Le huitième jour …

 Ça penchait un peu à gauche hihi 😆

Des canards y en a toujours  😛

Un peu de yoga et me voilà en grande forme

 

Nous sommes le 27 juillet,

Je vous donne quelques nouvelles avant ma nouvelle étape.

Je ne serai pas longue parce que j’ai beaucoup trainé ce matin.

J’ai passé presque une bonne nuit .

Je n’ai pas eu aussi froid que les autres soirs sauf lorsque je me retrouvais dans la rigole

de ma tente parce que je n’ai pas fait attention à la dénivellation du terrain.

Mon pied s’améliore pour dimanche jour de mon retour ce sera nickel … ou niqué hihi😛

Aujourd’hui 18 km de prévu mais vu le temps je ne réponds de rien, qui vivra verra.

Maintenant je marche et je verrai bien où je serai dimanche et selon je ferai du stop

jusque Reims pour prendre le train ou blablacar.

Voilà je vous dis à ce soir, je vous laisse une photo de mon petit déjeuner, une des raisons

pour laquelle j’ai un peu flâné ce matin.

J’ai fait 12 km de cette route 😕 

Retour à la nature 😛

Après les canards voilà les poules 😉

C’est kitch hein 🙄 

Qui a dit que Compostelle c’est pour les bigots 🙄 

Coucou c’est moi 😛

Aujourd’hui j’ai été un peu plus sérieuse je n’ai fait que14 km

oui mais ça en valait bien le double.

Mon GPS m’indiquait le chemin par la forêt mais celle-ci était interdite de passage

du coup j’ai dû faire un détour me faisant perdre 45 minutes

et immanquablement me faisant faire des kilomètres en plus.

J’ai bien traversé une forêt mais par une route nationale

où transitent de nombreux camions.

J’ai fait en tout 12 km de cette route c’était épuisant.

Je suis arrivée à La Capelle ville avec un hippodrome international,

je suis allée faire le plein de pansements et m’acheter un sandwich.

Ah sur la route j’ai croisé sur une aire de repos des Suisses en camping car

qui m’ont dépannée de quelques pansements.

J’ai vu une biche aussi qui si je ne passais pas par là

serait montée sur la route, je lui ai sauvé la vie.

J’ai vu aussi un sanglier ce qui me fait dire que

Saint Antoine de Padoue m’a entendue en fermant la forêt.

Donc pour arriver à ma destination d’aujourd’hui il me restait encore 8 km

à faire sans autre possibilité que la nationale.

En achetant mon sandwich la vendeuse me disait de m’adresser

une centaine de mètres plus haut aux pères dont j’ai oublié le nom,

ils logent souvent des pèlerins, j’étais déjà toute contente.

Je me rends à l’adresse et l’un des pères me dit qu’il est seul

et qu’il ne pouvait pas prendre de décision.

Cette fois j’en veux à Saint Antoine 👿

Je reprends ma route avec des pieds de plomb. 

Je passe devant l’hippodrome et soudain je me souviens

que j’y étais déjà venue avec mon ex mari, drôle de coïncidence.

Je continue en accélérant le pas et c’est là que je découvre

une jolie petite ferme avec des vaches et des biquettes

Ni une ni deux je m’engage dans la cour et je demande

si je peux planter ma tente dans un coin discret ….. et ils ont dit voui,

j’étais trop contente.

C’est une dame âgée et son petit fils qui m’ont accueillie.

J’ai vite installée ma tente et je suis allée manger en ville .

Voilà c’est tout pour ce soir je file parce que j’ai la permission de 20h

Après l’effort le réconfort 😛

Ce soir Compostelle prend pour moi toute sa signification

Bonne nuit et à demain 😉 

 

7 réflexions sur « Le huitième jour … »

  1. oh lala, j(évite , lors de mes TRES COURTES pérégrinations, les marches sur les routes, dangereux parfois et surtout très fatiguant pour les articulations et le dos…et puis pas très intéressant…sauf que là tu as fait d e belles rencontres.Veinarde!belle assiette bien méritée, sinon=tu ne manges pas bien, ma petite, c’est maman-zerty qui te le dit…mais tu as quand me^me sacrément la pêche je trouve!je suis admirative, surtout avec tout ce que tu portes!

  2. Heureusement que, de temps en temps, tu trouves un endroit pour faire un vrai repas. Je suis d’accord avec mamazerty, il faudrait que tu pense à mieux manger.
    La route, c’est pas tellement le top quoique certains pèlerins trouvent que c’est mieux. Je dois dire que la plupart prennent les chemins. Ouf, c’est quand même mieux la ferme !
    C’est drôle le chemin que tu as pris de chez toi, Bruxelles je crois.
    Bisous Domi.

  3. De bien belles rencontres et de quoi faire le plein d’énergie pour la machine à marcher , c’est top .
    Je ne me souviens plus si tu as mis une carte de ton chemin , je suis un peu perdue dans le trajet mais Capelle oui je connais .
    Bonne soirée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.