Entre rêve et réalité … Belphégor tu sors !!!

Il nous est arrivé sans doute à toutes et tous d’être plongés

dans un doux rêve et de nous réveiller  en sursaut.

Comme  nous aurions aimé  poursuivre ce rêve inachevé !

 Décrivez-nous  ce que vous ressentez et surtout parlez-nous de ce rêve,

dans un petit texte court.

C’est ce que nous demande Marie Chevalier pour le défi 233

chez les Croqueurs de Môts.

Ok je n’ai pas tout à fait respecté la consigne

on dira que le rêve s’est transformé en cauchemar

pour Belphégor  et sa Marie-Laure  😆

 

Depuis la nuit des temps

Dessous son drap blanc

Le vieux Belphégor

Hantait les murs d’un fort.

Une nuit croyant

Que sa veuve avait un amant

Il se mit à grogner comme un porc

Afin de surprendre sa Marie-Laure

Celle-ci sachant son mari en trépas

Continua sans s’inquiéter, ses ébats

Alors Belphégor lâcha quelques flatulences

Faisant croire à une turbulence

Faut dire que Belphégor

Avait un humour un peu gore

Rien y fit, la belle après les transes

Replongea dans une douce somnolence

Dépité, Belphégor

Poussa si fort

Que subitement les draps de soie

Prirent une teinte caca d’oie

Et c’est tout honteux que Belphégor

Se réveilla au côté de sa Marie-Laure

 – dimdamdom –

 

Oh pardon Marie, d’être aussi gore

c’est parti tout seul 😆

Blague à part, la situation que traverse notre planète

et les mesures prises par les gouvernements

ces derniers jours imposent des sacrifices, un moment cela m’en a coûter de me mettre

en retrait de tout contact, puis après une semaine déjà pour moi,

puisque j’ai eu les symptômes du Coronavirus sans la fièvre ni les complications,

j’ai compris que c’est un moment particulier pour chacun d’entre nous

et je profite de ce temps pour me recentrer sur l’essentiel, prendre du recul, lire,

et préparer l’avenir avec sérénité.

Cela me réussit plutôt bien.

J’espère que tout se passe bien pour vous.

Prenez bien soin de vous et de votre entourage. 😉

On ne nous dit pas tout …

Pour ce nouveau défi chez les Croqueurs de Môts,

Marie nous demande de créer un petit acrostiche

sur un sujet tristement actuel : le coronavirus.

 

Carrément méchante

Ostensible peste

Rien ne t’arrête

On te redoute

Nébuleux poison

Alarmant pour certains

Vaudevillesque pour d’autres

Il faut réfréner pourtant

Robustement le fléau

Unissons nous pour

Secourir les plus fragiles

-dimdamdom-

 

Ce soir en Belgique, des mesures drastiques semblables à nos pays voisins,

ont été prises. Il a fallu de nombreuses heures pour arriver à un accord collectif.

Il faut savoir que la Belgique est sans gouvernement depuis bientôt un an,

que nous avons plusieurs provinces et chacune veut mettre son grain de sel

et en attendant le virus se propage … 👿

Avoir un coeur d’artichaut

Il était une fois un petit artichaut

Qui avait le coeur si gros

Qu’un jour pour se réjouir

Décida, pas que d’un fil, de se découvrir.

Le petit végétal

Fit tomber chacun de ses pétales

Je t’aime, un peu, beaucoup …

Pas du tout

Quand il arriva à la taille

Il se retrouva sur la paille

Et c’est sans aucune pitié

Que d’amour son petit coeur fut dévoré.

D’où l’expression

Avoir un coeur d’artichaut.

-dimdamdom-

Pour ce deuxième jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

les Cabardouche nous demandent de composer

une poésie en utilisant des proverbes et des expressions connues.