Folie furieuse

Ton grain de folie ne peut être sans conséquence,

Ton comportement est loin d’être ordinaire,

Tu manques de plus en plus de discernement,

Tu deviens zinzin mon pauvre, tu finiras avec la camisole

Si tu continues tes extravagances que tu nous fais vivre au quotidien.

Ta folie que nous croyions douce, te rend maintenant furieux,

Tu ne te maîtrises plus, comme ce pseudo artiste

Qui voulait se montrer maître de l’univers.

Maintenant tu crains l’abandon,

Mais c’est toi qui a créé ce climat de psychose

La vie n’est pas un conte , il n’y a pas de place pour les rêveurs

Qui ont des bleus au coeur.

Ton comportement aliéniste ne fera pas revenir ta bergère que du contraire

Cela pourrait l’encourager à partir plus souvent en escapade

Jusqu’au jour où elle ne reviendra plus

Il ne faudra pas pleurer quand tu perdras la garde

De ta jolie petite fille aux cheveux ondulés.

Alors maintenant je te le dis, arrête tes outrages .

Ton combat est devenu épuisant pour ton entourage.

-dimdamdom-

Défi 242 chez les Croqueurs de Môts sur le thème : « La folie « 

Vent mauvais !!!

 

On dit qu’il ne faut jamais retenir un pet

Car il te monte le long

De la colonne vertébrale

Pour arriver au cerveau

Et finit par te donner

Des idées de merde!

Et c’est comme ça que tu lâches des « Pff  » par ci, des  » Pff  » par là

parce que tu n’es jamais content et c’est fatigant , alors crois moi, pète un coup

ça ira mieux et c’est moins dangereux !

Parce que …

Voici ma participation au second jeudi poésie chez les Croqueurs de Môts

dont le thème est : Un vent mauvais.

Je reconnais que sur ce coup là je ne suis pas très poétique

mais parfois ça défoule 😉

Heureux qui comme Florimond a fait un beau voyage

 

Pour ce défi 234 chez les Croqueurs de mots

Comme le coronavirus nous confine chez nous Durgalola nous propose de partir en voyage…

Voici ma participation.

Florimond

Fait partie de ces gens bons

Voilà qu’après une longue vie

Bien accomplie

Il se trouve en maison de repos

Où le langage n’est plus que  » pipi caca popo »

C’est dommage pour Florimond

Qui toujours était par vaux et par monts

Et pourtant quand on lui demande s’il est heureux

On voit une étincelle dans ses yeux

Il dit qu’il fait de beaux voyages

Que tous les jours il voit d’autres paysages

Qu’il fait plein de nouvelles connaissances

Depuis qu’il est à Saint Paul de Vence

Oui mais voilà dans sa petite chambre il est alité

Personne de lui n’a pitié.

Un matin l’infirmière il appelle

En énumérant des villes côtières belges à la pelle

Knokke, Middelkerk, Oostende

Coxyde, Nieuport, Westende ….

Il crie si fort que l’infirmière

Arrive limite en colère

« Non mais ça va pas de crier de la sorte

Et c’est quoi cette odeur forte? »

Elle soulève sa couverture et se met à le bêtifier

« Oh mais c’est dégoutant vos draps sont mouillés

C’est la panne qu’il fallait demander! »

« Ah voilà le mot que j’ai cherché »

Lui répondit l’homme au grand âge

« Pourquoi en faire tout un fromage? »

-dimdamdom-

Pour cette participation

Je me suis inspirée d’une histoire

Qui m’a été racontée

Pour laquelle j’ai beaucoup ri

Mais à laquelle j’ai voulu donner

Une note de compassion

Pour le vieux Florimond

Qui toujours voyage.

Le tout sur une chanson de Georges Bassens.

Heureux qui comme Ulisse a fait un beau voyage.