Petit oiseau est devenu grand !

Aujourd’hui

Est un jour ou j’oublie tout

Les cons

Les moins cons

Les gentils

Les moins gentils

Parce qu’aujourd’hui

J’ai retrouvé mon petit

Il est enfin revenu

D’un pays inconnu

Où il se sentait nu

Nu de ses parents

Nu de ses amis

Nu de son nid

Et puis zut

Même si cela ne rime plus

Moi je m’en fiche

Suis trop contente

De retrouver mon petit!!!

-dimdamdom-

Ca c’était en 2010, mon grand garçon avait 21 ans

il se prenait un peu le melon 😛 , aujourd’hui il a 32 ans

et à son tour il a construit son nid 😛

Pour ce second jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

avec ABC à la barre, le thème est le Nid .

Souvenirs d’enfance

Nous n’étions pas différents

Juste pas les mêmes parents

Nous avons partagé le même nid

Croyant que ce serait pour la vie

Nous sommes retournés chez nos parents

Nous leurs manquions tellement

De force avons quitté le nid

Cela s’est fait sans bruit

Peut-on leur en vouloir

Même si bien souvent nous pleurions dans le noir

Tort ou raison?

A chacun sa raison

Avons fait notre chemin

Parfois caha, parfois cahin

Avons laissé s’écouler le temps

Tellement longtemps

Qu’aujourd’hui nous nous retrouvons

Et voilà que nous bredouillons

Tant de choses à dire

Tant de choses à se souvenir

-dimdamdom-

J’ai été heureuse de vous retrouver, ma famille d’accueil,

après avoir été séparés quelques 40 années.

Nous nous étions promis de ne plus attendre si longtemps

pour nous revoir mais voilà les aléas de la vie

nous avaient à nouveau séparés, avec la différence

que nous savions que nous existions toujours les uns pour les autres.

Et voilà qu’aujourd’hui, j’apprends que tu es partie tutoyer les anges,

ma petite soeur de coeur (à gauche sur la photo)

Je te souhaite le plus beau des voyages , loin de toute souffrance.

Mais où est Bécassine ???

tour lu

Pour ce défi 245 chez les Croqueurs de Môts,

Fanfan nous demande de raconter en quelques lignes ,

un souvenir  bon, gai , ou triste ou une anecdote de notre enfance ,

et ce que cela a réveillé en nous .

Pour ce faire, je suis remontée au mois d’août 2015

je vivais une période difficile, je venais de quitter mon mari

après 34 ans de bons et loyaux services.

C’était à la miaou ….

Grâce à une Mama célèbre que j’ai connue sur la blogosphère

Je reprenais goût à la vie.

Je m’explique …..

Nous étions le 27 juillet et je faisais ma petite tournée de courtoisie sur les blogs.

J’arrivais sur le blog de Mamazerty et je tombais sur un article qui m’interpellait ….

« Coin, coin «

Voici le lien de cet article : Canards de plus en plus déchaînés

Jusque là pas de quoi casser une patte à un canard.

Mais au fur et à mesure que j’avançais,

Je réalisais que ce n’était pas les canards qui se déchaînaient

Mais notre chère Mamazerty, entraînée par une autre déjantée de la blogo,

 Florence auteure du blog :  Testé pour vous

C’est très vite que je comprenais qu’elles me prenaient en otage de leur déviance

En m’imposant un reportage hot voire très hot.

Etant en séjour carcéral chez Mamazerty, je décidais de m’exécuter,  mais pas de m’achever 😉

Alors voilà pour vous en exclusivité, le choc des mots , le poids des photos 😆

Nous nous promenions sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnu quand ….

Une petite fatigue nous obligeait de nous asseoir 😉

bite d'ammarage

A peine reposées, nous étions poursuivies par un monstre à la queue en tire-bouchon

mannekenpis

N’attendant pas notre reste, nous nous sauvions affolées pour nous engouffrer

Dans une pharmacie un peu particulière.

sexshop

Une femme légèrement dénudée nous fit rentrer et derrière nous fermait la porte.

Elle avait des airs de grande prêtresse.

11836919_10153475330372660_8889174538921112035_n

Afin de nous relaxer elle nous prescrivait un remède miracle

Ce qui nous fit très vite retrouver l’apaisement.

fleur de bach pine sur apln-blog

Tout ça ne vous dit pas dans quelle ville j’étais

Je vous le demande 😉

Je vous rassure  je n’ai pas croisé que des canards fort heureusement.

Il y avait aussi des éléphants et des dragons 🙂

En ce lieu petit par la taille mais grand historiquement

Je goûte et me régale entre deux volutes de Gitane

Des intenses désirs que nous proclame une tour célèbre

Que vous pouvez voir en tête de cet article.

dragon

éléphant

Ce souvenir a réveillé en moi beaucoup de nostalgie

et pour cause …

Je n’ai plus de nouvelles de mes deux amies déjantées parfois

mais aussi dotées de beaucoup de sensibilité et de solidarité.

Mes deux amies que j’ai eu le plaisir de rencontrer , d’embrasser,

de croiser le regard …

Puis du jour au lendemain plus rien, plus un échange,

plus d’appel téléphonique, plus de carte postale…

                 Je n’ai pas compris, et je ne comprends toujours pas pourquoi

ce silence soudain.

Puis cet été, c’est tout à fait par hasard que j’apprends l’accident dramatique

dont Mamazerty a été victime, mon amie qui m’a accueillie à deux reprises, qui m’a

baladée dans sa ville, qui me préparait mes pique nique, à qui j’ai appris à cuisiner les

boulets de Liège.

De la savoir blessée dans sa chair et son âme me bouleverse énormément..

Mamazerty, si tu me lis, sache que je garde un souvenir inoubliable

de notre rencontre.

becassine