Ah oui je me souviens !!!

Pour ce défi 264 chez les Croqueurs de Môts

Zaza nous demande de narrer notre matière préférée

quand nous étions à l’école.

Pour ma part, je garde de bons souvenirs que des cours de récréation 😛

Ah oui je me souviens tout particulièrement d’une maîtresse exemplaire.

Toujours à notre écoute, toujours le mot pour rire

Et surtout tant de gentillesse, toujours elle nous rendait avec délicatesse

les mots de tendresse qu’on lui adressait,

Tous les élèves de « La cour de récré de Jill Bill »

pourront en témoigner.

C’était l’année 2013, j’avais prévu une surprise de fin d’année

pour notre maîtresse.

Tout avait commencé le 1er juin, oui je sais je m’y étais prise un peu tard

C’est en privé que j’avais demandé à TOUS les élèves de la cour de récré

De m’envoyer un petit texte personnel écrit dans la mesure de leurs possibilités

de leur main et non de leur clavier,  sur une feuille de cahier d’école.

A l’unanimité tout le monde avait répondu présent.

Je peux vous dire que jusqu’au jour de l’envoi le stress était à son comble.

Pour couronner le tout au moment de fermer le colis

je réalisais que je n’avais plus l’adresse de Jill

Je soupçonnais mon maniaque de mari d’avoir fait le ménage!!!

Pas grave je l’ai obtenue par Eglantine Lilas

M’dame Jill fut comblée de joie et nous aussi

de la savoir heureuse et émue!!!

Quant à moi je me sentais comme une élève qui vient de réussir son BAC

Enfin je suppose que c’est comme ça qu’on se sent dans ces moments là

Parce que moi je n’ai pas le BAC !!!

Je vous laisse une photo de ma table de salle à manger

Tube de colle, ciseaux, autocollants

Feutres… j’avais sorti toute la batterie

Pour faire de ce cahier un petit bijoux.

Je me suis vue revenir 40 ans en arrière

où à l’école nous échangions,  ce qu’on appelait « cahier de poésie »

C’était les blogs de notre époque 😆

Seulement je n’étais pas aussi appliquée plutôt brouillonne et peu inspirée.

Grâce à l’informatique, aux blogs, j’ai appris énormément.

Et si à l’école on m’avait enseigné les matières de façon aussi ludique

c’’est sûr que je l’aurais eu ce BAC?

Et peut-être même que j’aurai fait de hautes études!!!

Voilà, 15 ans que j’erre dans ce monde du net et j’avoue

que la fatigue se fait sentir mais sachez que même si j’ai levé

le pied, je garde en mémoire la plupart de ceux que j’ai croisés

ici et ailleurs .

-dimdamdom-

 

Mémé Jeanne s’en va t’en guerre avec l’aide de Maître Enguerrand!!!

Mémé Jeanne et son Pépé capricieux sont de retour à la maison

Afin de reprendre une vie « normale » selon le désir de Pépé.

Le premier jour tout se passe bien, c’est un record.

Chacun semble vouloir être conciliant oui mais ….

Mémé Jeanne n’a plus envie d’une vie pépère

Où tous ses faits et gestes sont surveillés et commentés

Par son Pépé qui pourtant avait promis ….

Voilà que Mémé Jeanne a ramené à la maison

Un catalogue d’une agence immobilière qu’elle a trouvé

Dans le wagon qui les ramenait chez eux

Et qu’elle a négligemment laissé trainer sur la table du salon,

Laissant en évidence une superbe maison .

L’annonce disait ceci : superbe maison de caractère à vendre

Située 1 rue Pays Wallis et Futuna à Waterloo.

Deux étages, quatre chambres et un grenier aménageable,

Salon feu ouvert, salle à manger, cuisine entièrement équipée, buanderie,

deux garages, jardin un ares etc …

Le soir, pour lui faire plaisir elle organise un petit souper sushis

Devant la télévision tout en regardant un film avec Bruce Willis,

Car elle sait qu’il aime beaucoup cet acteur qui lui ressemble un peu 😉

Elle s’installe à ses côtés et décide d’engager la conversation.

