Tout quitter, mais tout emporter!!!

maison escargot sur apln-blog

Y a des jours des nuits et bien plus

Où j’voyage dans les prospectus

Où j’échang’rais bien ma misère

Contre un billet sur un charter

Mieux qu’ceux qui disent adieu et qui restent

J’voudrais partir avec mon adresse

J’voudrais m’enfuir sans rien laisser

 

Tout quitter mais tout emporter

Tout quitter mais tout emporter

Avec ma maison sur le dos

Comme un escargot

 

Y a de jours et c’est pas commode

Où j’menvoie dans les antipodes

Pour oublier c’qui m’gêne en moi

En rêvant de garder c’qui va

Mieux qu’ceux qui font jamais c’qui disent

J’emporterais dans ma valise

Mes échecs pour jouer et gagner

 

Y a des jours et c’est compliqué

Où j’veux quelqu’un d’autre à aimer

Je la vois dans un rê-êve tendre

Si tu savais comme elle te r’ssemble

Mieux qu’ceux qui n’aiment plus mais qui restent

J’veux jamais gâcher ma tendresse

Je veux tout prendre pour tout donner

 

Tout quitter mais tout emporter

Avec ma maison sur le dos

Comme un escargot

 

Y a des jours et c’est pas facile

Où j’veux arrêter l’temps qui file

Où j’échang’rais bien mon passé

Contre une seconde d’éternité

Mieux qu’ceux qui disent ça va mais qui ont peur

J’veux m’voir en face de moi pour une heure

Changer ma peau me déshabiller

 

 

Tout quitter mais tout emporter

Avec ma maison sur le dos

Comme un escargot

Tout quitter mais tout emporter ….

 

-Philippe Châtel-

un soir sur la planète sur apln-blog

un soir sur la planète sur apln-blog

Je vous rassure, je vais bien tout va bien ….

Juste que j’aimerais pouvoir tout quitter comme l’escargot

Avec ma maison sur le dos.

C’est déjà fait en partie

Puisque je vous parle ici, alors que je suis si loin

Que je communique avec ma famille

Que j’ai laissé là-bas

La distance apaise les tensions

Ceci m’amène à mon tout premier poème

Des mots inspirés par un mal être

Sur cette planète

Pas toujours nette.

J’aurais pu les corriger

Car je les trouve bien hésitants et maladroits

Mais ils étaient si sincères

Que je préfère ne rien changer

Ce sont mes mots!!!

 

Il y a les mots que l’on dit

Et ceux que l’on ne dit pas

Il y a les mots que l’on voudrait dire

Les mots que l’on ne veut pas dire

Les mots que l’on ne peut pas dire

Et ceux qu’on finit par dire.

 

Il y a les mots doux, les mots tendres

Ceux que l’on dit avec le coeur

Il y a les mots durs, les mots douloureux

Ceux que l’on dit avec la tête

Il y a les mots vrais, les mots révoltants

Ceux que l’on dit avec les tripes.

 

Il y a les mots fous

Fous d’amour, fous d’amitié

Fous de tendresse,

Les mots fous de joie, fous de rire

Fous de bonheur

Fous de réconfort, fous d’attention

 

Puis il y a les mots, fous de rage

Fous de colère, fous de haine

Fous de méchanceté,

Fous de tristesse, fous de déception.

Fous de douleur, fous de souffrance

Fous d’injustice

 

Il y a les mots hésitants

Les mots que l’on susurre

Les mots que l’on crie

Les mots que l’on hurle

Et les mots que l’on écrit

 

Il y a les mots qui sonnent faux

Les mots sincères.

Ceux qui vous blessent

Ceux qui vous hissent

D’autres qui retentissent.

Et d’autres qui s’enfouissent.

 

Il y a tant de mots

Et tous les maux

Ont leurs mots.

 

-Dimdamdom-

27 réflexions sur « Tout quitter, mais tout emporter!!! »

  1. Ils sont vrais tes mots..
    je les prends pour moi.. ils sont ce que je pense et les faits miens…
    quand à tes maux ..il faut souffler dessus et dire que tout passe!
    Je serai heureuse de te voir de retour je commence à m’ennuyer..
    Amitiés et big bizouAvous

  2. Parfois dans la vie on a envie de partir, de tout quitter et puis la peur de l’inconnu, d’avoir tout à reconstruire fait peur. Je rêve souvent d’être un escargot avec sa maison sur le dos ou mieux d’une tortue moins fragile, je rêve aussi de pouvoir lambiner, trainer, arrêter ce rythme infernal que je m’impose.

  3. une belle vérité que tu écris, il y a des jours où l’on voudrait être plus vieux pour savoir si on va bien avoir nos droits, si tout va bien se passer, des jours où l’on voudrait se rapprocher de la famille, des jours qu’on ne voudrait plus penser et revivre et attention aux mots que l’on peut dire on les pense mais ils peuvent blesser l’autre mais quand on est sous le coup de la colère, les mots sortent seuls et font de belles cicatrices, on voudrait entendre que des mots doux

  4. Bonjour Dom quel billet!!! magnifique les deux poèmes, j’ai une préférence pour le tien, normal je commence à bien te connaître et j’avoue avoir pour toi une sincère amitié virtuelle certes mais bien réelle pour moi. Merci Dom d’être toi! bisous MTH

  5. Des mots mais en aucun cas vide de sens……Tant qu’à partir il vaut mieux ne rien emporter nouvelle vie nouveaux cadre sauf que les souvenirs les blessures les chagrin se faufilent dans la poche et fond le voyages, mais les souvenirs heureux aussi la tendresse l’amitié on ne part jamais les mains vides, ou plutôt le coeur, en définitive….Gros bisous, tien je divague on dirait!

