Des mots une histoire n°98 de Olivia Billington : Aurevoir notre ami Antonio!!!

Ne m’en veuillez point

Je suis incapable ce soir

De participer à La 98ème édition

De « Des mots une histoire de Olivia Billington »

Et pour cause, puisque nous sommes en deuil.

En deuil d’un Grand Monsieur

Que je côtoyais depuis trois années sur la toile.

Il m’avait fait l’honneur de s’inscrire à mes communautés sur over-blog

« Le coin de ma poésie »

Puis sur « Annuaire pour les Nuls »

Par la suite il s’est inscrit sur mon Annuaire pour les Nuls

C’est lui qui m’avait amenée à Olivia Billington.

Ensuite il était toujours là dans les bons et les mauvais moments

Il avait toujours le bon mot

Et voilà qu’aujourd’hui j’apprends la catastrophe

Notre ami

Siverstrone Antonio

Vient de prendre la porte de la sortie

Sans avoir pu nous dire aurevoir

Ce sont les deux seuls mots

Que j’utiliserai dans cette 98 ème édition.

Mon cher Antonio

Je te pleure comme un membre de ma famille

Je garderai à jamais le souvenir d’un Grand Monsieur

Tu vas nous manquer

Toutes mes pensées

Vont vers toi et tes proches.

-dimdamdom-

 

 

38 réflexions sur « Des mots une histoire n°98 de Olivia Billington : Aurevoir notre ami Antonio!!! »

  1. Toutes mes condoléances à sa famille, la blogo est une grande famille, même si je le connaissais très peu, j’ai l’impression de perdre un ami
    Repose en paix
    Gibee

  2. Je ne connaissais pas ce monsieur mais je comprends ta détresse et ta peine et je compatis ! La vie nous réserve des tours qui ne sont pas rigolos tous les jours.
    Bon courage et amitiés.

  3. c’est toujours difficile de laisser partir, de dire au revoir à quelqu’un qu’on a connu même si que de manière virtuelle, car des liens se crée, courage ma Domi et une pensée pour sa famille aussi, bisous

  4. Je ne le connaissais mais je compatis a la douleur de la famile
    Bon repos à lui……….
    C’est aujourd’hui l’anniversaire de ma Maman qui nous a quitté en 1998…….
    elle aurait eu 71 ans……………

    Je t’embrasse

  5. Ping : Silhouette du vent | Désir d'histoires

  6. Décidément cette année j’en lis des départs sur la blogo… Triste en effet car tu le connaissais bien à te lire ! Je présente mes condoléances à ses proches, que ton ami repose en paix Dominique, bien à toi, jill, bises

  7. Désolée pour cette disparition;) Doux vendredi et beau week-end rempli de bonnes choses pour toi et sous le signe du repos, prends bien soin de toi, doux bisous ma Domi♥

  8. Que dire ? tous les mots ne peuvent pas effacer la peine, le chagrin de la disparition d’un proche, d’un ami……. courage ma belle, et gros bisousssssssssssss

  9. Je ne connaissais pas ce Monsieur mais que tu le pleures est suffisant pour que je compatisse.
    C’est vrai que des liens se créent au fur et à mesure des échanges.
    A sa famille en deuil j’adresse mes condoléances.
    Bisous Domi.

  10. Je ne le connaissais pas mais ta détresse est touchante.La blogosphère est certes « virtuelle » mais de temps à autre quelqu’un sort de cet anonymat sans qu’on sache pourquoi et devient une personne proche voire amie.Et la perte est alors ressentie aussi cruellement que dans la « vraie » vie.
    Pensées pour toi et sa famille

  11. Bonjour,

    Même si je ne participe pas, je suis ce que tu fais dans l’annuaire.
    Je lis également des billets.

    Comme je te l’ai dit, je suis souvent absente.

    Je voulais simplement te dire que je comprends ta peine pour cet ami très cher.

    A bientôt

  12. Bonjour Dom,
    peu sur les blogs en général, excuses-moi si je passe pas ! suis très fatiguée le retour de manivelle et ma fille se tape une bonne dépression après tout cela, du coup difficile ! j’essaie de rire pour ne pas pleurer, sinon Damien çà suit son cours on verra !! comme tu dis avec tout ce qui se passe dans le monde, dur, dur ..
    tu vas en Bretagne >> pluie et vent prévus grr.. il faisait si beau et voilà de courte durée !
    il y a beaucoup de gens en vacances du coup la blogo est déserte, moi the end les vacances ! si j’essaierai d’aller sur Paris voir mes enfants dès que le printemps reviendra ! enfin pas de vraies vacances comme tu le sais, Bises à bientôt

  13. Un ami qui part, c’est toujours un grand vide ; je suis désolée pour toi et tous ceux que ce deuil touche .
    Mais il reste un peu de lui à travers toi et ses amis de la blogosphère; bises

  14. Même sans rencontrer les gens on s’ attache facilement sur la toile car il y a une certaine proximité dans ces échanges, merci de ton passage et de ton attention envers moi,
    amicalement Laurent .

  15. Je n’ai rien écrit sur mon blog au sujet de la disparition d’Antonio, je suis triste.

    Par contre je tenais à remercier Frieda d’avoir pensé à nous faire connaître la nouvelle et la Vieille Marmotte pour son sens de l’à-propos.

    Je regrette depuis plusieurs jours l’absence d’Antonio et les petits mots que nous échangions quotidiennement ou presque.

    Show must go on. Ainsi va la vie !
    Amicalement.

  16. Coucou toi,
    Me voilà enfin, tu comprends pourquoi je ne passe pas toujours chez toi ma douce, il y a toujours à lire !
    J’ai lu ton tag, il est trop long pour moi y répondre.
    Je suis sincèrement désolée pour ton ami.
    Je te félicite pour ta plateforme, c’est géant, je me doute que c’est un travail monstre.
    Tu aimes cela les défis.
    Bonne route pour ta plateforme.
    Je suis contente d’avoir eu de tes nouvelles.
    Je passerai plus souvent, je vais essayer.
    Bonne soirée, je t’embrasse bien fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.