Nous verrons….

nulle part sur apln-blog

Cette photo m’appartient

Si elle vous plait, demandez svp!!!

 

Nous verrons

 

Le passé n’est rien dans la vie,

Et le présent est moins encor ;

C’est à l’avenir qu’on se fie

Pour donner joie et trésor.

Tout mortel dans ses yeux devance

Cet avenir où nous courrons ;

Le bonheur est espérance ;

On vit, en disant : nous verrons.

 

Mais cet avenir plein de charmes,

Qu’en est-il lorsqu’il est arrivé ?

C’est le présent qui, de nos larmes,

Matin et soir est abreuvé !

Aussitôt que s’ouvre la scène

Qu’avec ardeur nous désirons,

On bâille, on la regarde à peine ;

On vit, en disant : nous verrons.

 

Ce vieillard penche vers la terre :

Il touche à ses derniers instants ;

Y pense-t-il ? Non : il espère

Vivre encore soixante-dix ans.

Un docteur, fort d’expérience,

Veut lui prouver que nous mourrons ;

Le vieillard rit de la sentence

Et meurt, en disant : nous verrons.

 

Valère et Damis n’ont qu’une âme,

C’est le modèle des amis.

Valère en un malheur réclame

La bourse et les soins de Damis :

 » Je viens à vous, ami si tendre,

Ou ce soir au fond des prisons…

– Quoi ! ce soir même ? – On peut attendre.

Revenez demain : nous verrons. « 

 

Nous verrons est un mot magique

Qui sert dans tous les cas fâcheux.

Nous verrons, dit le politique ;

Nous verrons, dit le malheureux.

Les grands hommes de nos gazettes,

Les rois du jour, les fanfarons,

Les faux amis, les coquettes,

Tout cela vous dit : nous verrons.

François-René de CHATEAUBRIAND (1768-1848)

Capt_20141208_H105625_001

 

 

21 réflexions sur « Nous verrons…. »

  1. IL n’a pas pris une ride, ce texte !
    La devise pour mes parents a toujours été : faire avec ! et je ne suis pas d’accord avec ça.
    On peut toujours anticiper et améliorer les choses !
    Bisous, ma chère Domi.
    Je vais de ce pas, te mettre une bonne note.

  2. N’est ce pas un peu une fuite en avant de croire que seul l’avenir compte ?
    En réalité passé et futur n’existent pas, seul le présent a une réalité…
    Bien souvent nous tentons de plein de façons de nous y soustraire au lieu de profiter du moment présent… et c’est quand nous perdons les choses définitivement qu’on réalise vraiment le temps perdu à ressasser le passé et à anticiper le futur…
    Je partage pleinement l’encadré orange… 😉
    Bon aprem,
    @+

  3. Ce poème n’a pas pris une ride , « nous verrons » une excuse bien pratique pour se soustraire à une décision . Il y aurait matière à discussion dans ce texte car que serait la vie sans anticiper, sans la prévoyance , que serait le présent sans l’expérience du passé .
    Bien sur il ne faut pas rêver sa vie , il faut la vivre profiter de chaque petit bonheur au quotidien ne pas vouloir à tout prix l’inaccessible étoile .
    Bonne soirée Domi
    Bisous

  4. je ne suis pas du tout d’accord avec le début de ce qu’il y a dans le cadre orange…il ne faut pas que le « penser » prenne le dessus mais il ne faut pas non plus VIVRE pour VIVRE, dans l’action toujours , et pas dans la réflexion….sinon on n’avance pas….et puis désolée mais le « sourire toujours » çà me gonfle aussi….Moi je veux pouvoir faire la tronche, hurler, dire des gros mots(ultra jouissif de voir la tête des gens qui habituellement vous prennent pour une niaise insipide et inodore mais bien polie, et que soudain vous pètez un cable grossièrement!),et je revendique le droit d e ne pas sourire 24H/24 ….Le bien être intérieur n’apparait pas forcément dans un sourire béat et si on ne réfléchit pas AUSSI, bonjour le bonheur d e décérébrés….
    sinon, et bien ce que je viens de dire n’est pas incompatible avec vivre pleinement le moment…
    voilou,c’est tout ce que j’avais à dire
    Bisous Dominique
    je te refais signe en fin d e semaine en MP

    • Ok j’attends ton MP tu pourras peut-être un peu m’éclairer sur ce que tu me dis car vois-tu j’ai l’esprit un peu embrouillé en ce moment 😉
      Bises Mama et au plaisir de te lire ici ou ailleurs!!!
      Domi.

  5. Coucou Domi, juste un passage en courant avant de retourner à mes écrits pour te dire que je souris car Nadael l’avait choisi ce texte pour le dernier jeudi poésie ! Je ne suis pas d’accord non plus avec le début, il faut vivre son présent ! Enfin comme a dit un écrivain « devenez ce que vous êtes »… Je crois qu’on ne peut pas vivre en se voilant la face, en se mentant, en souriant les jours où ça ne va pas (suis d’accord avec Jill Bill), il faut rester soi-même , pas ce que les autres veulent que nous soyons ou leur renvoyer l’image qui les arrangent… Bises et prends soin de toi ! 😉

    • Oui en effet je l’ai lu chez Nadael et tout de suite ce poème m’a parlé car c’est exactement l’état d’esprit dans lequel je me retrouve en ce moment , sans doute que moi aussi ça m’arrange de dire « nous verrons » car je n’ai pas la bonne solution!!!
      Bisous Aspho et merci pour ton passage ici et si tu reçois la notification veux-tu bien m’en faire part 😉
      Domi.

  6. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…oui, c’est vrai, c’est une réponse si facile : nous verrons ! Mais il y a aussi l’autre réponse : c’est tout vu !
    Alors, entre les 2 mon coeur balance ? Nous verrons si c’est tout vu ! Voilà, j’ai mis tout le monde d’accord !
    Bises Domi et passe une bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.