Elle lui demande ce qu’il pense de cette maison

Lui proposant de déménager vers un espace plus grand

Afin qu’ils puissent avoir un peu d’intimité sans agression extérieure

Tels que télévision ou ordinateur.

Voilà que pépé s’est mis à tousser si violemment

Qu’elle pensait qu’il avait abusé de wasabi ce qui n’était pas le cas.

C’est très agacé qu’il lui dit que ce n’est vraiment pas le moment

Que les finances sont au plus mal et que si ça continue

Il devra remplacer sa voiture de luxe par une vielle Wartburg

Qu’à la place de steaks de Wombat elle devrait se contenter

De pâtes au beurre et que si elle allait travailler peut-être qu’il ferait un effort.

Il n’en a pas fallu plus pour que Mémé Jeanne se rue sur le téléphone

Pour appeler Maître Enguerrand, un nom prédestiné pour cet avocat

Car c’est décidé Mémé Jeanne déclare la guerre à son Pépé

Qui a déjà oublié toutes les conditions sine qua non pour un retour à une vie « normale ».

-dimdamdom-

La cour de récré de Jill Bill

Et bien voilà Mme Jill Bill

Ce prénom m’a ramenée à une bonne et  une moins bonne période.

C’était en 2015, le prénom Enguerrand était déjà à l’honneur

à la cour de récré. C’était une période où j’adorai participer

à de nombreux défis, les prénoms de Jill Bill, les abécédaires

sur l’Annuaire pour les Nuls, les Croqueurs de Môts….

En cette période, côté privé, ça se bousculait un peu … voire beaucoup.

C’est ainsi que j’ai créé le personnage de Mémé Jeanne .

Je l’ai beaucoup intégré dans mes participations à tel point

que le couple de Mémé Jeanne et de son Pépé est devenu mythique.

J’espère chère Madame Jill Bill, que vous accepterez Enguerrand 7 ans après.

Depuis il s’est un peu dégarni , a quelques poils au menton

et une mauvaise haleine … j’entends déjà les mauvaises langues dire : « Mémé aussi » ?

 

 

Uma fait son yoga

 

Longtemps que je n’avais plus pris le temps de participer

aux prénoms de notre chère maîtresse.

Je ne promets pas de redevenir assidue car voyez-vous

je n’ai plus le même attrait pour ce monde internet.

Je me demande comment j’ai pu y passer autant de temps dans ma vie d’avant

Sans doute que je recherchai un peu de chaleur humaine

qui faisait de plus en plus défaut dans mon ménage.

Aujourd’hui, j’ai mis un bon coup de balai dans tout ce qui pouvait me chagriner

et je me sens mille fois mieux.

Cela ne veut pas dire que j’oublie ou renie toutes celles et ceux

qui m’ont apporté tant de réconfort dans les moments les plus bas.

Je partagerai moins souvent, mais toujours avec le même plaisir

Maintenant assez causé, passons au prénom Uma, mis à l’honneur

ce mercredi dans la cour de récré de Jill Bill.

 

La cour de récré de Jill Bill

On dit souvent de Uma

Qu’elle a une belle aura

Extérieurement elle est très gracieuse

Intérieurement est très anxieuse

Entre rire et pleurs souvent elle jongle

Et se ronge des mains les ongles

Son professeur de yoga

Lui propose d’ouvrir ses chakras

Elle accepte de prendre la pose

Et de penser à autre chose

Uma qui n’est pas femme à se laisser abattre

Matin et soir devant l’âtre

Se tord avec beaucoup d’adresse

Ce qui lui fait oublier son stress

Le yoga lui réussit si bien

Qu’elle ne se ronge plus les ongles des mains

Par contre elle réussit à prendre son pied …

… pour se ronger ceux des pieds

-dimdamdom-