  6. Je ne suis presque plu sur le blog, tu t’en es rendu compte, je pense. Mais je te lis et je me dis que tu as mal, c’est tout. Je ne sais ni pourquoi, ni comment, c’est ton histoire mais si partir a pu t’apporter un peu de calme et de répit, alors c’est bien.
    Un gros bisou.

  7. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…Je te croyais en vacances, loin du net, des blogs…je ne pensais pas que tu publiais des articles…me voilà et hop, je découvre tes écrits et le poéme…hé hé, tu cogites sec en vacances hein ? Avoue que ça fait du bien de s’éloigner des emmerdes…bon, faut pas rêver, ils seront encore là à ton retour, mais au moins pendant que tu es loin tu ne les as plus…et ça fait du bien…je ne reste pas trop longtemps…ce matin, je suis en retard. Plein de trucs à faire et j’ai commencé par ne rien faire…c’est un bon début non ? Puis y’a pas le feu au lac, alors faut pas me pousser trop fort…Allez, je file…bises Domi, à plus tard et passe une très bonne journée à la mer

    • Oui tu as raison cela fait du bien de s’éloigner, seulement ça remue trop de choses et des décisions seront à prendre et je ne sais toujours pas si j’aurais la force et le courage de les prendre!!! Encore beaucoup de mots à mettre sur des maux, faut-il qu’ils ne blessent pas!!!
      Bisous Flo, aujourd’hui nous allons fêter l’anniversaire de ma soeur à Sète, demain nous allons rendre visite à mon frère à Carcassonne 🙂
      Ah encore un frère dont je ne t’avais pas parlé mdr!!!
      A bientôt.
      Domi.

  8. Je n’ajouterai qu’un mot « BRAVO » Comme les idées, les mots doivent être mis en place, c’est pas facile et le doute s’installe très vite concernant l’incertitude des décisions prises ou à prendre !!! Tout les mots que tu dit peuvent s’adapter à beaucoup d’entre nous mais qui ose les prononcer ?? Pas évident de faire la valise et tout planter là quand le ras le bol est à son paroxisme, Chapeau Dom. Gros bisous et profites du calme relatif.

  9. Tu sais bien, Domi, que, où que l’on aille, tout est dans sa tête. Par contre, s’éloigner quelques temps permet souvent l’apaisement et la réflexion.
    J’ai bien aimé tes mots et maux,même s’ils te semblent maladroits.
    Bisous et profite bien de Carcassonne, c’est à voir !
    Bon dimanche.

  10. où que l’on aille, même à des milliers de kilomètres, on s’emporte avec soi.
    Si c’est pour un break, pour respirer, cela fait du bien. Si c’est dans l’illusion de pouvoir faire table rase, je suis plus réservée …
    Tu avais besoin de te ressourcer. Tes mots ne sont pas maladroits, ils sonnent juste.
    Quant à Philippe Chatel je l’avais complètement oublié. Pourtant, j’avais bien aimé sa chanson j’t’aime bien lili
    bises et beau dimanche
    ps je n’ai pas reçu la notification c’est normal ?

  11. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Domi…un petit mot ici, histoire de te visiter…le blog et non le corps…comment vas tu ? Allez Domi, vide toi la tête, profite un max de tes vacances. Les soucis seront encore là à ton retour alors pendant que tu es peinarde, à profiter des bons moments, ne te prends pas la tête…oui, oui je sais, facile à dire…ça serait bien si on pouvait avoir une boite et y déposer les emmerdes, le temps de faire autre chose, de vivre, de penser autrement…oh oui, ça serait bien hein…allez, bises du mardi…à très bientôt Domi

  12. Bonjour domi,
    J’ai envie de t’appeler la Reine des mots ; tu les manipules si bien.
    L’envie de partir, un rêve que chacun fait au moins une fois dans sa vie.
    Moi, je viens de le faire, et pour l’instant, j’en suis heureuse, bien que je sois loin du nouveau bébé Rayan…
    Bisous

  13. Oui, il y a tant de mots et le silence peut en être un aussi, parfois, et des plus somptueux !

    Le silence transporte tant de maux et merveilles ……….

    Fort touchant ton poème où je ressens, justement, un silence entre chaque mot !!!

    Quant à l’autre poème, je ne partage pas tout à fait cette idée du voyage …Le vrai voyage, pour moi, est celui où on a su déposer la maison qui était sur notre dos (!)

    T’embrasse TOUT PLEIN : sabine.

  14. Oui j’ai bien reçu ta carte d’Agde, et je t’en remercie énormément, les attentions de mes amies blogueuses me touchent profondément. J’espère que ton « escapade » t’aura permis de faire le rangement dans tes idées et d’avancer. Gros bisous à toi ma douce, passe la meilleure journée possible.

  15. C’est bien de arriver à mettre des mots sur des maux…
    PEut etre arriveras tu à faire comme l’escargot, tout conserver, tout rentrer dans la coquille ?
    Mais j’espère que tu baveras moins quand meme, sinon je ne t’accueille plus dans mes chambres toutes propres !!!!!!! ou alors avec une serpillière… :mrgreen:
    (c’était ma blagounette du samedi… 😉 )
    Bon week end à toi, coucou à Hervé,
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.