De souris des villes à souris des champs!!!

Sur mon tracteur de l’an mille neuf cent neuf,

Je parcours les champs

De souris des villes

Je deviens souris des champs

Devant moi la nature défile

Du haut de mon tracteur je suis à la teuf!!!

Dans ma vieille teuf teuf

Je suis toute la journée dans les files

De souris des champs

Je redeviens souris des villes

Je cherche la clé des champs

Dans ma vieille teuf teuf je ne suis plus à la teuf!!!

-dimdamdom-

Encore une revisite pour ce jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

mené par Josette en direct de sa cachette 🙂

Je ne sais pas pourquoi, en ce moment je suis un peu nostalgique

mais je vous rassure ça fait partie de mes meilleurs souvenirs.

 

Tague, taguons, taguez …

Quelle est la première image qui se présente à vous

quand on vous parle de votre enfance ?

Les champs de blé

La Mort frappe à la porte. Que choisissez-vous d’emporter dans l’autre monde ?

J’aimerais partir avec tous ceux que j’aime, je sais  c’est un peu égoïste

Les livres que vous avez toujours désiré lire,

sans jamais avoir trouvé le temps de le faire

Ca fait plus d’un an que j’essaye de finir « Le diable s’habille en Prada »

Vous croisez George Clooney dans l’ascenseur. « Quel genre de femme êtes-vous »,

vous demande-t-il ? Que lui répondez-vous ?

On se connait????

Si vous aviez eu le choix, auriez-vous préféré être un roi ou une reine ?

Aucun des deux, je préfère ma liberté de citoyenne

Préférez-vous nager dans une rivière ou dans la mer ?

Rivière quand l’eau est claire et vive

Que devrions-nous faire en priorité pour la planète ?

La respecter

Et qu’aimeriez-vous que l’humanité fasse pour vous ?

Me lâcher les baskets

Votre petit-déjeuner habituel ?

Tout ce qui me tombe sous la main, je travaille dans un hôtel

Aimez-vous écrire la nuit ?

Non, la nuit je dors

La dernière fois que vous étiez ivre ?

De joie il y a longtemps, de rage pas si longtemps pour le reste c’était hier

Pensez-vous que de grandes œuvres comme « Hamlet » ou

« Don Quichotte » sont encore à venir ?

Et pourquoi pas

Le plus gros mensonge de votre vie ?

Peut-être ma vie

Que transportez-vous dans vos poches ?

Des trous

Un désir en particulier?

Oui, mais si je le dis cela pourrait ne pas se réaliser

Que diriez-vous d’un barbecue sympa avec Gustave Flaubert un de ces jours ?

J’aimerais beaucoup mais Mme Bovary est trop jalouse

Période de la journée que vous n’aimez pas ?

Me lever tôt

Dernier mot que vous aimeriez prononcer avant de mourir ?

Et merde…

Un boulot que vous n’auriez jamais pu faire ?

Bourreau

Citation préférée que vous pourriez vous faire tatouer sur le bras ?

Souvenir de mon service militaire passé en Afrique équatoriale Française 

Quand il se met à pleuvoir, vous continuez à marcher

ou vous vous abritez au risque de manquer votre rendez-vous?

Je rase les murs

-Si vous aviez la possibilité de voyager dans le passé, quel siècle aimeriez-vous visiter?

Début du 20ème

 Vous arrive-t-il de manger du pop-corn au cinéma ?

Non je préfère les pralines on peut les sucer

-Décrivez l’endroit où vous écrivez :

T’es de la police???

Ben voilà, maintenant vous en savez un peu plus,

Bien sûr, il y a eu quelques changements depuis ce tag,

Comme par exemple, que je ne bosse plus

Et du coup, ayant travaillé si longtemps à l’hôtel

 je n’arrive plus à me lever tard!!!

Ah oui, aussi, Prada,

 je ne l’ai jamais lu tout compte fait

parce que le film est passé à la télé!!!

Bon, je ne joue pas le jeu de choisir cinq personnes parmi vous

Pour à votre tour passer l’interrogatoire

Ce tag est ouvert à tout le monde

Vous en faites ce que vous voulez!!!

Etrange présence …

Le prédateur

 N’a pas de coeur

 Ce n’est pas par hasard

 Qu’il entre chez vous sans crier gare

 Il parle de tout

 Parle de vous partout

 Il est beau parleur

Souvent enjôleur

Il dit de sa vie

Qu’elle n’est que mépris

Il fait en sorte

Que vous lui ouvriez votre porte

 Il vous amadoue pour ensuite

Prendre la fuite

Et ressort de chez vous sans égard

En vous laissant ballant sur le quai d’une gare

Avant que vous compreniez

 Qu’il a une vie dérangée,

 C’est trop tard il a ouvert votre coeur

-dimdamdom-

Voici ma participation au second jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

avec Colette à la barre, sur le thème « Présence »