Les jouets pendant la guerre 14/18!!!

La maison autrique sur apln-blog

Pour la communauté « Il y a cent ans » de notre amie Claramicalement

il y a cent ans sur apln-blog

J’ai choisi de vous parler de l’importance des jouets pendant la guerre de 14/18

J’habite en Belgique à Bruxelles plus précisément la commune de Schaerbeek

(ou Cité des Ânes)

Une commune dont le patrimoine est d’une grande richesse (pas moi hein)

Pour preuve, ma maison (construite en 1909) dont je vous mets une photo.

Il n’y a pas de secret vu qu’en tapant le nom de ma rue dans Google images

On la voit en long et en large, moi qui voulait juste vous montrer mon quartier en 1914 ,

Comme quoi on est foutu plus moyen de passer incognito.

Voici d’ailleurs ce qui se dit sur « Ma maison » (celle de droite, attention je vous vois hihi)

Deux maisons de style » éclectique », identiques en miroir, 1909.

Elles clôturent une enfilade particulièrement cohérente

De maisons de style éclectique débutant au no106.

Élévations de composition asymétrique, en briques rehaussées de pierre bleue.

Balcons à balustrade. Baies sous linteau, parfois métallique,

Certaines surmontées d’une corniche.

Porte à coussinets et baie d’imposte garnie d’un vitrail figurant un soleil.

Portes d’origine, à décor de chapiteau ionique.

Châssis remplacés. Corniche remplacée au no120.

Ah oui la corniche parlons-en

Nous l’avons effectivement changée en 1989

Et voilà que l’entreprise n’a pas respecté l’architecture initiale de la maison

Et lorsqu’on leur en a fait la remarque ils se sont barrés sans laisser d’adresse

Non sans avoir empoché notre argent

Et depuis les pigeons logent entre corniche et gargouille

En laissant leur fiantes

Qui abime toute la façade et le balcon!!!

On ne nous dit pas tout hein chez Google image 🙁

Bon je ne vais pas vous faire une visite guidée

Tel n’est pas le sujet abordé par cette communauté

Alors limitons nous à cette exposition qui se déroule en ce moment chez nous

Du 6 février 2014 au 19 novembre 2014

Dans la célèbre maison Autrique, crée par le non moins célèbre architecte

Victor Horta.

Les jouets de la première guerre mondiale, fabriqués dans une Belgique occupée,

Représentent un patrimoine important.

L’industrie du pays mise au ralenti,

Le pillage par l’occupant et le rationnement systématique des matières premières

Forcent le peuple belge à ruser et à développer un système d’entraide.

Les bonnes œuvres, telle l’Union patriotique des femmes belges

Qui porte secours dans un premier temps aux infirmes et aux prisonniers,

Distribuent nourriture, vêtements, soins mais aussi jouets (Œuvre belge du Jouet)

A toutes les familles nécessiteuses.

Artistes et artisans dessinent et créent des jouets en bois, chiffon ou carton-pierre

Pour différentes fabriques de jeux et jouets à travers le pays :

Fa-Be-Jo (Fabrique belge de Jouets) et le Jouet Belge à Bruxelles ;

Le Jouet Liégeois à Liège, Remdéo à Louvain.

Ces trois villes sont les foyers de ces nouvelles manufactures.

L’exemple des jouets guerriers est un aspect particulier de l’exposition.

Amédée Lynen , peintre reconnu pour ses dessins

Et tableaux de scènes quotidiennes 

A dessiné nombre d’armées en présence

Avant que celles-ci ne soient reproduites en bois.

Le visiteur pourra admirer les dessins de Lynen

Et les jouets fabriqués selon ses modèles.

L’exposition « Guerre & Jouet »

N’est cependant pas une exposition limitée aux petits soldats.

Elle présente une large production de villages miniatures

Reproduisant exactement des lieux comme le béguinage de Dixmude ;

Des éléments de décors et figurines en bois

(ferme, fête foraine, charriot tiré par un cheval),

Des poupées, des jeux de société.

Les jouets belges en temps de guerre sont avant tout des jouets pacifiques

Qui peuvent également sortir les enfants de leur quotidien

Pour quelques instants ou quelques heures.

« Les jouets en bois fabriqués par les œuvres patriotiques

Pendant la Grande Guerre ne sont pas faciles à retrouver.

L’intérêt pour les jouets anciens est relativement récent et a d’abord centré

Ses recherches sur les jouets en tôle jugés plus élégants.

Les grandes marques ont ensuite fait l’objet d’une attention accrue.

