir, sachant que Eugénie Boudin était un personnage célèbre 😉
      Voilà ma recette 😉
      Bisous Dominique, j’arrive chez toi pour découvrir ton Eugénie 😉

  4. Bonjour Dimdamdom,

    Une bien jolie fable très bien écrite et pleine d’humour, c’est très drôle, merci. Bises bien amicales.

    Henri.

  5. Bravo domi, malgré tout je trouve que la fin tourne en eau de boudin non ?
    Germaine goute au saucisson et elle va mieux, tout est bon des oreilles à la queue mais voilà que je ne comprend plus 🙂
    C’était donc pas un fabuleux destin pour Eugénie ????
    Bisous

    • Il faut y voir un côté plus coquin 😉
      S’il avait fait à Eugénie ce qu’il a fait en dernier recours à sa Germaine sans doute que Eugénie ne serait pas passée à trépas hihi!!!
      Oui un peu tordue la Domi j’en conviens 😉
      Bisous
      Domi.

  6. Comment ça un boudin Eugénie???????’ Ben dis donc t’as de la suite dans les idées et surtout tu sais faire prendre la sauce! Bisessssss

  7. T’as raison pleinement, il faut toujours faire plaisir « aux truies » sinon elles font du boudin !
    Belle histoire d’amour en quelque sortes et qui nourrit son homme et sa femme en même temps. Gros bisous à toi.

    • Bé oui vu que c’est chez moi 😉 peut-être ne le savais-tu pas c’est moi qui me cache derrière l’APLN et suis très heureuse que tu y ais élu domicile!!! Sois la bienvenue!!!
      Bisous
      Domi.

  8. Hé ! ton histoire ne finit pas en eau de boudin mais presque !
    Imagine qu’il ait fait plaisir à Eugénie, cela aurait été de la zoophilie.(rires).
    Bises du soir et bonsoir, chère Domi.

  9. oulala, maintenant quand je vais présenter du boudin… Pas bon du tout… Je n’oserai pas mettre ma fourchette car une voix dans le fond de mon assiette va me dire : regarde moi bien, je suis Eugénie…

  10. Fructueuse imagination…

    Citation  »

    « Quel animal admirable que le cochon ! Il ne lui manque que de savoir faire lui-même son boudin. »

    de Jules Renard [+]

    J’aime bien le boudin noir…

    GRAMO

  11. bonjour ma Domi, les regrets ne servent à rien hein, jolie ton histoire de boudin, tu oses plus l’humour que moi quand même hein;) Belle journée et bon week-end, prends bien soin de toi, doux bisous♥

  12. coucou
    ne te fais pas de soucis, ce n’est vraiment pas grave ,je ne suis pas venue avant j’étais partie chez les enfants en long weekend en belgique , j’arrive le coeur en joie et pof ma mère est hospitalisée depuis 2 jours ,on retombe vite
    bonne soirée
    bisousssssssssssss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.