Le troisième jour…

Oublie tes rancoeurs
Laisse parler ton coeur

Oublie tes soucis
Laisse les à ton psy

Oublie tes pleurs
Utilise le langage des fleurs

Oublie les politiques
Ils sont plein de fric

Oublie tes colères
Cela les fera taire

Oublie ton chéquier
Laisse parler les banquiers

Oublie la tristesse
Vis dans l’ allégresse

Oublie tes ennemis
Ils n’ont pas d’amis

Infuse n’est pas ma science
Mais crois-en mon expérience

Il n’y a pas pire
Que d’oublier de sourire

-dimdamdom-

Nous sommes le 21 juillet, fête nationale en Belgique.

Je repars pour une nouvelle étape, dans la logique des choses elle devrait être plus

courte, mais si on cherche une logique dans le chemin de Compostelle il vaut peut être

mieux s’abstenir, voilà pourquoi je fais ce chemin …

… un coucou tardif, j’ai dû faire certainement 25 km aujourd’hui, pour la première fois j’ai

pleuré. Normalement j’avais une toute petite étape de 12 km  et chaque fois je

perds du temps pour trouver un endroit pour dormir.

Je savais qu’il y avait un camping à Sebourg , j’ai téléphoné mais ils ne

répondaient pas, quand je suis arrivée après au moins 7 km de route très fréquentée, où

les voitures ne faisaient même pas d’écart pour m’éviter, j’apprends que le camping

n’existe plus. J’en ai trouvé un finalement mais 5 km plus loin.

Là j’ai pleuré, pcq j’ai très mal aux pieds, mes petits orteils ressemblent

à de la chair à saucisse 🙁 .

Suis arrivée à 20h30 au camping de Roisin, j’étais en route depuis 10h30

Je pense que demain je ne vais pas marcher ce ne serait pas raisonnable.

Je vais laisser mes ampoules cicatriser.

Merci à vous tous de me soutenir, car voyez vous ma seule compagnie est la douleur.

Nous entretenons elle et moi une vraie conversation,

plus je l’engueule plus elle se rebiffe la garce.

Mais je me réserve le dernier mot.

J’ai tout de même fait quelques photos du paysage, parce que Compostelle, c’est le ciel,

la nature, les grandes étendues et ça j’adore 😀

Une petite pensée pour ma Pomponnette 😛

12 réflexions sur « Le troisième jour… »

  1. Eh oui les pieds qui subissent les kilomètres de marche, alors bonjour les ampoules, un des côtés les moins agréables avec la recherche du couchage, et sur les routes faut bien subvenir à ses besoins nourriciers et autres… dans un bois, pour nous les dames le faire pipi dans la nature, no comment ! Sur ce la bonne nuit, bises

  2. Hou la la……et dire que pleurer soulage l’esprit mais pas du tout les pieds….Pourtant ça aide, je te plains mais en même temps suis admirative devant cette volonté de…marché! Bisoussss

  3. Ah les guides !!! Dommage pour toi d’avoir été obligée de faire autant de kms en plus. Si encore le camping était dans le bon sens … !
    Je suis toute sympathie pour tes pieds. J’espère juste que cela a été mieux ensuite.
    Je comprends aisément pourquoi les pèlerins usent de chaussures qui ont déjà fait des kms et des kms.
    Bisous Domi
    J’espère que tu dors bien depuis ton retour.

  4. Bonjour Dom
    Quand je partais j’avais déjà une réservation d’avance
    J’ai toujours dis à mes ampoules que j’avais de moins en moins je vous donne une semaine après c’est vous qui vous adaptez.
    Conseil qui a marché pour moi … Une noix de biaffine une goutte d’huile essentiel de lavande pour massage matin avant de partir et soir après la douche et les soins. Bonne continuation
    Bisous

Répondre à missfujii Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.