Je tricote ma vie …

Pour ce défi 250 chez les Croqueurs de Môts

mené par Jazzy (Le bon côté des choses)

sur le thème des couleurs,

j’ai fouillé dans mes poussières d’hier

et voici ce que j’ai trouvé …

Petit à petit

Je tricote ma vie

Je prends du fil noir et gris

Pour tricoter mon désespoir et mes cris

Je me nourris de poésies

Le regard plongé dans le ciel infini

Je prends du fil bleu

Et je remets un peu d’espoir dans mes yeux

J’écris de la poésie

En écoutant des douces mélodies

Je ne suis ni Verlaine, ni Rimbaud,

Mais mes poésies sont juste de l’amour et des mots

Petit à petit

Je tricote ma vie

Je prends du fil rouge et rose

Pour tricoter plein de tendresse et de belles choses

Je ne rêve pas de luxe et de palace

Mais d’une vie simple sans strass

Mon fil n’est pas assez long

Pour tricoter tous mes pardons

Je le sais je ne suis pas une sainte

Et tricote mal mes plaintes

Mais il y a tant de place dans mon coeur

Et suffisamment de couleurs

Pour tricoter à ceux que j’aime

Un joli arc en ciel sans blême

Je laisse les couleurs de la rancoeur et de la haine

Et j’oublie les rares amis qui m’ont fait de la peine

J’offre le restant de ma laine

A ceux qui veulent apprendre à me connaître quand même.

Ce magnifique poème ne m’appartient pas

Je l’ai cherché à travers le net, pour exprimer quelques sentiments.

Et je remercie deux personnes qui m’ont permise

De le publier ici!!!

Merci à Laurelyne     link

Mais aussi à Pauleys Poésie   link

Des blogs aujourd’hui fermés !!!

Suis sûre que vous vous posez la question

« Mais où veut-elle encore en venir  Dimdamdom? »

Et bien c’est très simple

C’est que depuis que je suis dans ce monde

Je suis devenue accroc.

Ce billet n’est pas anodin

Vous savez au combien mon esprit était torturé

Ces derniers temps

Et j’ai cherché une issue

Et je l’ai trouvée enfin

C’est fou comme ça tricote dans ma tête

Et comme je ne tricote pas trop bien la laine

Et que je préfère tricoter les mots

Ceux qui me passent par la tête

Ou ceux qu’on me prête

Je vous ai fait un tricot de mots que j’ai empruntés

Afin d’en recouvrir la planète

Celle de l’amitié sans frontière

Pour laquelle je suis toute prête!!!

-dimdamdom-

Les couleurs de l’amitié

Un jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer entre elles,

Chacune prétendant être la meilleure, la plus importante, la plus belle,

la plus utile, la favorite.

La première affirma :

Je suis la plus essentielle, c’est indéniable. je représente la vie et l’espoir.

J’ai été choisie pour l’herbe, les arbres et les feuilles.

Sans moi, les animaux mourraient.

Regardez la campagne et vous verrez que je suis majoritaire.

La seconde prit la parole :

Tu ne penses qu’à la terre mais tu oublies le ciel et l’océan.

C’est l’eau qui est la base de la vie alors que le ciel nous donne l’espace,

la paix et la sérénité.

Sans moi, vous ne seriez rien.

La troisième riait dans sa barbe :

Vous êtes bien trop sérieux.

Moi j’apporte le rire, la gaieté .

Le soleil , tout comme la lune et les étoiles nous apportent la chaleur dans le monde

Chaque fois que vous regardez un tournesol, il vous donne le goût du bonheur.

Sans moi, il n’y aurait aucun plaisir sur cette terre.

Une quatrième éleva sa voix dans le tumulte

Je suis la couleur de la santé et de la force.

On me voit peut-être moins souvent que vous,

mais je suis utile aux besoins de la vie humaine.

Je transporte les plus importantes vitamines.

Pensez aux carottes, aux citrouilles, aux oranges, aux mangues et aux papayes.

