La vie est une pièce de théâtre …

Pour ce dernier défi de la saison chez les Croqueurs de Môts

Je vous propose une rediffusion.

Jeanne et Quichottine nous proposent un voyage entre « Fiction ou réalité « 

Pour la rime, Ulysse devient Florimond …

Florimond

Fait partie de ces gens bons

Voilà qu’après une longue vie

Bien accomplie

Il se trouve en maison de repos

Où le langage n’est plus que  » pipi caca popo »

C’est dommage pour Florimond

Qui toujours était par vaux et par monts

Et pourtant quand on lui demande s’il est heureux

On voit une étincelle dans ses yeux

Il dit qu’il fait de beaux voyages

Que tous les jours il voit d’autres paysages

Qu’il fait plein de nouvelles connaissances

Depuis qu’il est à Saint Paul de Vence

Oui mais voilà dans sa petite chambre il est alité

Personne de lui n’a pitié.

Un matin l’infirmière il appelle

En énumérant des villes côtières belges à la pelle

Knokke, Middelkerk, Oostende

Coxyde, Nieuport, Westende ….

Il crie si fort que l’infirmière

Arrive limite en colère

« Non mais ça va pas de crier de la sorte

Et c’est quoi cette odeur forte? »

Elle soulève sa couverture et se met à le bêtifier

« Oh mais c’est dégoutant vos draps sont mouillés

C’est la panne qu’il fallait demander! »

« Ah voilà le mot que j’ai cherché »

Lui répondit l’homme au grand âge

« Pourquoi en faire tout un fromage? »

-dimdamdom-

Pour information

La Panne est  une ville de la côte Belge

Et la panne est un bassin de lit utilisé en milieu hospitalier

Donnez le meilleur de vous même !!!

Après toute cette campagne électorale merdique,

Je me sens aujourd’hui d’humeur poétique.

J’ai trouvé ce petit poème qui en dit long sur ce que je pense de la politique;)

Voici ma participation au jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

Mené cette quinzaine par Lénaïg

Sur un thème au choix ou s’appuyer sur ces deux mots :

ici et ailleurs.

Malgré l’humour et la vertu

Il faut ici montrer son cul

Malgré la haine et la fierte

Il faut ici se défroquer

Malgre l’amour et la tendresse

Il faut ici montrer ses fesses.

Poussez ! poussez ! les constipés

Le temps ici n’est pas compté

Venez ! venez ! foules empressées

Soulager là votre diarrhée

Car en ces lieux souvent chéris

Même le papier y est fourni.

Soit qu’on y pète, soit qu’on y rote

Tout est permis au sein des chiottes

Mais ? graine de vérole ou de morpion

N’oubliez pas d’vous laver l’fion

De ces WC tant usités

Preservez donc l’integrité.

Rendons gloire à nos vespasiennes

De faïence ou de porcelaine !

Que l’on soit riche ou bien fauché

Jamais de classe dans les WC

Pines de smicards ou de richards

Venez tous voir mon urinoir !

Qu’ils s’appellent chiottes, goguenots, waters

Tout l’monde y pose son derrière

On les dit turcs ou bien tinettes

Tout est une question de cuvette

Quand celles-ci se trouvent bouchées

Nous voilà tous bien emmerdés.

Entrez, entrez aux cabinets

Nous raconter vos p’tits secrets

Savoir péter c’est tout un art

Pour ne pas faire dans son falzar.

Si cet écrit vous semble idiot

Torchez-vous-en vite au plus tôt

Si au contraire il peut vous plaire

Affichez-le dans vos waters.

-Auteur inconnu-

Pas très présente en ce moment

Je fais tout mon possible pour vous lire

que ce soit ….

Ici ou ailleurs 😮

Dis moi qui tu votes, je te dirai qui tu es ….

Demain la France vote

Le choix n’est pas facile

Entre utopistes et ripoux

Certains dénotent

D’autres horripilent

Dans la famille grand mou

On voudrait l’antidote

Dans la famille évangile

On trouve un filou

Dans la famille dévote

Madame n’est pas xénophile

La famille gros sous

Reste trop à la cote

Dans la famille chef de file

Bienvenue au royaume des fous

Pas facile de laisser un vote

A tous ces débiles ….

– dimdamdom-

Image de prévisualisation YouTube

Personnellement je ne peux pas voter

Mon choix aurait été difficile

Mais je sais une chose

Jamais je ne pourrais voter ça …