Nous étions formidables ….

stromae-boston-bar-formidable-incognito

Formidable, fooormidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

Formidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

 

Eh le pépé, oups : le beau gosse

Je vais plus te draguer, promis, juré

J’suis célibataire c’est pas ce que j’voulais

Non j’fais pas l’enfant mais bon c’est pas… eh attends

5 minutes quoi j’t’ai pas insulté, j’suis polie, moi

Et toi ? Encore bourré ? Et les mecs comme toi

Vous avez autre chose à faire, que de nous écouter

 

Formidable, fooormidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

Formidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

 

Eh tu t’es regardé, tu t’crois beau

Parce que t’es recasé

Mais c’est qu’une gonzesse, t’emballes pas,

Elle va t’larguer comme je l’ai fait avec toi

Et puis l’autre fille tu lui a raconté?

Si tu veux je lui dit comme ça c’est réglé

Et à nos jeunes aussi, c’est mieux que de les tromper

 

Formidable, fooormidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

Formidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

 

Voilà ce que tu leurs dis … oh que c’est petit

Vous savez dans la vie y’a ni méchant ni gentil

Si maman est chiante c’est qu’elle a peur d’être mamie

Si papa trompe maman c’est parce que maman vieillit

Pourquoi t’es tout rouge? Beh attends

Qu’est-ce t’as à me regarder comme un singe ?

Alors que c’est toi qui fais la grimace !

 

Formidable, fooormidable

Tu étais fort minable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

Formidable

Tu étais forminable, j’étais fort malade

Nous étions formidables

 

Voici ma parodie d’une chanson de Stromae

Pour le défi mené par mes soins

Sur la communauté des Croqueurs de Môts

La parodie consiste à imiter un texte en le caricaturant,

dans l’intention de s’en moquer et de faire rire.

 

 

21 réflexions sur « Nous étions formidables …. »

  1. De formidable à fort minable, les couples qui ont cru que ça le resterait et puis…. et vieillir n’arrange pas les choses… chacun de son côté, au revoir ou adieu, tout dépend de à l’amiable ou pas… et comme chantait Dassin ça va pas changer le monde ! Bonne nuit cap’taine 167…. bizzzzz

  2. Comme d’habitude, bien écrit..
    Douceur amertume mélancolie…
    Tout y est…
    Gros bisous et surtout..bon rebondissement
    Ça ira mieux demain, ça ira mieux demain… (Chanté par…Heu…??? Annie Cordy??? Sais plus..)

  3. Domi, tu es vraiment la reine des fourmis-d’arbre et tu iras au parodie!

    [img]http://pmcdn.priceminister.com/photo/Polnareff-Michel-Tous-Les-Bateaux-Tous-Les-Oiseaux-Le-Roi-Des-Fourmis-Je-Suis-Un-Homme-Ring-A-Ding-On-Ira-Tous-Au-Paradis-Hey-You-Woman-Tout-Pour-Ma-Cherie-Je-Suis-Un-Homme-33-Tours-673329949_L.jpg[/img]

    Câlinsss!!!

  4. Une parodie réussie ;tu y racontes bien tes démêlés personnels.
    De formidable à minable ,il n’y a qu’un pas.
    La vie est ainsi faite.Les mecs crient rajeunir en prenant des jeunettes qui les laisseront à leur tour pour un plus jeune .. bISES

  5. On peut tomber de haut : du formidable en forminable… quelle déconvenue !

    Une chanson à chanter haut et fort pour en évacuer tout le minable…..

    Puis oublier la ritournelle et se faire la malle…

    Bisous Domi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.