Tic, tac, toc et … toc pour Maître Toc

Maître Quoc

Fier comme un qoc

A la porte du paradis toque

Toc toc …

Le grand Saint Pierre

Ouvre à l’homme fier.

Maître Quoc

Rempli de tic et de toc

Est sous le choc,

En voyant au mur des pendules

Qui le rendent incrédule.

L’une indique zéro heure et une minute …tic

L’autre zéro heure zéro minute … tac

La première appartenait à Ghandi … tic

Qui n’avait menti qu’une seule fois dans sa vie … tac

La seconde à la vierge Marie …. tic

Qui elle n’aurait jamais menti … et toc pour Maître Quoc

Alors Maître Quoc

Toujours aussi fier qu’un qoc

Propose sans complexe un troc

En offrant sa Rollex mastoc.

Saint Pierre avait entendu parlé de lui

Et de ses facéties

Qu’il manque d’en faire dans son froc,

Mais remercie l’homme fier comme un qoc

Et décide que l’objet de valeur

Lui servirait de ventilateur.

Et toc

-dimdamdom-

Pour ce premier jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

Josette nous demandait un poème en « ic, ac, oc »  😛

 

“Beau chemin n’est jamais long.”

Un matin la nana

De son lit se leva

Avec dans la tête

Ce refrain qui l’entête

“Tout quitter

Mais tout emporter”

Oui mais le pourrait-elle?

On a tant besoin d’elle

Enfin c’est ce qu’elle croit

Et son tourment elle accroit

A force d’avoir pitié

Du rêve elle revient à la réalité

Et demain elle sera toujours là

A se demander ce qu’elle fait encore là.

Ne serait-il pas mieux de tout quitter

Sans rien emporter…

-dimdamdom-

Ca c’était il y a longtemps, aujourd’hui place à la sérénité.

Pour clore sa quinzaine, chez les Croqueurs de Môts,

Zaza nous demandait juste un petit poème concernant

nos futures vacances d’été…

Il y a un moment dans la vie où l’on se retrouve à la croisée des chemins.

Les choix qu’on fait à ce moment là peuvent déterminer tout le restant de notre vie.

Bien sûr face à l’inconnu, la plupart d’entre nous préfèrent faire demi-tour.

En passant par Vézelay,  carrefour des chemins de Compostelle,

cela m’a permis de concrétiser ce que représente vraiment le Chemin.

J’étais déjà partie en 2017,dans des conditions très difficiles,

j’avais parcouru 190 km, de Tournai à Reims.

Le Chemin m’a appris, l’humilité, m’a redonné la confiance et l’estime de soi,

la force et le courage.

J’espère pouvoir partir début juin et cette fois, le plus loin possible,

si possible, jusqu’au bout….

De Blaregnies  en Belgique à Compostelle, soit 2600 km

J’ai une pensée toute particulière pour Jeanne et Michel (75 ans)

que je devais retrouver sur leur Chemin de Compostelle.

La malchance a fait qu’ils ont dû renoncer à poursuivre leur pèlerinage,

mais je leur décerne la médaille du mérite.

Ils étaient partis de Belgique (Blaregnies) le 26 mars

dans l’intention de rejoindre Compostelle.

Ils se sont arrêtés pour force majeure le 14 avril après 500km.

Il faut savoir qu’ils l’ont fait déjà trois fois.

Ce sont eux qui m’ont décidé à repartir,

malgré le stress qui m’envahit, j’ai hâte d’y être.

Je communiquerai avec vous via les moyens de communication

à ma disposition.

A très bientôt.

Une cagnotte sera ouverte, pour une association

qui vient en aide à l’Ukraine !

 

Ah oui je me souviens !!!

Pour ce défi 264 chez les Croqueurs de Môts

Zaza nous demande de narrer notre matière préférée

quand nous étions à l’école.

Pour ma part, je garde de bons souvenirs que des cours de récréation 😛

Ah oui je me souviens tout particulièrement d’une maîtresse exemplaire.

Toujours à notre écoute, toujours le mot pour rire

Et surtout tant de gentillesse, toujours elle nous rendait avec délicatesse

les mots de tendresse qu’on lui adressait,

Tous les élèves de « La cour de récré de Jill Bill »

pourront en témoigner.

C’était l’année 2013, j’avais prévu une surprise de fin d’année

pour notre maîtresse.

Tout avait commencé le 1er juin, oui je sais je m’y étais prise un peu tard

C’est en privé que j’avais demandé à TOUS les élèves de la cour de récré

De m’envoyer un petit texte personnel écrit dans la mesure de leurs possibilités

de leur main et non de leur clavier,  sur une feuille de cahier d’école.

A l’unanimité tout le monde avait répondu présent.

Je peux vous dire que jusqu’au jour de l’envoi le stress était à son comble.

Pour couronner le tout au moment de fermer le colis

je réalisais que je n’avais plus l’adresse de Jill

Je soupçonnais mon maniaque de mari d’avoir fait le ménage!!!

Pas grave je l’ai obtenue par Eglantine Lilas

M’dame Jill fut comblée de joie et nous aussi

de la savoir heureuse et émue!!!

Quant à moi je me sentais comme une élève qui vient de réussir son BAC

Enfin je suppose que c’est comme ça qu’on se sent dans ces moments là

Parce que moi je n’ai pas le BAC !!!

Je vous laisse une photo de ma table de salle à manger

Tube de colle, ciseaux, autocollants

Feutres… j’avais sorti toute la batterie

Pour faire de ce cahier un petit bijoux.

Je me suis vue revenir 40 ans en arrière

où à l’école nous échangions,  ce qu’on appelait « cahier de poésie »

C’était les blogs de notre époque 😆

Seulement je n’étais pas aussi appliquée plutôt brouillonne et peu inspirée.

Grâce à l’informatique, aux blogs, j’ai appris énormément.

Et si à l’école on m’avait enseigné les matières de façon aussi ludique

c’’est sûr que je l’aurais eu ce BAC?

Et peut-être même que j’aurai fait de hautes études!!!

Voilà, 15 ans que j’erre dans ce monde du net et j’avoue

que la fatigue se fait sentir mais sachez que même si j’ai levé

le pied, je garde en mémoire la plupart de ceux que j’ai croisés

ici et ailleurs .

-dimdamdom-