Je voudrai être moi …

C’était en mai 2015 … je cherchais des mots pour mes maux

J’ai trouvé ces quelques mots …

Toi l’auteur dont je ne connais que le pseudo

Sache que je n’ai pas volé tes mots

Je les ai trouvé si justes et si beaux

Que j’ai eu envie de les associer à mes maux.

 

Moi qui n’aimais que toi, moi qui ne pensais pas

Pouvoir regarder là où tes yeux n’étaient pas,

Moi qui t’ai adulé comme on prie les dieux

Moi qui ne savais pas vivre autrement qu’à deux …

 

Moi qui te mettais haut dans l’échelle du coeur

Prête à me saboter pour te lancer des fleurs,

Je me suis oubliée en croyant trop en toi

Je ne me voyais plus car je ne m’aimais pas.

 

Aujourd’hui, j’ai compris qu’il me fallait trouver

D’abord l’enfant perdu puis la femme envolée

Celle qui était en moi et que j’avais laissée

Pour être un peu de toi, occultant mes pensées.

 

Je n’en garde pas moins un souvenir merveilleux

Mais je suis à ma place et je me sens bien mieux

Quand enfin je m’écoute et défends mes idées

Je n’ai plus peur de moi, j’ai envie d’exister.

 

L’amour est un échange, pas une vénération

Le sentiment d’aimer n’est pas une addiction,

C’est en devenant soi qu’on peut enfin donner

Quand on se sait capable d’être soi-même aimée.

 

– Mayane-

 

J’ai mis trois années pour devenir celle que je suis

Ca ne s’est pas fait sans mal

Ca résonne encore en moi

Mais je suis fière du chemin parcouru

Et d’être enfin moi.

Voici ma participation au second jeudi poésie

mené par Luciole pour les Croqueurs de Môts

17 réflexions au sujet de « Je voudrai être moi … »

  1. Après une séparation, divorce, ou deuil, on apprend à se reconstruire autrement même si cela n’est pas facile au début !
    Bises

  2. Très émouvant pour moi. On s”oublie souvent dans une relation à deux. Je l’ai compris très tard et j’y ai remédié sans séparation mais cela été difficile mais quelle renaissance. Bisous

  3. L’amour est un échange ! Oh que oui.
    Tu vois … quand je dis que je ne fais rien !!!
    Oui, tu as dépassé le cap de la grande souffrance, heureusement. Savoir se reconnaître, c’est formidable. Chez nous, c’est plutôt monsieur qui m’en fait prendre souvent conscience.
    Tu as choisi un très beau poème.
    Bonne journée Domi.
    Bisous

  4. Tres bon choix pour le thème de Luciole .
    Tu as bien raison d’être fière d’être parvenue à être toi , c’est vraiment nécessaie pour avancer dans la vie
    Bonne journée
    Bisous

  5. Bonsoir,
    Oui, savoir mettre les mots sur des maux et chasser les démons qui nous envahissent l’esprit, retrouver son chemin et parcourir un nouvel itinéraire, une belle démarche fort bien réussie.
    Bonne fin de semaine
    Bises

  6. Difficile d’arriver à être soi-même quand pendant un grand nombre d’années on a été aveuglée par la dépendance à l’autre. On y arrive, mais à quel prix ! Mais le résultat est toujours au bout du tunnel, et même si ça laisse des cicatrices indélébiles, on se reconstruit, et on devient enfin ce que l’on est !
    Bravo pour ces mots, le train est sur les bons rails désormais …
    Bisous ma Domi … 😉

  7. tant que nous vivrons, nous changerons de peau, au fur et à mesure de nos ans. Et j’espère que tes anciens combats de permettront de vieux vivre les “trous” dans le chemin.
    Bises et merci pour tes visites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.