Un marché s’est développé d’où la spéculation n’était pas absente. »

« Les jouets en bois sont longtemps restés à l’écart,

N’attirant que des amateurs sensibles à leur design et leur fausse simplicité.

De plus, ceux de la guerre portent une charge émotive particulière.

Enfin, derrière eux, il y a des hommes qui ont créé et dessiné les projets

Pour des équipes bénévoles chargées de répartir le travail

Parmi une main d’œuvre de soldats victimes des combats. »

(Paul Herman, Les Petits soldats de la Grande Guerre).

Si vous voulez en savoir plus sur cette exposition

Voici mes sources, je ne vais pas me géner non mais

Est-ce qu’ils se gênent eux non mais 😎

La maison Autrique

 

 

16 réflexions sur « Les jouets pendant la guerre 14/18!!! »

  1. Oh oui si tu as l’adresse d’une copi’net sur Google hop tu vois sa demeure… Une dame centenaire que la tienne et plus… un rez et deux étages… Il y a de quoi loger une famille nombreuse… quant aux jouets les guerres n’ont rien arrêter… tant mieux pour les mômes dans ces conflits pas roses…. Bises de JB

    • Oui Jill une grande maison où maman en bas, nous au milieu enfants au dessus 😉
      Mes enfants l’ont toujours connue ils ne voulaient en aucun cas déménager, mais nous aujourd’hui nous sommes fatigués de tant d’escaliers c’est ainsi que nous l’avons divisée 😉
      Mais il est clair qu’elle a pour nous une valeur sentimentale!!!
      Merci Jill et bonne journée un peu maussade pour ce premier jour de printemps 🙁
      Domi.

  2. Terminé les jouets guerriers, maintenant un garçon doit jouer avec des poupées et du maquillage, et les filles dans le bâtiment, c’est l’égalité des sexes 😉 le premier qui offre une petite voiture à un garçon ira directement en prison 🙂
    Elle est belle ta maison 🙂
    Bisous

  3. J’avais déjà vu ta maison, je ne me souviens plus à quelle occasion, elle est particulièrement belle parce que pas commune, du moins pour nous, ici en bas de la France.
    Les jouets de 1914, beaucoup d’enfants devaient en être privés à mon avis.
    J’ai été voir le site que tu indiques : les petits soldats de plomb, les maison de poupée, les figurines, tout est minutieux et merveilleusement bien fait.
    Voilà un témoignage vraiment intéressant.
    As-tu regardé Apocalypse cette semaine ? c’est extraordinaire.
    500 heures de films amateurs ou non récupérés dans le monde qui ont donné 5 h de film (la suite la semaine prochaine) le tout colorisé. Je trouve ce travail impressionnant.
    Bises ma chère Domi et merci pour tes excellentes participations.

  4. Coucou Domi, le genre de maison que je connais bien , normal , non ? 😉 😉

    Quant aux jouets du début des années 1900, j’ai l’impression que c’étaient les enfants riches qui en avaient ; les autres s’amusaient avec ce qu’ils trouvaient , l’imagination faisait le reste. Dans mon enfance, je n’ai pas eu beaucoup de jouets , je faisais avec ce que je trouvais, et je ne peux pas dire que ça m’a manqué.

    Bref, c’est vrai que retrouver des jouets de cette époque ne doit pas être une sinécure ; ils peuvent aussi avoir été détruits depuis lors , également ….

    Dans des textes il y aurait peut-être des descriptions ? Gros bisous ma Domi . Francine.

  5. Vraie belle maison, en effet, Domi et habitée par vous tous depuis si longtemps … c’est super que cela ! Ah ! Les jouets d’autrefois … oui, en bois (fabrication maison) … bien souvent, des poupées en chiffon … moi, j’avais un p’tit soldat pendant la deuxième guerre, bien entendu, que ma mère m’avait acheté parce qu’elle attentait un bébé et de par son intuition, ce serait un garçon … alors elle m’avait dit : ton p’tit soldat tu le nommes X … parce qu’elle voulait préparer mon père à ce prénom … bon souvenir pour moi !
    Bonne poursuite de ce jour !
    Bisous.

