Dès qu’on dit à une femme qu’elle est jolie, elle se croit de l’esprit…

Dès qu’on dit à une femme qu’elle est jolie, elle se croit de l’esprit… (Jules Renard)

Et le coq en jouit 😆  (ça c’est moi qui déduit)

Alors voilà je participe aujourd’hui

Au dico-citations

Sur l’annuaire pour les Nuls

annuaire pour les nuls sur la plateforme apln

Une poule sur un mur

Qui picore du pain dur

Picoti, picota

Lève la queue puis tombe en bas

Oui mais voilà qu’en bas,

L’attendait un jeune coq

Un peu loufoque

Aussi futé qu’un renard

Il tint à la poule à peu près ce langage.

Oh mais que vous êtes belle

Si votre ramage se rapporte à votre plumage….

La poule immédiatement se fit la belle

Se souvenant de l’hiver dernier

Où le fermier

S’était mis en tête de saigner

A l’approche des réveillons

Celui qui deviendrait un délicieux chapon

Le pauvre coq avait été enfermé

Derrière un grillage

Cent cinquante jour avant l’abattage

Sur un plat il fut exposé tout nu

Privé de ses attributs

Même le chat passant par là

Se dit qu’on ne l’aurait pas

Même si on lui donnait la langue

De la bête exsangue.

C’est ainsi que la poule

Continua son chemin

Et au coin d’un bois…

J’aimerais pouvoir vous raconter

La suite de l’histoire

Mais j’ai subitement un trou de mémoire

Alors je vous propose

De finir vous même l’histoire .

-dimdamdom-

N’ayant aucune prétention d’être poète

Il m’arrive de puiser dans mon maigre répertoire

Quelques mots afin d’agrémenter mes défis!!!

Je vous prie donc de me pardonner

Si vous avez déjà lu mon poème par-ci, par-là

31 réflexions sur « Dès qu’on dit à une femme qu’elle est jolie, elle se croit de l’esprit… »

  1. Dommage!! J’aurais aimé voir jusqu’où t’aurait entrainé ton imagination…La mienne est en perte de vitesse 🙄 mais je me suis bien amusée de lire une comptine connue revue et corrigée…

    • Voici la suite….
      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉
      Bisous Pyrausta!!!
      Domi.

    • Voici ma suite…

      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉

      Bisous Renée!!!
      Domi.

    • Voici ma suite…

      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉

      Bisous Zaza!!!
      Domi.

    • Voici la suite…

      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉

      Bisous Pat !!!
      Domi.

  2. La belle au coin d’un bois s’endormant ne vit pas le renard… qui après le fromage de maître corbeau se tapa la poule… je vous laisse le choix du mot se taper !!! Bonne soirée Dim, bises

    • Voici ma suite…

      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉

      Bisous Jill et bonne nuit!!!
      Domi.

    • Voici ma suite…

      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉

      Bisous Jeanne!!!
      Domi.

  3. La poule a rencontré le petit chaperon rouge qui l’a emmenée chez mère-grand et depuis le petit chaperon va chez sa grand mère chercher des œufs frais tous les jours ce qui lui permet de nourrir le grand méchant loup.
    Rien fait encore cette semaine.
    Bisous Domi.

    • Voici ma suite…

      Et au coin d’un bois
      Elle fit un signe de croix
      Se félicitant d’avoir déjoué
      Le manège du coq rusé
      Préférant finir rôtie comme un poulet
      Qu’en coq émasculé 😉

      Bisous Pimprenelle!!!
      Domi.

  4. Comme Ghis 06, j’aime la fable sans fin…elle va, elle vient…peu importe où, peu importe comment…la fin sera une faim rassasiée de toutes façons…bonne soirée, bises Domi

  5. …je sais pas, comme ça à brûle-pourpoint, ah ! si : au coin de ce bois, elle rencontra un poète qui, ayant perdu sa plume, lui demanda gentiment de bien vouloir lui prêter une des siennes ……..! « Avec votre ravissant plumage, lui dit-il, j’évoquerai, comme nul n’a pu le faire jusqu’ici, les passions de l’automne, les légendes du soleil et les yeux du couchant… »
    A ces mots, la poule fut conquise ! Mais, pas folle pour autant, lui demanda quelques bons pécules, en échange, sur chacune de ces oeuvres et elle devint, en peu de temps, plus riche que … »la poule aux oeufs d’or » !!!!

    Bisous, domi, et MERCI pour ce « frugal » instant de partage : sabine.

  6. et au coin d’un bois, les poules rencontrèrent les trois petits cochons… Qui les aidèrent à tuer le loup, mais les poules ne s’arrêtèrent pas là lorsqu’elles virent Hansel et Kretelle, elles avaient elles aussi une faim pour manger la maison que l’un des cochons avait construite en bonbons… Les pauvres se sont tellement « ventrés » qu’ils ont tous étaient malades dans un coin d’une forêt…
    Bisous Domi, génial ton imagination

  7. Florence – Testé pour vous
    Bonsoir Domi..pour le repassage, tu repasseras..ha ha ha
    Echanger ton mari contre un jeune…tu appelles ça du troc ça ? C’est de l’escroquerie oui (oh le pauvre mari, je suis méchante..allez, je me gifle..voilà, c’est fait)
    Tu as de ces idées d’échange toi…ah la la ! Allez, je me sauve..bonne nuit Domi, à très bientôt..à demain

  8. Bonjour Domi…au fait, moi je veux qu’on me dise que je suis jolie..ça me donnera peut-être de l’esprit…ou pas ! A très bientôt et bon samedi…bises

  9. Là, je me pose la question : à la place de la poule, que préférerais-je ? Remarque, le chapon finit toujors dans une assiette. Alors, en fin de compte (conte) je prends ta fin !
    J’adore les contes de dévoration.
    Bon samedi

  10. Rencontras Domi et lui dit : de quel droit de telles histoires me fais-tu vivre???
    Je l’aimais bien moi ce jeune coq et de jolis poussins m’auraient embelli mes journées!
    Maintenant, le fermier se servira de moi, pour se faire un bon bouillon de poule! lol
    Bouhhh est est triste mon histoire…
    Ecrire fatiguée n’est pas de bon ton!
    Bisous et bravo Domi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.