Comme le chien revient à son vomissement, le sot retourne à sa folie.

Ma pauvre Irène

Tu me fais de la peine.

Quand je te regarde cracher ta haine

Je cherche chez toi l’humaine

Et je ne trouve que la hautaine.

Les mensonges et les insultes tu enchaînes

Tu ris comme une hyène

Qui a mauvaise haleine.

Ta politique est malsaine

Tu me files la migraine

Lorsque tu parles d’une France souveraine.

Tu te prends pour une sirène

Tu n’es qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Que tu es vilaine…

-dimdamdom-

La cour de récré de Jill BillChère M’dame Jill Bill,

Pardonnez-moi ce retard et cet article ciblé.

Je n’aime pas parler politique

mais l’heure est grave.

Je suis devant le débat entre les deux candidats élus

au premier tour des élections françaises et …

… cette femme est odieuse

je n’ai pas de mots pour la qualifier.

Je n’approuve pas vraiment la politique de son adversaire

mais ce soir je le félicite d’avoir répondu à cette sorcière

avec beaucoup de dignité.

Dis moi qui tu votes, je te dirai qui tu es ….

Demain la France vote

Le choix n’est pas facile

Entre utopistes et ripoux

Certains dénotent

D’autres horripilent

Dans la famille grand mou

On voudrait l’antidote

Dans la famille évangile

On trouve un filou

Dans la famille dévote

Madame n’est pas xénophile

La famille gros sous

Reste trop à la cote

Dans la famille chef de file

Bienvenue au royaume des fous

Pas facile de laisser un vote

A tous ces débiles ….

– dimdamdom-

Image de prévisualisation YouTube

Personnellement je ne peux pas voter

Mon choix aurait été difficile

Mais je sais une chose

Jamais je ne pourrais voter ça …

Poing virgule ….

Un jour j’ai écrit ceci :

Est poète aussi celui qui vous donne l’envie

d’aimer la poésie en partageant des mots jolis

empruntés à autrui.

Aussi aujourd’hui pour le deuxième jeudi poésie

chez les Croqueurs de Môts, mené par Martine (Quai des rimes)

j’ai eu envie de partager avec vous ceci!!!

Le thème demandé est  le mot « Fin »

On met souvent à la fin d’une histoire un point final

J’ai bien essayé dans ma vie de m’en tenir à ce point

mais chaque fois il était suivi d’un autre … puis d’un autre

pour finir par une vie en suspension

Alors pour arrondir les angles j’ai fait comme dans la chanson

j’ai transformé mes poings en virgule …

J’ai changé

J’ai pris du recul

J’ai tourné ma langue dans ma bouche

Transformé mes points en virgule

J’ai mis de l’encre bleue dans mes cartouches

Il y avait là

Au fond de moi, l’âge

Et maintenant que j’ai tourné la page

Je suis à mal

D’éviter le conflit

Je mets mes points dans la poésie

Et quand je pense au passé

Ca me saoûle

Quand sur mes doigts

Il y avait des ampoules

C’est révolu

Je les ai mis KO

Je suis à nu

Je repars à zéro

Quelques mots d’amour

Me feraient du bien

Un peu tous les jours

Quelques mots d’amour

J’en ai besoin

Quelques mots d’amour

Dans des gants de velours

J’ai rangé mes points

Et c’est un choix

Un art de vivre

Que de laisser

Les points dans les livres

Une forte cause l’amour dans mon micro

Et ces poèmes se changeront en flots

J’ai mis mes points

Entre parenthèse

Dorénavant je me sens balaise

Si tu vois rouge

Prends un petit bol d’air

Et chante ces quelques mots

A ta manière

-Maya Barsony-