  6. hello dom
    il y a quelques salons du jouet et du modelisme chez nous …. Beaucoup de fan concernant Napoleon et ses troupes. Il y aura un salon du modelisme prés de Cannes , mais ce sera le lendemain de mon operation ..donc je le loupe !
    bizz
    pat

  7. Merci pour ton adorable passage et ce joli poème 😉 .
    Bon WE à toi. Ce matin le joli printemps pleure 🙁 , mais c’est un chagrin passager parait-il ! Tant mieux ses belles fleurs et sa belle lumière m’avaient remis le cœur en joie et redonné la pêche ! 😉
    Bisous

  8. Merci beaucoup pour toutes ces précisions. La maison est très belle et ressemble beaucoup à celle où mes grands-parents habitaient à l’Avenue Michel-Ange à Bruxelles, actuellement près de L’union Européenne et de tous les Squares Marguerite, Marie-Louis et surtout Ambiorix, où se situe également une maison très célèbre d’Horta.
    Ce sont ce que nous appelons des maisons de Maître. Chez mes grands-parents, il y avait le sous-sol comme chez toi où mes grands-parents, le frère de ma grand-mère et ma mère se réfugiaient et vivaient à cet endroit pendant la seconde guerre mondiale. Là il y avait le chauffage central. J’adorais cette maison avec une grande entrée en marbre. A Schaerbeek, il existe encore de très belles maisons comme la tienne. Une belle histoire que tu racontes et que je découvre avec les jouets de cette époque. Nous étions comme toi, nous n’avions que très peu de jouets et nous ne demandions rien. La vie n’était pas facile après la seconde guerre mondiale pour maman qui restait à la maison et mon père qui travaillait. A un tel point que j’ai vécu avec mes parents chez mes grands-parents dans cette grande maison jusqu’en 1953, soit jusqu’à mes trois ans. Je m’en souviens très bien, et après plus de souvenirs. Quant à la maison dont tu as mis le lien, quelle belle découverte que je ne connaissais pas du tout. Un grand merci pour ce partage.

    • Bonjour Filamots!!!
      Et bien le monde est petit 🙂 Habites-tu toujours à Bruxelles? Je connais bien le quartier des squares, j’ai habité Square Marguerite, puis rue le Titien, j’ai étudié à la Retraite du Sacré Coeur, puis j’ai changé de quartier, pour habiter du côté Dailly où j’habite toujours depuis plus de 30 ans. En tous cas si tu as envie de partager nos souvenirs c’est avec grand plaisir que je t’accueillerais ici ou ailleurs et pourquoi pas réellement 😉
      Merci pour ton passage chez moi.
      Bises.
      Domi.

  9. C’est rare quand même qu’une maison arrive a rester si longtemps dans une famille de nos jour bravo à vous d’avoir su et pu la conserver….
    Les petit soldats des jouets qui je pense n’en sont pas, apprendre a faire la guerre n’est pas franchement un jeux. Mais de nos jours c’est pas mieux avec les vidéos que l’ont met dans les mains d’enfants….Enfin je divague peut-être aujourd’hui je suis fatiguée peu dormis….Et toi ça va mieux? Bisessss

  10. Merci pour ce partage, c’est vrai je trouve beaucoup de lieux que je cherche bien sûr sur Googel Hertz, notamment la maison de ma soeur et mon beau frère dans la région niçoise. je suis pratiquement rentré chez eux, et j’en ai ressenti un drôle de choc. Je n’ai pas laissé de trace et je n’y retourne pas. le téléphone nous suffit pour nous rencontrer. mais ta maison est jolie, et j’aime que tu sois belge je l’avais pensé mais n’avais pas osé te le demander. Je t’ai dit que j’avais un peu de sang belge dans mes veines, ma gand-mère maternelle était de Woluwé St Lambert, à Bruxelles le nom de jeune fille de ma grand-maman, était Van der Smissen. Son père était diplomate, et sa maman cantatrice, elle était une soprano lyrique, et chantait les premiers rôles au théâtre de la Monnaie, à Bruxelles . la suite au prochain numéro, c’est une histoire trop longue à raconter, mais peut-être qu’un jour je la mettrai dans un texte si les mots proposés conviennent bien entendus. Merci pour ton billet sur mon Email. Gros bisous printanniers, avec pour fleurs, des flocons de neige, qui Dieu merci n’a pas tenu. Mais le froid montre le bout de son nez et ce sera pour la semaine. 🙁

  11. Oui, même si cette maison représente beaucoup de souvenirs, je crois qu’a un moment de notre existence cela pèse … dans nos mollets ..
    Les souvenirs restent, mais les douleurs aussi.. et les soucis sont toujours de plus en plus grand, comme pour l’être humain, plus tu grandis plus tu coutes cher!!mais bon notre intimité nous appartient de moins en moins !!
    gros bisou

Répondre à Gibee Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.