Je ne suis pas là tout le temps mais quand je colore le ciel au lever

ou au coucher du soleil,

Ma beauté est telle que personne ne remarque plus aucun de vous.

La cinquième très en colère et qui s’était retenue jusque là, prit la parole haut et fort :

C’est moi le chef de toutes les couleurs car je suis le sang, le sang de la vie.

Je suis la couleur du danger et de la bravoure. Je suis toujours la vie.

Je suis toujours prêt à me battre pour une cause.

Sans moi, la terre serait aussi vide que la lune.

Je suis la couleur de la passion et de l’amour, de la rose , du poinsettia et du coquelicot.

Une sixième se leva et parla dignement :

Je suis la couleur de la royauté et du pouvoir.

Les rois, les chefs et les évêques m’ont toujours choisie

Parce que je suis le signe de l’autorité et de la sagesse.

Les gens ne m’interrogent pas, ils écoutent et obéissent.

Finalement la septième prit la parole, beaucoup plus calmement que les autres

Mais avec autant de détermination :

Pensez à moi, je suis la couleur du silence.

Vous ne m’avez peut-être pas remarquée mais sans moi vous seriez insignifiantes.

Je représente la pensée et la réflexion, l’ombre du crépuscule

et les profondeurs de l’eau.

Vous avez besoin de moi pour l’équilibre, le contraste et la paix intérieure.

Et ainsi les couleurs continuèrent à se vanter,

chacune convaincue de sa propre supériorité.

Leur dispute devint de plus en plus sérieuse.

Mais soudain, un éclair apparut dans le ciel et le tonnerre gronda.

La pluie commença à tomber fortement.

Inquiètes, les couleurs se rapprochèrent les unes des autres pour se rassurer.

Au milieu de la clameur, la pluie prit la parole :

Idiotes ! Vous n’arrêtez pas de vous chamailler, chacune essaie de dominer les autres.

Ne savez vous pas que vous existez toutes pour une raison spéciale,

unique et différente ?

Joignez vos mains et venez à moi. Les couleurs obéirent et unirent leurs mains.

La pluie poursuivit :

Dorénavant, quand il pleuvra,

Chacune de vous traversera le ciel pour former un grand arc de couleur

Et démontre que vous pouvez toutes vivre ensemble en harmonie.

L’arc-en-ciel est un signe d’espoir pour demain.

Et, chaque fois que la pluie lavera le monde, un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel,

Pour nous rappeler de nous apprécier les uns les autres.

Voilà, comme je n’avais pas grand chose à dire aujourd’hui,

Mais que je n’en pensais pas moins, je suis  venue partager

cette jolie histoire avec vous!!!

Et vous souhaite une journée aux couleurs de l’arc en ciel et de l’amitié!!!

Pour ce défi 250  chez les Croqueurs de Môts  Jazzy voulait

qu’on  l’aide à retrouver les couleurs que cet infernal de Croquecolori a mangées.

Elle croyait pourtant avoir fermé la porte du jardin des mots mais le rusé a du se faufiler.

Il nous fallait donc écrire un texte autour d’une couleur

pour la faire deviner sans jamais la nommer,

sinon Croquecolori pourrait de nouveau se manifester.

Page blanche …

C’est fou ça

Je n’ai rien à dire

Alors que dire

Qu’il y a des jours comme ça

Où l’on n’a rien à dire

Dans ce cas

Mieux vaut s’abstenir…

Ce qui m’amène à la citation suivante ;

« Sur une page blanche, tout est possible ,

On peut y écrire et dessiner

Ce qu’il y a de plus nouveau et de plus beau. »

Citations du président Mao Tsé-toung

Pour ce défi 250 chez les Croqueurs de Môts, Jazzy

nous demande de l’aider à retrouver les couleurs

que cet infernal de Croquecolori a mangées…

Ici en l’occurrence c’est le blanc.

Chère Jazzy, j’espère que tu ne m’en voudras pas,

pour cette page blanche,

c’est à cause de ma Pomponnette !!!

Aussi blanche soit-elle,

elle m’en fait voir de toutes les couleurs :mrgreen: