Monsieur Tati

Monsieur Tati

par Lastours

Vous enfourchiez toujours ce vélo mémorable

Comme un vrai clown magique apportant le courrier

Qu’à longueur de saisons vous saviez charrier

Dans un parcours marrant, souvent inénarrable.

Et vous monsieur Hulot, au charme incomparable,

Vacancier ébloui, drôle d’aventurier

Que des progrès nouveaux venaient contrarier,

Vous nous avez rendu l’air bien plus respirable.

Nos cœurs sont si joyeux, nos bonheurs différents

Dans ce monde cousu d’actes incohérents

Où vous veniez souvent troubler nos habitudes.

Aujourd’hui désormais que vous voilà parti,

Nous vous le redisons, malgré nos turpitudes,

Pour tant de bons moments, merci monsieur Tati.

 

Pour ce second jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

Laura nous demandait de parler de cinéma,

du plaisir d’être dans une salle obscure avec d’autres

ou de notre acteur ou actrice préféré partant toujours du principe

qu’« Aimer quelqu’un(ou quelque chose), c’est s’intéresser à lui (cette chose).»

12 réflexions sur « Monsieur Tati »

  1. si j’avais participé c’est à lui que j’aurai pensé !
    ses films sont plus précieux que des « essais » savants pondus par les énarques sur l’évolution de notre société au cours du dernier siècle de Jour de fête à trafic on ne peut que constater notre déréliction
    bises émues Domi porte toi bien

  2. Un tres bon choix Monsieur Tati pour relever ce défi .
    Josette a parfaitement raison rien de tel que de regarder un de ses films pour avoir une idée de l’évolution de la société
    Bonne journée
    Bises

  3. De ses airs ringards,
    vieux jeux les uns se moquaient
    C’est lui qui avait raison..
    Vivant comme un prince
    avec son vieux vélo et son chapeau cabossé
    Sifflant.. chantant au gré du vent !!

    J’espère que tu vas bien Domi que des progrès arrivent
    Bises

  4. Coucou, désolée j’espérais pour le moins revenir un peu avant mais tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite. Soucis de santé pendant Pâques, puis un autre c’est greffé dessus. Je reviens faire des visites mais pas au rythme dont j’ai l’habitude donc, doucement doucement. En espérant que tu ailles bien et pouvoir revenir plus régulièrement. Amicales pensées. Ceci et un copier/coller afin de ne pas rester trop longtemps derrière l’ordi vu les circonstances merci de la compréhension.

  5. Un bon souvenir d’il y a si longtemps !
    Nous disions ce midi, que ce serait bien de revoir des films « de l’ancien temps » à la télé. Cela changerait de certaines inepties.
    Qui va doucement va surement Domi.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.